Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Roger BIANCHETTI (1920-1998)

né le 7 février 1920, à Thônes (H.-S), admis au Séminaire des M.-E. en 1937, ordonné prêtre le 29 juin 1943, reçut son affectation pour la mission de Kontum. Il quitta Paris en 1945 au titre d'aumônier militaire au service du C. E. F. en Indochi-ne, et rejoignit sa mission en 1950. Il fut alors en-voyé à Banméthuôt, et, en 1951, sinstalla dans le village de Buon-sut-Hluot, en pays rhadé. En 1957, trois villages rhadés entrèrent en catéchuménat, et, en 1962, il créa un nouveau centre à
Add this

    Roger, Claudius BIANCHETTI, fils de Jean et de Marie-Louise Avrillon, cultivateurs, naquit le 7 février 1920, à Thônes, diocèse d'Annecy, département de la Haute-Savoie. Il était le sixième enfant de cette famille chrétienne et d'excellente réputation, qui compta quatre garçons et deux filles. Leur père était membre du conseil municipal.

     

    Baptisé le 15 février 1920, en l'église St. Maurice de Thônes, Roger y fit sa première communion privée le 7 avril 1929, sa confirmation le 6 mai 1931, puis sa communion solennelle le 5 mai 1932. Ses études primaires achevées, il entra au Collège Saint Joseph de Thônes, le 2 janvier 1931, en classe de 7ème. Au cours de ses études secondaires, sa vocation missionnaire prit forme. En 3ème, il pensait se faire "Père Blanc" dans la "Société des Missionnaires d'Afrique". Puis, ayant lu une vie de St.Théophane Vénard, il fixa son choix sur les Missions Etrangères de Paris, à la fin de sa classe de seconde : "Souffrir pour le Christ : voilà ce à quoi mon âme aspire"..

     

    Le 13 septembre 1937, M.Roger Bianchetti entra laïque, au séminaire des Missions Etrangères. En 1939, en raison de la guerre, il poursuivit ses études écclésiastiques au séminaire diocésain d'Annecy où il fut tonsuré le 23 décembre 1939. Après l'armistice du 25 juin 1940, il fit un stage obligatoire de huit mois aux "Chantiers de Jeunesse" nouvellement créés, en remplacement du service militaire. Puis, il continua ses études théologiques à Paris. Sous-diacre le 17 décembre 1942, diacre le 19 juin 1943, il fut ordonné prêtre le 29 juin 1943 à Annecy, par Mgr. Cesbron. En attendant son départ en mission que la guerre rendait impossible à ce moment là, il commença son ministère pastoral à Albertville.

     

    Le 20 février 1944, M. Roger Bianchetti reçut sa destination pour le vicariat apostolique de Kontum. Agrégé à la Société des Missions Etrangères, le 15 avril 1944, il quitta Paris le 4 novembre 1945, au titre d'aumônier militaire, au service du Corps Expéditionnaire Français en Indochine.

     

    Affecté au 21ème Régiment d'Infanterie Coloniale comme aumônier sous-lieutenant, il accompagna son unité dans de sérieuses opérations militaires au Sud Annam, au début de 1946, puis auTonkin en 1947. Blessé par une grenade, son courage lui valut d'être cité six fois au feu, d'être décoré de la médaille coloniale, de la médaille militaire, de la Légion d'Honneur "avec reconnaissance de la Nation."

     

    Le 1er Novembre 1949, il quitta l'aumônerie militaire pour rejoindre Kontum où il arriva le 3 mars 1950. Tout en assurant des cours de morale au grand séminaire, il se mit à l'étude de la langue viêtnamienne. En juillet 1950, il fut envoyé à Banméthuôt, ville située au sud du vicariat, pour aider M. Pierre Romeuf, chef de ce district et chargé des plantations de la Mission. De janvier à août 1951, à ce poste, il remplaça son confrère pendant son congé en France.

     

    Au retour de M.Romeuf, M. Jean Paul Renaud, provicaire et supérieur de la mission de Kontum, demanda à M. Roger Bianchetti, en octobre 1951, de commencer une mission chez les Rhadés, minorité ethnique de la province du Darlac. .." Etudiez la langue Rhadée, lui dit il, et cherchez un village favorable pour vous installer..." Au terme de plusieurs semaines de rencontres, il fut accueilli à Buon-sut-Hluot, village rhadé situé à 15 kms au nord de Banméthuôt, et il s'y établit le 23 mars 1952. Avec l'étude de la langue, il commença un travail d'apprivoisement qui dura quatre ou cinq mois. On lui donna alors le titre de "Père" "Ama", et non plus celui de "Monsieur". Il bâtit une modeste chapelle en bambou, instruisit les enfants, attendit patiemment l'entrée en catéchuménat des "anciens", et en janvier 1957, il eut la joie de baptiser les douze premiers rhadés. Mais, pendant ce temps, en juin 1954, M. Romeuf à Banméthuôt, assurait un cours d'instruction religieuse demandé par une trentaine d'élèves rhadés de l'Ecole Supérieure Française.

     

    En 1954, en février, sous la pression des unités "Viêtminh" la mission de Kontum dut se replier provisoirement vers le Sud, en mars, débuta la bataille de Dien-Biên-Phu, les accords de Genève du 20 juillet 1954 partagèrent le Viêtnam en deux zônes séparées par le 17ème paralllèle, puis les réfugiés du Nord Viêtnam commencèrent à affluer. Dans le même temps,en juillet, cinq religieuses bénédictines fondaient un prieuré chez les Rhadés.

     

    En 1957, trois villages rhadés entrèrent en catéchuménat. M. Roger Bianchetti essaya alors de regrouper néophytes et chrétiens en un seul village. Aidé en 1958, par M. Benjamin Louison, il put assurer une meilleure formation spirituelle à ses fidèles dont le nombre augmentait. En 1959, il construisit une chapelle au Centre Catholique Rhadé de Banméthuôt, et dans son village chrétien; en 1960, deux autres villages bâtirent leur église. En 1962, 150 catéchumènes se préparaient au baptême, un nouveau centre catholique rhadé était créé à Buon H'Jung, sur la route du Lac, à 17 kms de Bamnéthuôt. Le quart des élèves de l'Ecole Normale Rhadé et la moitié des Lycéens rhadés suivaient des cours de religion. Un petit groupe d'entre eux se constitua en auxiliaires bénévoles pour un travail pastoral.

     

    En 1966, confiant à M.Vieville la direction de son Centre Catholique Rhadé de Banméthuôt, M. Roger Bianchetti prit son premier congé en France où il arriva le 17 juin ; il en repartit le 13 septembre 1966.

     

    À son retour, de sérieuses infiltrations viêtcong ayant provoqué des déplacements et des regroupements de villages, surtout sur la route de Ninh-Hoa, à une trentaine de kms de Banméthuôt, il décida de passer une année pour visiter cette population démoralisée et malheureuse. Pour rester proche, il devint l'hôte des PP. Bénédictins établis dans la région. Mettant à profit ses moments de repos, il rédigea une étude sur " Croyances, Morale, Liturgie des Rhadés" publiée en 1967.

     

    Le 8 juillet 1967, fut érigé le nouveau diocèse de Banméthuôt, confié à Mgr.Nguyên-Huy-Mai. M.Roger Bianchetti fit partie du personnel missionnaire de ce diocèse. En 1969, revenu au Centre Catholique Rhadé à Banméthuôt, il publia un catéchisme Rhadé et un recueil de coutumes rhadés intitulé "Ramassez les miettes".

     

    En 1972, il prit un second congé en France où il arriva le 16 juin; le 22 novembre suivant, il repartit pour Banméthuôt. Le 10 mars 1975, à Banméthuôt, débuta la grande offensive viêtcong qui se termina par la chute de Saïgon le 30 avril 1975. M.Roger Bianchetti put rejoindre la maison régionale des Missions Etrangères à Saigon, puis il partit pour Hongkong, et arriva en France le 14 mai 1975.

     

    En 1975-76, il suivit un cours de langue indonésienne à Paris, et le 12 octobre 1976, il alla se mettre au service du diocèse d'Atambua, dans l'île de Timor. Il compléta sa formation linguistique et bientôt fut chargé d'une paroisse de 9.000 fidèles dispersés dans 32 villages. En 1978, la fatigue se fit sentir; en juin 1979, il fut contraint de rentrer se soigner en France. Mais entre-temps son visa et permis de séjour en Indonsie avait expiré.

     

    En Janvier 1982, reparti en Indonésie, il assura, à titre d'auxilaire, un ministère pastoral à Bogor, à proximité de Jakarta. Mais ne pouvant obtenir un visa de séjour, il se vit contraint à rentrer définitivement en France, en août 1982.

     

    Il se mit alors à la disposition du diocèse d'Annecy où il accepta de faire de nombreux remplacements : à la paroisse du Reposoir et à l'aumônerie du Carmel, de 1983 jusqu'en octobre 1984, à la paroisse d'Araches, de novembre 1984 à septembre 1985, à l'aumônerie des Soeurs de Saint Joseph, à Saint Martin sur Arve, de décembre 1985 à mars 1986, à la cure de Thyez, de mars à septembre 1986, à l'aumônerie des Soeurs de Bethléem sur les hauteurs des Voirons, de septembre 1986 à septembre 1987. Il fut ensuite nommé "auxiliaire" au secteur de Sallanches, de décembre 1987 jusqu'à la fin de l'été 1995.

     

    Il s'installa alors au presbytère d'Allonzier-la-Caille et prit en charge cette paroisse et les annexes de Cercier et de Villy-le-Pelloux. En janvier 1997, il voulut rendre visite à ses Rhadés de Banméthuôt, chez lesquels il avait laissé son coeur ; les autorités locales lui créèrent des difficultés et l'obligèrent à abréger son séjour. A son retour, il livra ses impressions dans un compte-rendu intitulé: "Chronique d'un voyage perturbé et agité".

     

    Pris d'un malaise, le 31 octobre 1998, transporté à l'hôpital d'Annecy le lendemain, c'est là qu'il rendit son âme à Dieu, au matin du 2 novembre 1998. Le journal "le Dauphiné Libéré" du 4 novembre 1998, écrivait :.."Nous retiendrons du P. Roger Bianchetti, si attachant et si discret, la disponibilité, l'accueil, le service, le sourire et l'écoute.Il savait rassurer, il savait consoler, convaincre, mais aussi tolérer et partager...."

     


    Notices biographiques

    CR 1947 p. 125. 1948 p. 104. 1949 p. 110. 1950 p. 90. 1952 p. 42-3. 1953 p. 53. 1954 p. 50. 1957 p. 51. 1960 p. 55. 1961 p. 51. 1962 p. 63. 1963 p. 75. 1964 p. 39. 1965 p. 71-2. 1966 p. 82-3. 1967 p. 58, 68. 1969 p. 63, 73. 1974-6 p. 219. 1980-1 p. 225-56. 1982 p. 277.

    BME 1948 p. 110. 1949 p. 55, 594 (note). 1950 p. 401. 1951 p. 699. 1954 p. 791-2. 1955 p. 640. 1956 p. 1081. 1959 p. 81-2 ph 60.

    EPI 1962 p. 401. 1966 p. 135.

    HIR n° 112-24-7-8-44-66-75-88-97.

    RMEP 1961n° 118 p. 80. 1962 n° 124 p. 12-4-6. 1964 n° 135 p. 49.

    EC1 n° 362, 436-41-70-8, 766-8.

    EC2 n° 2 p. 49, 51. 7 p. 202. 10 p. 302. 12 p. 382. 15 p. 16-7. 41 p. 145. 55C2 p 250. 57 p. 304. 59C2. 60 p. 49. 61 p. 72. 71 p. 33. 72 p. 65A. 76 p. 214. 85 p. 131-2. 87C2. 90 p. 305. 91 p. 333. 98 p. 209. 102C2 p. 341. 103 p. 22. 104 p. 53. 107 p. 53. 107 p. 153A. 113 p. 338A. 132C2. 169/365. 181/56. 196/181.

     

    • Numéro : 3700
    • Pays : Vietnam
    • Année : 1945