Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Edmond BARREAU (1903-1985)

BarREAU Edmond (1903-1985) CHINE-TAIWAN
Add this

    [3420]  BARREAU Edmond, Valentin, est né le 20 mai 1903 à Périgny, au diocèse de La Rochelle (Charente Maritime); il est plus tard inscrit au diocèse de Luçon. Il fait ses études secondaires à Chavagnes. Il entre au Grand Séminaire de Luçon en 1923 et au Séminaire des Missions Étrangères le 14 septembre 1928. Ordonné prêtre le 29 juin 1930, il part le 8 septembre suivant pour la mission de Moukden en Mandchourie.

     

    Arrivé le 5 novembre 1930 dans sa mission, il est envoyé peu de temps après dans un village à majorité chrétienne, Nieou Tchaouang, pour y apprendre la langue. En 1931, il est à Si Feng, vicaire du Père Pérès qui restera son grand ami. Il y continue l'étude de la langue et s'initie au ministère. C'est à cette époque, 1931-1933, que les Japonais s'emparent de la Mandchourie pour en faire l'état indépendant du Mandchoukuo.

     

    En 1933, le Père Barreau quitte Si Feng pour Yin Keou, au sud de la mission. Il va y passer trois ans avec le souci qu'il aura partout de susciter des vocations sacerdotales et religieuses. De 1936 à 1946, il sera à T'ong Kia Fong, en milieu paysan où il se sent très à l'aise. Après la guerre, il prend même la relève du Consul Général de France à Moukden. En 1947, le Père Barreau est à Leao Yang où il a maille à partir avec les communistes chinois. Il quitte la Mandchourie pour un premier congé en France.

     

    De 1948 à 1953, le Père Barreau s'occupera du recrutement de la Société. Le 23 décembre 1953, il peut partir pour la mission de Hualien nouvellement érigée et dirigée par Mgr. Vérineux, ancien de Mandchourie. Le Père y arrive le 29 janvier 1954 : il est d'abord envoyé à Sing Cheng, en milieu Taroco, puis, en novembre 1954, à Fenling, en milieu Amitsu. De janvier à mai 1957, il doit se soigner à Hongkong, avant d'être nommé à Matsura, pour quelques semaines seulement car, à nouveau malade, il doit regagner la France le 20 juin 1957.

     

    En France, le Père Barreau va travailler au diocèse de La Rochelle, en particulier comme curé de Boisredon jusqu'au 11 novembre 1969. Il se retire alors chez sa soeur à Fontenay-le-Comte où il sera victime d'une attaque qui le laissera paralysé du côté gauche. En 1975, il va essayer l'aumônerie des Frères âgés de Saint Gabriel à Saint-Laurent-sur-Sèvre. Mais sa santé continue de se détériorer et le 2 juin 1981, il se retire à Montbeton. Hospitalisé à Montauban le 1er février 1985, on diagnostique une tumeur à l'estomac mais en fait estomac et pancréas sont trop atteints pour que l'on puisse l'opérer. Ramené à Montbeton, il y décède dans la nuit du 19 au 20 mars 1985. Ses obsèques furent célébrées le 22 mars et furent présidées par le Père Chagny, son ami en Mandchourie.

     

     

     

    Références biographiques

     

    AME 1930 p. 180. 217.

    CR 1930 p. 249. 1939 p. 29. 31. 1948 p. 14. 1949 p. 27. 151. 1954 p. 26. 1955 p. 26. 1968 p. 135. 136. 140.

    BME 1928 p. 576. 1930 p. 591. 592. 650. 757. 1931 p. 57. 831. 1933 photo p. 727. 1939 p. 785. 1940 photo p. 118. 1948 p. 164. 294. 295. 1949 p. 727. 1950 p. 592. 1953 p. 911. 1954 p. 275. 350. 351. 471. 472. 556. 557. 781. 782. 1122. 1955 p. 38. 40. 145. 243. 340. 341. 453. 636. 637. 778. 898. 998. 1083. 1956 p. 164. 554. 778. 888. 889. photo p. 548. 1957 p. 161. 260. 352. 463. 547. 632. 634. 757. 978. 1958 p. 175. 851. 1959 p. 345. 347. 1964 p. 420.

    MDA 1949 p. 27. 1954 p. 172. 1955 p. 184. 1958 p. 88. 89.

    Hir. n°163.

    EC1 N°  157. 201. 205. 465. 472. 545. 550. 625.

    EC2 N°  130P273. 195/C2.

    MEM 1985 p. 9-15.

     

     

    Bibliographie

    Documents de parler chinois : Souvenirs de San-tai-tse

    13 cahiers de 100 p. Archives MEP.

     

    • Numéro : 3420
    • Pays : Chine
    • Année : 1930