Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Maximilien ARNOULX DE PIREY (1867-1932)

ARNOULX DE PIREY Maximilien (1867-1932) VIETNAM
Add this

    [1946] ARNOULX DE PIREY Maximilien, Marie, Paul, est né le 6 mai 1867 à Maisières, dans le diocèse de Besançon (Doubs). Après ses études secondaires dans son diocèse, il entra d'abord au Grand Séminaire Saint Sulpice (1885), puis aux Missions Etrangères le 15 février 1888, où il fut ordonné prêtre le 21 février 1891. Destiné à la Cochinchine septentrionale, il partit le 15 avril 1891.

     

    Il étudia la langue à Tam-Toà, près de Dông-Hoi, chef lieu de la province de Quang-Binh, en 1891. Puis il passa six ans comme professeur de philosophie au Petit Séminaire d'An-Ninh (1892-1896).

     

    Il fut envoyé à Van-Thiên, endroit pittoresque mais fièvreux, où le rejoignit son frère, Henri, arrivé l'année précédente. A eux deux, ils assurèrent le ministrère spirituel de ce vaste district, aidant la population à tous points de vue, y compris la défense contre les fauves et la fièvre. Ils pouvaient être fiers de leur église et de son joli clocher (1898-1905). Sa santé s'étant gravement altérée, il dut se soigner en France (1905-1908). A son retour, Mgr. Allys lui confia le poste d'An-Long, près de Quang-Tri. Son activité, aussi débordante qu'à Van-Thiên, sera récompensée par de nombreuses conversions d'adultes et le conduira à fonder le nouveau district de Linh-Yên. Il dôta la Paroisse d'An-Long d'une nouvelle église au clocher élancé et d'un grand presbytère. La ferveur des fidèles y était exemplaire. Le Père Maiximilien -surnommé Dê, dans la chrétienté- circulait sans cesse sur un vélo légendaire, coiffé d'un original salaka, portant un sac en bandoulière, et trouvait toujours de quoi soulager n'importe quelle misère. A son école, son vicaire viêtnamien apprit beaucoup, au cours de ces seize années (1908-1924).

     

    Nommé ensuite curé de Lai-An, district des environs de Huê, le Père Maximilien y apporta son expérience et son dévouement à des néophytes en pleine formation. Travail écrasant qui finira par éprouver gravement sa santé (1924-1931).

     

    Il faut signaler qu'entre temps, à l'époque où le Père Maximilien était encore à An-Long, les circonstances voulurent que l'un de ses chrétiens lui apportât, un jour, un pot rempli de vieilles sapèques, découvert en fouillant la terre. Après consultation d'un lettré de ses voisins, le Père utilisa un dictionnaire chinois pour identifier chacune des pièces, soigneusement nettoyée et rendue lisible. Ce fut pour lui le point de départ d'une étude historique approfondie et d'une collection de sapèques qui alla peu à peu en se complétant au point de n'avoir pas son égale, même aux archives de l'Ecole Française d'Extrême Orient. Aidé de son frère Henri, l'un déchiffrant, l'autre classant, le Père Maximilien devint incidemment un numismate renommé.

     

    De fil en aiguille, il fut amené à conduire des recherches archéologiques dans le Quang-Binh, qui furent publiées dans le Bulletin des Amis du Vieux Huê et qui firent de lui un correspondant de l'Ecole Française d'Extrême Orient.

     

    Jamais, toutefois, ses activités scientifiques n'ont empêché le Père Maximilien de rester le Pasteur à l'écoute de ses ouailles et de se dévouer à elles jusqu'à l'épuisement de ses forces. Ajoutons qu'il se privait de tout, pour pouvoir subvenir aux besoins des plus pauvres.

     

    En 1931, sa santé fort ébranlée lui valut une hospitalisation à Huê, puis son retour définitif en France, à la fin de la même année. Peu après, le Père Maximilien Arnoulx de Pirey s'éteignit chez les siens, à Maisières, le 9 avril 1932.

     

    Références biographiques

    AME 1925 p. 30. 1932 p. 142. 1936 p. 185. 1938 p. 59. 1939 p. 125.

    CR 1891 p. 239. 1893 p. 179. 1902 p. 205. 1905 p. 179. 1909 p. 187. 1911 p. 323. 1912 p. 219. 1913 p. 235. 1916 p. 133. 1919 p. 84. 1932 p. 214. 215. 312. 366 (notice). 1937 p. 161.

    BME 1924 p. 670. 1926 p. 711. 1931 p. 913. 1932 p. 468. 470. 480. 1934 p. 649. 1935 p. 649. 896. 1936 p. 468. 300. 1938 p. 800. 1956 p. 512.

    EC1 N° 232. 242.

     

    • Numéro : 1946
    • Pays : Vietnam
    • Année : 1891