Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean-Baptiste BAROT (1818-1896)

BAROT Jean-Baptiste (1818-1896) INDE
Add this

    [490]. BAROT, Jean-Baptiste-Isaïe, né le 6 (m) ou le 10 (é) juillet 1818, à Meyssac (Corrèze), entré sous-diacre au Séminaire des M.-E. le 24 septembre 1842, prêtre le 23 décembre 1843, partit pour la Côte de Coromandel (Pondichéry), le 14 avril 1844. Il fut d’abord envoyé à Erichambady (Coïmbatour), dont il commença l’église. (Eglise, grav., Hist. miss. Inde, v, p. xci). En 1845, il fit partie de la mission du Coïmbatour, qui fut, à cette époque, séparée de Pondichéry. Nommé à Atticodou, il dut combattre les superstitions locales, ce qui souleva les chrétiens déjà fort excités contre les missionnaires français par le fameux Félix Joachim, partisan des Goanais. Cet ancien majordome d’un Anglais, pour autoriser ses prédications dans les églises, assurait que, quoique marié, il gardait la continence. En 1855, le missionnaire revint malade en France. Il exerça les fonctions de vicaire à Meyssac, de 1858 à 1868, et mourut le 5 décembre 1896, à Saint-Viance (Corrèze).

    Notes bio-bibliographiques

    — Hist. miss. Inde, Tab. alph. — Vie de Mgr de Marion Brésillac, pp. 246, 430, 434.

     

    • Numéro : 490
    • Pays : Inde
    • Année : 1844