Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

André BETTENDORF (1898-1934)

BETTENDORF André (1898-1934) CHINE
Add this

    [3280]  BETTENDORF André est né le 5 novembre 1898 à Rilly-la-Montagne, diocèse de Reims (Marne). Il fit ses études secondaires au Petit Séminaire de Reims, de 1913 à 1917. Mobilisé au cours de la grande guerre, de 1917 à 1920, il entra au Grand Séminaire de Reims en octobre 1920, puis au Séminaire des Missions Étrangères le 12 septembre 1924. Il fut ordonné prêtre le 6 juin 1925. Destiné à la mission du Kiengchang, il partit pour la Chine le 14 septembre suivant.

     

    Arrivé à Ningyuanfu le 29 novembre 1925, il se mit aussitôt à l'étude du chinois, et montra une grande facilité à déchiffrer les caractères. Après quelques mois passés à Hosi et à Houili, il fut nommé, en juillet 1927, chef du district de Moulotchakeou, où les nouveaux chrétiens étaient nombreux. Il travailla à l'achèvement de son église, commencée par M. Audren. À cet effet, il se fait tour à tour menuisier, peintre, sculpteur et fait de son église un monument artistiquement décoré.

     

    Non content de fortifier dans la foi ses 1.200 néophytes, il va déclencher un mouvement de conversion dans la région de Thaopien, puis dans la région de Kiang-Si auprès des aborigènes Lissous. Il ouvrit plusieurs écoles, mais malheureusement, il eut d'amères déceptions avec cette tribu. Sa grande foi lui permit d'accepter cet échec dans une vision surnaturelle de l'apostolat missionnaire.

     

    En 1932, il dut quitter Moulo, et aller prendre charge du district de Houili. Il eut là une vie plus sédentaire, et construisit plusieurs maisons destinées aux Religieuses Franciscaines Missionnaires de Marie. Pendant son séjour à Houili, il dut subir une persécution assez forte fomentée par le néfaste commandant Yu, qui créa des difficultés de toutes sortes. Il réussit à sauvegarder ses chrétiens et à les rassembler de nouveau, quand le persécuteur disparut. Mais, notre confrère commença à souffrir de fièvres fréquentes; bientôt, on diagnostiqua la fièvre typhoïde, dont il devait mourir le 27 mai 1934 . La mort de M. Bettendorf priva la mission d'un missionnaire d'une grande piété et d'un zèle éclairé. Il n'avait que 36 ans.

     

     

     

    Références bibliographiques

     

    AME 1925 p. 196. 1929 p. 152. 1932 p. 181. 1934 p. 5. 6. 87. 188.

    CR 1925 p. 148. 1928 p. 66. 1931 p. 94. 1932 p. 98. 1933 p. 80. 1934 p. 63. 234. 278. 1936 p. 276.

    BME 1924 p. 615. 1925 p. 699. 711. 714. 773. 1926 p. 112. 1928 p. 434. 688. 750. 1929 p. 238. 430. 491. 1930 p. 45. 178. 402. 572. 1931 p. 368. 595. 672. 747. 1932 p. 128. 369. 696. 1933 p. 53. 532. 592. 1934 p. 124. 413. 565.

    MC 1930 p. 567.

    EC1 N°  65. 88. 292.

    Livre d'or du clergé I p. 67.

     

    • Numéro : 3280
    • Pays : Chine
    • Année : 1925