Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

lettre n°80

SOCIÉTÉ DES MISSIONS - ÉTRANGÈRES Compte rendu des travaux de lannée 1939 SÉMINAIREParis, le 31 décembre 1939. DES MISSIONS-ÉTRANGÈRES LETTRE COMMUNE Nº 80 A Nosseigneurs les Évêques et à Messieurs les Missionnaires de la Société des Missions-Étrangères MESSEIGNEURS ET MESSIEURS,
Add this
    SOCIÉTÉ

    DES


    MISSIONS - ÉTRANGÈRES
    ___

    Compte rendu des travaux de lannée 1939





    SÉMINAIRE Paris, le 31 décembre 1939.
    DES
    MISSIONS-ÉTRANGÈRES
    ____

    LETTRE COMMUNE
    Nº 80




    A Nosseigneurs les Évêques
    et à Messieurs les Missionnaires
    de la Société des Missions-Étrangères


    MESSEIGNEURS ET MESSIEURS,

    Aux ravages causés dans nos Missions dExtrême-Orient par le conflit sino-japonais qui dure depuis bientôt trois années, sont venues sajouter les graves inquiétudes de la guerre, celle-ci probablement plus meurtrière, qui met la France et lAngleterre aux prises avec lAllemagne.
    La déclaration de guerre entraîne la mobilisation et, puisque le service militaire atteint tout citoyen français, il sensuit que, dès les premiers jours de septembre, nos séminariste ont été mobilisés, puis, un peu plus tard, leurs professeurs ainsi que les missionnaires qui se trouvaient en congé. Le vide sest fait dans nos séminaires dont plusieurs ont été réquisitionnés en tout ou partie, par lautorité militaire.
    Deux guerres en vingt-cinq ans, voilà une cause de profonde perturbation pour lensemble de nos Missions et de nos Etablissements communs, ce dont chacun de nous se rendre compte avec quelque stupeur, car la guerre qui jette partout un désarroi considérable atteint tout particulièrement lorganisation des grands et petits séminaires dans le personnel enseignant et dans le personnel étudiant.
    Que notre confiance dans la divine Providence ne soit pas paralysée par les événements actuels. Nos fondateurs dont Monseigneur Costantini vient de rappeler les actions mémorables dans la conférence quil fit le 8 décembre à lUniversité Grégorienne, ont proclamé par leur vie la charte de la vocation et de laction missionnaire.
    Cette étude fort intéressante sur Mgr Pallu et Mgr Lambert de la Motte, son frère dans lépiscopat, nous invite à rechercher si nous restons bien dans lesprit de nos fondateurs et à y rentrer si, sur quelque point nous nous en étions éloignés.
    Le Secrétaire de la Propagande décrit ainsi le caractère de Mgr Pallu : Esprit perspicace et génial, tempérament généreux et ardent, sens profond du surnaturel et dévouement complet au Saint-Siège, pureté de foi et de charité missionnaire, fermeté de caractère tempérée par lurbanité des moyens, un cur chaud, discipliné par un jugement pratique et équilibré et une sage connaissance des hommes et des choses, une activité incessante réglée par une méthode rigoureuse : voilà les qualités qui font de Pallu un chef, un conducteur dhommes, le créateur dune uvre qui dépasse les limites de son temps et fructif dans les siècles, portant la marque de la bénédiction de Dieu.
    Mgr Pallu sélève et resplendit comme héraut et défenseur de la pensée de Rome désireuse de libérer lEglise, dans les pays de Missions, de la tutelle que faisaient peser sur elles les rois dEspagne et de Portugal.
    LEglise est romaine et catholique, son programme nest ni espagnol, ni portugais, ni français.
    En mourant, Monseigneur Pallu déclarait : « Une pensée me console en quittant cette vie : « celle de mourir dans la foi catholique et pour le service du Saint-Siège. »
    Le Saint-Siège cest lEglise et Monseigneur Pallu la servit sur les trois plans qui résument toute son activité missionnaire.
    10 Création des Vicaires apostoliques dépendant du Saint-Siège.
    20 Respect pour les peuples évangélisés.
    30 Formation du Clergé indigène pour installer la hiérarchie avec les éléments locaux.
    Restons dans la pensée de Rome comme le fit cette grande figure que Monseigneur Costantini a fait revivre, comme le veulent par conséquent nos traditions, comme le demande la Constitution de la Société des Missions-Etrangères.

    Pour lexercice présenté par le compte rendu de 1939, nous déposons aux pieds de Sa Sainteté Pie XII par les mains de Son Eminence le Cardinal Fumasoni-Biondi, la moisson que nous avons recueillie :

    Baptêmes dadultes 49.877
    » denfants de païens « in articulo mortis » 128.088
    » denfants de chrétiens 67.692
    Conversions de dissidents 557

    « O Oriens, splendor lucis aeternae et sol justitiae : veni et illumina sedentes in tenebris et umbra mortis. »


    ~~~~~~~
    None
    Aucune image