Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean Marie ÉVRARD (1914-1988)

EVRARD Jean-Marie (1914- 1988) [3815] EVRARD Jean-Marie, est né le 9 mars 1914 à Tonnerre (Yonne) au diocèse de Sens. Il commence ses études secondaires au Collège Saint Sigibert à Nancy et les termine à l'école apostolique de Florennes, en Belgique.
Add this

    [3815] ÉVRARD Jean-Marie, est né le 9 mars 1914 à Tonnerre (Yonne) au diocèse de Sens. Il commence ses études secondaires au Collège Saint Sigibert à Nancy et les termine à l'école apostolique de Florennes, en Belgique.

    En septembre 1933, il entre au noviciat des Oblats de Marie Immaculée qu'il quitte en juillet 1934. Il commence ses études de philosophie au Collège Saint Sigibert de Nancy. Après son service militaire, il entre au Séminaire des Missions Etrangères le 17 février 1937. Mobilisé en 1939, il est fait prisonnier. Rentré au Séminaire après la guerre, il est ordonné prêtre le 20 décembre 1947 et est destiné à la Mission du Laos.

    Il fait ses études de langues à Siengvang, en même temps que le Père Rassinier, chez le Père Marchi où il va rester trois mois. Il va continuer ses études à Savannakhet puis à Kampheng. Lors de la division de la Mission, il reste au Laos, changeant souvent de poste à cause de sa timidité et par suite de déceptions : en treize années entrecoupées de trois séjours en France, il occupera huit postes différents, avec ici et là des accidents parfois très sérieux : Thangam d'avril 1949 à octobre 1950, Natakhet jusqu'en mai 1951, Khampheng jusqu'en 1953, Huei Phek jusqu'en décembre 1955 puis Paksong jusqu'en novembre 1961. Il sera à Dong Makba jusqu'en avril 1966 et enfin à la Procure de Thakhek et à Simang jusqu'à son retour définitif en France en 1973.

    Son état de santé le fait désigner pour Lauris mais il obtient bientôt d'aller aider un cousin curé à Romans : il y fait merveilles, mais quand son cousin est nommé ailleurs, le Père Evrard revient à Lauris, en juillet 1985. En 1987, il est opéré d'une tumeur à l'estomac mais vers la fin de l'année 1987, le cancer gagne le foie. Le Père Evrard est ensuite atteint d'hémiplégie et doit s'aliter. Il s'éteint, asphyxié, les poumons rongés par le cancer, le 30 juillet 1988.

     

    Références biographiques

    ECM 1941-43 p. 253.

    CR 1949 p. 149. 1952 p. 58. 1961 p. 61. 1962 p. 72. 1963 p. 84. 1964 p. 48. 1965 p. 97. 1966 p. 116. 1967 p. 83. 85. 1969 p. 88. 90.

    BME 1950 p. 575. 1951 p. 767. 1955 p. 53. 1956 p. 662. 813. 1957 p. 982. 1092. 1958 p. 788. 988. 1960 p. 176. 1961 p. 683.

    Epi 1962 p. 292. 802. 1964 p. 128.

    ME1 1962 N° 121 p. 50.

    EC RBac N° 348. 410. 426. 460. 601. 615. 646. 669. 765. 773.

    NS 5P144. - 9P282. - 26P25. - 50P74. - 64/C2. - 141P183. - 232/C2. HIR  N° 144. 162/4. 166/5. 170/2. 186. 220.

     


     

     

     

    • Numéro : 3815
    • Pays : Laos
    • Année : 1948