Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paul ANOUILH (1909-1983)

ANOUILH Henri (1909-1983) JAPON
Add this

    [3503]  ANOUILH Paul, Guillaume, Joseph, naquit le 21 novembre 1909 à Pamiers (Ariège). Troisième enfant d'une famille qui en compta quatre; une de ses soeurs devenue religieuse devint directrice d'une école privée. Il commença ses études au Petit Séminaire de Pamiers, et, à l'âge de quinze ans, il devint élève du Séminaire de Conflans. C'est à cette époque qu'il entra en contact avec les Missions Étrangères et se considéra comme aspirant. En fait, c'est en 1927, le 16 mai, qu'il entra à Bièvres. De 1930 à 1931, il dut accomplir son service militaire. Tonsuré le 13 mars 1932, il reçut les ordres mineurs le 23 et 24 septembre. Il est alors envoyé à Rome où il prendra une licence en théologie. Sous-diacre le 23 septembre 1933, diacre le 23 décembre suivant, il est ordonné prêtre le 17 mars 1934. Destiné au diocèse d'Osaka, il s'embarqua le 16 septembre. Comme il était entendu qu'il serait professeur au Grand Séminaire régional de Tokyo, il s'y rendit de suite.

     

    Durant quinze années le Père Anouilh enseigna le dogme, le latin et le chant grégorien aux grands séminaristes. Le Père Arvin, économe, ayant dû quitter cette charge et s'en aller aux États-Unis, c'est lui qui fut chargé de l'économat. En 1939, à la demande de musicologues japonais, il commença des cours de chants grégoriens pour le public : ce qui amena la fondation d'une "Académie Grégorienne". Il aida un certain Monsieur Hasegawa Shin-Itchi à former le groupe des "Petits chanteurs de Tokyo". Il publia en 1953 une étude sur le chant grégorien, intitulée "Rythme et Mesure dans le Chant Grégorien". En 1954, aux "éditions salésiennes" parut de lui un "Commentaire sur les Psaumes": fruit sans doute de son professorat.

     

    La guerre du Pacifique terminée, le Grand Séminaire de Tokyo fut confié aux Pères Jésuites. C'est en 1949 que le Père Anouilh est nommé "procureur régional". Il put acheter et aménager une procure dans un quartier proche d'Ueno et facile d'accès. Puis plus tard, après le décès du Père Sauveur Candau, qui avait légué sa maison aux Missions Étrangères. Le Père Anouilh transporta la procure dans cette maison, derrière la cathédrale de Tokyo. Procureur certes, mais aussi professeur dans l'âme, le Père Anouilh assura des cours de Français, latin et grec à l'Athénée Français, d'abord, puis à l'Institut Franco-japonais. Pendant quelques années, il donna des cours de français au "Gakushuin" : école des nobles. À noter aussi des traductions de toutes sortes. Tout ce travail lui a mérité des décorations de toutes sortes. Tout ce travail lui a mérité des décorations françaises : officier des Palmes académiques, officier de l'Ordre National du Mérite, chevalier de la Légion d'Honneur. Professeur, procureur, il exerça aussi un ministère d'apostolat. Durant son séjour au Grand Séminaire, il fut aumônier des Carmélites. Puis il prit la charge spirituelle d'une léproserie, et ceci pendant 35 ans. Il était, en plus, curé de la paroisse française de Tokyo. En 1962, parut aux éditions PUF la traduction d'un livre :"Nihon no Nôson" sous le titre "La Communauté rurale au Japon"; cette traduction était de lui.

     

    En février 1981, à la suite d'un examen médical, le docteur diagnostiqua un cancer au rectum. Il fut opéré. Après quelques mois de répit, le mal s'aggrava.

    En avril 1983, le Père Anouilh prit la résolution de terminer ses cours et d'entrer à l'hôpital du "Seigon Byoin", tenue par les Soeurs Franciscaines Missionnaires de Marie. Le 22 septembre, il s'endormait dans la paix du Seigneur. Ses cendres reposent dans le cénotaphe de la crypte de la cathédrale de Tokyo.

     

     

     

    Références biographiques

     

    AME 1934 p. 187. photo p. 282. 1939 p. 172.

    CR 1932 p. 309. 1934 p. 233. 1935 p. 6. 1937 p. 7. 1949 p. 5. 6. 1950 p. 2. 1951 p. 6. 1952 p. 9. 1953 p. 11. 1955 p. 13. 1956 p. 12. 1957 p. 21. 1960 p. 26. 1961 p. 26. 1962 p. 34. 1963 p. 44. 1965 p. 25. 1966 p. 23. 24. 1967 p. 19. 20. 1968 p. 116. 1969 p. 13. 1974-76 p. 22. AG80-81 p. 1. AG80-82 p. 23. AG85 p. 24-27.

    BME 1927 p. 582. 1932 p. 724. 1934 p. 659. 660. 813. 853. 892. 1935 p. 577. 653. 1938 p. 454. 595. 1939 p. 256. 778. 1940 p. 402. 1941 p. 314. 673. 1948 p. 225. 1949 p. 31. 368. 500. 693. 704. 1950 p. 45. 255. 329. photo p. 41. 1951 p. 36. 42. 175. 233. 291. 411. 414. 481. 557. 628. 748. 1952 p. 102. 402. 622. 624. 625. 748. 1953 p. 32. 33. 97. 98. 287. 382. 668. 768. 1954 p. 248. 558. 1113. 1955 p. 331. 1065. 1067. 1956 p. 60. 1957 p. 244. 260. 839. 856. 954. 1958 p. 350. 836. 1959 p. 278. 425. 1960 p. 74. 716. 1961 p. 72. 211. 305.

    EPI 1963 p. 572. 729. 1965 p. 242.

    ISG 25/2.

    MDA 1951 p. 63. 188. 1954 p. 29. 30.

    Enc. PdM. 15P4.

    Hir n° 133. 145/2. 160/2.

    EC1 N°  133. 179. 248. 293. 295. 654. NS. 22P247. 55/C2. 56/C2. 100P2. 141P178. 177/636. 178/C4. 180/7.

    MEM 1983-91.

     

    • Numéro : 3503
    • Pays : Japon
    • Année : 1934