Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean BARRAN (1797-1855)

BARRAN Jean (1797-1855) FRANCE
Add this

    [358]. BARRAN, Jean. L’acte civil de sa naissance porte qu’il naquit à Mirande (Gers), le 29 thermidor, an V (30 juillet 1797). En réalité, on ignore la date, le lieu de sa naissance et le nom de ses parents­ ; il fut trouvé sous le porche de l’église de Mirande. Ses premières études, commencées à l’école secondaire de cette ville, se terminèrent au collège d’Auch par des succès brillants. Il entra ensuite au grand séminaire, et en 1820, avant son sacerdoce, on lui confia la classe de rhétorique au petit séminaire. Ordonné prêtre à Agen le 16 juin 1821, il fut nommé professeur de théologie au grand séminaire de son diocèse, à Auch. Désireux de se consacrer à l’apostolat lointain, il se rendit au Séminaire des M.-E. le 6 mars 1826.

    Après quelques mois de séjour, il ne se crut pas appelé à la vie apostolique et s’en ouvrit aux directeurs du Séminaire qui, pleins d’estime pour ses qualités et ses vertus, décidèrent de se l’adjoindre. Il fut reçu officiellement directeur le 8 août 1826.

    Le 14 avril 1828, il fut nommé procureur de la dépense. Un peu après 1830, il s’occupa activement de l’œuvre des Savoyards, qui pendant longtemps avait tenu ses réunions dans la crypte de l’église des M.-E., et qui, à cette époque, les continuait dans l’église Saint-Germain-des-Prés. En 1832, il se rendit dans un monastère de Trappistes, y séjourna quelque temps, puis revint au Séminaire avec la résolution d’y demeurer définitivement. Nous le trouvons en 1836 professeur de théologie morale, il le resta jusqu’à son élévation au supériorat. Il fut nommé directeur des aspirants aux élections du 21 janvier 1839­ ; assistant du supérieur, le 10 novembre 1845, le 18 octobre 1847 et le 17 octobre 1850. En 1843, il avait été choisi comme procureur du Yun-nan, mais il ne paraît pas l’être demeuré longtemps. En même temps, il se livrait à des études d’apologétique dont il consigna le fruit dans un ouvrage intitulé Exposition raisonnée des dogmes, etc., qui eut deux éditions.

    Le 13 juillet 1851, il fut élu supérieur du Séminaire, professeur d’Ecriture sainte et de droit canonique. Pendant son supériorat, il défendit à Rome, avec succès, la Société des M.-E. contre Mgr de Marion-Brésillac, vicaire apostolique du Coïmbatour, qui voulait en changer l’organisation. Il fut réélu supérieur en octobre 1854, et mourut au Séminaire des M.-E. le 25 janvier 1855. Les archives du Séminaire conservent manuscrits ses conférences spirituelles aux aspirants, ses sermons pour les dimanches et les fêtes, et pour certaines circonstances particulières. L’éloge que l’on fit de lui peut se résumer en ces mots­ : Il fut toute sa vie un grand et modeste travailleur, un prêtre d’une tendre piété, d’une distinction parfaite de paroles et de manières.

    Bibliographie.

    — Exposition raisonnée des dogmes et de la morale du Christianisme dans les entretiens d’un professeur de théologie avec un docteur en droit. — Poussielgue-Rusand, libraire, Paris, 9, rue Hautefeuille, 1843, 3 vol. in-8.

    Comp.-rend.­ : Am. de la Rel., cxvii, 1843, p. 97­ ; cxix, 1843, p. 161.

    Id. 2e édit., revue, corrigée et augmentée. — Poussielgue-Rusand, libraire, Paris, rue du Petit-Bourbon et rue Saint-Sulpice, 3. — Lyon, Pélagaud et Cie­ ; Girard et Guyet, 1845, 3 vol. in-8, pp. xii-404, vii-408, vii-456.

    Comp.-rend.­ : Am. de la Rel., cxxvii, 1845, p. 201.

    Notes bio-bibliographiques.

    C.R., 1851-1854, [autographiés, signés par lui et par tous les directeurs du Séminaire].

    — Am. de la Rel., cxxxiv, 1847, p. 645­ ; clxvii, 1855, p. 304.

    Hist. gén. Soc. M.-E., Tab. alph. — Hist. miss. Inde, Tab. alph. — Hist. miss. Thibet, Tab. alph. — Vie de Mgr de Marion-Brésillac, pp. 67 et suiv. 232, 407, 426, 428, 446 et suiv. — La Congrégation, pp. 373 et suiv. — Recueil des lett. de G. P. Marizien, p. 78. — Lett. chois. du Bx T. Vénard, p. 414.

    Collect., 19 fév. 1854­ : nos 2073, 2074­ ; 16 mars 1854­ : n° 2075.

    • Numéro : 358
    • Pays : France
    • Année : 1828