Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

François ALLARD (1824-1898)

ALLARD Marie Jean (1824-1898) MALAISIE
Add this

    [575]. ALLARD, Marie-Jean-François, originaire de La Roche-de-Rame (Hautes-Alpes), naquit le 10 décembre 1824. Il fit ses études au petit séminaire d’Embrun, les continua au grand séminaire de Gap, entra diacre au Séminaire des M.-E. le 1er juillet 1847, reçut le sacerdoce le 17 juin 1848, et partit le 6 septembre suivant pour la mission de la Presqu’île de Malacca.

    Il débuta dans la ville de Malacca et y demeura seize ans. Il acheva d’y élever, sur les plans de M. Favre, une église gothique dédiée à saint François-Xavier, et qui fut longtemps la plus grande de la mission (Église, grav., M.C., xiv, 1882, p. 595)­ ; il construisit également une chapelle dans le quartier de Bonda-Hiler, et se dévoua à l’instruction des enfants pauvres. On lui confia en 1866 les chrétientés de la province de Wellesley. En 1869, il se fixa à Bukit Mertajam et fonda la station de Matchan Bubo­ ; en 1875, il fut chargé de Taïping et y construisit une église.

    Cinq ans plus tard, l’état de sa santé força Mgr Gasnier à l’appeler à Pinang, où il fut curé de la paroisse de l’Immaculée-Conception à Pulo Tikus. Il était âgé, fatigué, on croyait qu’il n’avait plus qu’à se préparer à la mort­ ; mais, après un peu de repos, il tint à reprendre ses travaux apostoliques, et partit en 1883 pour Kinta, à l’extrémité du royaume de Perak, où tout était à créer. Il s’établit à Batu Gajah, et demanda une concession qu’on ne se hâta pas de lui accorder. Après plusieurs mois d’attente, il prit le parti de s’établir dans l’endroit qu’il désirait. On n’osa pas l’évincer, et il finit par obtenir toute la colline. Il défricha la forêt, fonda une chrétienté, bâtit une église et un presbytère. Il travailla avec un courage admirable que le succès récompensa­ ; enfin, à bout de forces, il se rendit au sanatorium de Béthanie, à Hong-kong, et y mourut le 4 juin 1898.

    Notes bio-bibliographiques. — C.-R., 1874 (déc.), p. 28­ ; 1876, p. 34­ ; 1878, p. 41­ ; 1879, p. 56­ ; 1882, p. 85­ ; 1883, p. 131­ ; 1884, p. 125­ ; 1885, p. 111­ ; 1886, p. 111­ ; 1887, pp. 160, 161­ ; 1889, p. 191­ ; 1890, p. 154­ ; 1891, p. 187­ ; 1906, p. 197. — A. M.-E., 1914, pp. 78, 82, 85, 128, 129, 132. — Ann. de N.-D. Laus, 1888, p. 902.

    • Numéro : 575
    • Pays : Malaisie
    • Année : 1848