Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Louis ALLARD (1884-1929)

ALLARD Louis (1884-1929) BIRMANIE
Add this

    [3006] ALLARD Louis, Marie, Joseph est né le 3 avril 1884 dans la Paroisse de Saint-Christophe de Paris. Sa famille était une famille de commerçants profondément chrétienne qui donna un autre fils aux Missions, le Père Germain Allard, missionnaire à Rangoon en Birmanie méridionale. Une fille se consacra à Dieu dans l'ordre des Bénédictines.

    Le jeune Louis était un peu turbulent et très vif, ce qui lui attira maintes corrections. Avant d'entrer aux Missions Etrangères, il fréquenta plusieurs institutions et termina ses études de latin à Saint-Lazare en Bretagne. Ce fut le 3 septembre 1903 qu'il entra à Bièvres avec l'un de ses frères qui lui ne continua pas.

    Le 27 septembre 1908, Louis Allard fut ordonné prêtre et reçut sa destination pour la Mission de Mandalay en Birmanie. Il arriva donc à Mandalay au début de 1909 et c'est avec le Père Hervy qu'il apprit la langue anglaise. L'acclimatation lui fut pénible, mais plein de volonté et de courage, il surmonta ces difficultés.

    En novembre 1909, il devint assistant du Père Lafon, puis vers le milieu de 1910, vu le départ du Père Roche pour la France, Mgr. Foulquier l'envoya avec le Père Faucheux à Bhamo. En 1911, il revint à l'orphelinat chinois. En 1912, le Père Bouffanais partant pour la France, le Père Louis Allard fut envoyé à la léproserie comme surintendant. Ce provisoire dura jusqu'en 1916. Et il repartit pour Bhamo.

    Bhamo l'enchantait. Quoique s'occupant de la ville, il était souvent par monts et par vallées aidant les confrères se trouvant dans la plaine. Les confrères ont gardé de lui un souvenir reconnaissant de ses bons offices. A Bhamo, il eut à coeur de mener à bien les écoles. Mais pour bien d'autres confrères, il était souvent entravé par la fièvre.

    Neuf années s'écoulèrent. Suite à la mort du Père Remandet, en août 1924, il fut envoyé à Chaungu comme curé. A peine arrivé, la fièvre devint son fardeau et il lui fallut partir pour la France pour reprendre des forces. En 1926, de retour dans sa mission, il s'activa dans la construction d'une nouvelle église. Fin 1927, des circonstances imprévues le rappelèrent à Bhamo : il y resta un an. En 1928, il partait pour le Poste de Shwebo. Sa tâche était difficile et malgré sa bonne volonté, il avoua tout bonnement son incapacité dans la direction de ce district. Mais la fièvre était encore là à le secouer. Sa santé s'aggrava, le choléra en faisait sa victime. Sitôt la nouvelle connue, ont vint le chercher pour l'amener à Mandalay. Il y arriva le 2 septembre 1929, hélas trop tard. C'est le 6 septembre 1929 que le Père Louis Allard rendit son âme au Seigneur.

     

    Références biographiques

    AME 1909 p. 53. 1925 p. 80. 1929 p. 226.

    CR 1908 p. 287. 1909 p. 216. 1911 p. 224. 1912 p. 270. 1918 p. 102. 1919 p. 102. 106. 1923 p. 147. 150. 1924 p. 117. 1925 p. 126. 1929 p. 189. 190. 336. 1930 p. 211. 273. 277.

    BME 1922 p. 524. 1925 p. 57. 245. 310. 375. 439. 1926 p. 637. 1928 p. 58. 1929 p. 60. 640. 1934 p. 455. 1941 p. 18. 1956 p. 82. 83. 368. 572. 663. 665. 669. 787.

    R. MEP 138P76.

    EC  RBac 86. 87. 89. 92. 109. 112. 182.

    • Numéro : 3006
    • Pays : Birmanie
    • Année : 1908