Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

François BÉSARD (1630-1681)

BÉSARD François ( ? - 1681) FRANCE
Add this

    [22]. BÉSARD, François, d’après certains documents, serait né à Pézenas, diocèse d’Agde­ ; d’après d’autres, il serait originaire des environs de Béziers et aurait appartenu à ce diocèse. Quoi qu’il en soit, il paraît bien certain que sa paroisse natale relève du diocèse actuel de Montpellier (Hérault). Docteur en théologie de la faculté de Paris, il fut un des premiers directeurs du Séminaire des M.-E.­ ; sa réception, en effet, date du 10 mars 1664­ ; il est nommé dans les Lettres de confirmation de l’établissement du Séminaire, signées le 10 août 1664 par le Légat du Saint-Siège, le cardinal Chigi. Il fut élu le 11 juin 1664 premier assistant du supérieur du Séminaire, et le 1er février 1670, choisi comme procureur par Mgr Pallu.

    Supérieur du Séminaire du 9 décembre 1670 au 12 janvier 1674, élu premier assistant le 13 janvier 1674 et en 1677, il fut de nouveau supérieur en 1680. Il mourut au Séminaire des M.-E. le 5 avril 1681. Son corps, enterré dans le cimetière du Séminaire, que remplace aujourd’hui le square, fut transféré dans la crypte de l’église des M.-E., et placé devant l’autel Saint-François-Xavier où il n’est plus.

    Accompagné de quelques séminaristes des M.-E., selon l’usage à cette époque, il prêcha d’assez fréquentes missions à Paris, particulièrement au faubourg Saint-Antoine, et en Bourgogne. Ses rapports avec Mgr Pallu, le principal fondateur de la Société des M.-E., et avec les autres vicaires apostoliques, furent nombreux, et toujours empreints d’une entière cordialité.

    La note spéciale de sa piété était une grande confiance en Dieu. La Gallia christiana dit de lui­ : « Vir singulariter in Deum affectus, sibi durus, aliis benignus, regendis animabus adeo intentus, ut vix aliud efficere videretur, qui tamen omnibus Seminarii exercitationibus erat assiduus. »

     

    Notes bio-bibliographiques

    — Docum. hist., i, Tab. alph. — Lett. de Mgr Pallu, Tab. alph. — Gallia christ., vii, p. 1040.

     

    • Numéro : 22
    • Pays : France
    • Année : 1664