Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean de BEYRIES (1728-1793)

BEYRIES Jean de- (1728-1793) FRANCE
Add this

    [215]. BEYRIES (DE), Jean, était, comme un autre supérieur du Séminaire des M.-E., Z. Burguerieu, originaire de Montaut (Landes), où il naquit le 25 septembre 1728. Nous ne connaissons aucun détail sur sa vie avant sa réception, le 5 août 1761, de directeur du Séminaire des M.-E.

    Le 4 octobre suivant, il fut chargé du soin de l’église, de la congrégation des ouvriers et du catéchisme des Savoyards. Il fut nommé, le 20 février 1766, procureur du Séminaire­ ; le 23 avril 1769, directeur des aspirants et des retraites des ouvriers. Elu supérieur le 13 janvier 1783 et le 17 juillet 1786, il exerça cette charge jusque vers la fin de 1789.

    Sous son supériorat, le Séminaire reprit l’habitude heureuse, qu’il avait eue au XVIIe siècle, de publier des lettres reçues des missions. Le premier volume­ : Extrait des Nouvelles des missions parut à Paris en 1785­ ; le second­ : Nouvelles des missions à Amsterdam et à Paris en 1787, etc. Nous pensons qu’il faut en attribuer l’idée et l’exécution aux directeurs procureurs, principalement à Boiret et Chaumont.

    De Beyries, quelques semaines avant la fin de son supériorat, fut choisi comme représentant du Séminaire des M.-E. à l’assemblée que les communautés ecclésiastiques tinrent pour nommer des députés aux Etats-Généraux.

    Aux élections de 1700, il devint assistant. Lorsque les troubles de la Révolution ne permirent plus aux directeurs de rester au Séminaire, il quitta Paris avec deux d’entre eux, le 27 septembre 1792, et se réfugia à Amiens (Somme). Il mourut dans cette ville, le 28 janvier 1793. « Il craignait tellement de revenir à la santé, qu’il priait toutes les personnes qui s’intéressaient à lui de ne pas demander à Dieu son rétablissement. »

    Nous inscrivons ici les publications faites par le Séminaire des M.-E., pendant le supériorat de M. de Beyries.

     

    Bibliographie

    — Extrait des Nouvelles des missions des Indes orientales, reçues au Séminaire des M.-E. Paris, Janvier 1784. — A Paris, chez Guillot, libraire de Monsieur Frère du Roi, rue Saint-Jacques, vis-à-vis celle des Mathurins. m.dcc.lxxxv, pp. 45 + Priv. du Roi.

    Nouvelles des missions orientales, reçues au Séminaire des M.-E., à Paris, en 1785 et 1786. — Première partie. A Amsterdam, et se trouve à Paris, chez la veuve Herissant, imprimeur-libraire, rue Neuve Notre-Dame, à la Croix d’or, 1787, in-12, pp. xx, 275 + errata. — Seconde partie. [Mêmes adresses] 1787, in-12, pp. 295 + errata.

    Nouvelles des missions orientales, reçues au Séminaire des M.-E., à Paris, en 1787 et 1788. — Première partie. A Paris, chez Crapart, libraire, rue d’Enfer, près la place Saint-Michel, m.dcc.lxxxix, pp. 32-203. — Seconde partie. A Amsterdam, et se trouve à Paris chez Crapart, etc., 1789, pp. 8-212 + 2 ff.

    Notes bio-bibliographiques

    — Hist. gén. Soc. M.-E., Tab. alph — Hist. miss. Inde, Tab. alph. — Le Sém. des M.-E. pend. la Révol., pp. 10, 31, 36, 41.

    Collect., 12 janvier 1785­ : n° 220.

    • Numéro : 215
    • Pays : France
    • Année : 1761