Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

lettre n°77

SOCIÉTÉ DES MISSIONS-ÉTRANGÈRES Compte rendu des travaux de lannée 1936 SÉMINAIRE Paris, le 31 décembre 1936. DES MISSIONS-ÉTRANGÈRES LETTRE COMMUNE N° 77 A Nosseigneurs les Évêques et à MM. les Missionnaires
Add this

    SOCIÉTÉ

    DES


    MISSIONS-ÉTRANGÈRES
    ___

    Compte rendu des travaux de lannée 1936







    SÉMINAIRE Paris, le 31 décembre 1936.
    DES
    MISSIONS-ÉTRANGÈRES
    ____


    LETTRE COMMUNE
    N° 77




    A Nosseigneurs les Évêques
    et à MM. les Missionnaires
    de la Société des Missions-Étrangères



    MESSEIGNEURS ET MESSIEURS,

    Les résultats des travaux de notre Société, au cours de lannée qui sachève, nous offrent, cette année encore, de bien consolantes constatations. Quil nous suffise de citer seulement quelques chiffres :

    Baptêmes d'adultes : 51.562 dont 20.296 in articulo mortis.
    Baptêmes d'enfants de chrétiens : 71.058.
    Baptêmes d'enfants de païens in articulo mortis : 142.130, réalisant sur lensemble de la population catholique confiée à nos soins, une augmentation de 57.700 fidèles.

    Les progrès dans le développement de la vie chrétienne, confessions, communions ne sont pas moins encourageants.
    Au prix de quelles fatigues, au milieu de quelles difficultés sans cesse renaissantes le bien sest-il accompli ? La lecture des rapports de nos diverses Missions le montrera. Loin de nous cependant la pensée den tirer gloire. Avec lApôtre nous redirons : « Deus autem incrementum dedit » .
    Chaque année nous apporte son contingent habituel de deuils et de joies .
    En 1936, 29 de nos confrères sont allés recevoir au ciel la suprême récompense. Les Missions de Phnompenh et de Hué ont été particulièrement éprouvées par la perte de leurs pasteurs. Mgr Herrgott est décédé à Phnompenh le 23 mars, après huit ans seulement dépiscopat auquel lavait préparé, depuis 1901, la charge de provicaire et conseiller de ses deux prédécesseurs.
    A Hué, séteignait, le 23 Avril, Mgr Allys, Vicaire Apostolique de 1908 à 1931, date à laquelle il transmettait à Mgr Chabanon, son Coadjuteur, le gouvernement de la Mission. Ce dernier, venu en France pour tenter de recouvrer ses forces épuisées, mourait à Marseille le 4 juin, quelques jours après son débarquement.
    Un motif de joie nous est offert, avec beaucoup dautres, par le choix du Souverain Pontife dun Coadjuteur au vénéré Mgr Ramond, Vicaire Apostolique de Hunghoa, en la personne de Mgr Vandaele. Le nouveau prélat a reçu la consécration épiscopale le 8 décembre.
    Nous devons un spécial hommage de reconnaissance à Son Exc. Mgr Dreyer qui fut, pendant huit années le représentant du Souverain Pontife dans nos Missions de lIndochine, et nous offrons à son successeur, Son Exc. Mgr Drapier, les sentiments de notre respectueuse vénération.
    Quil nous soit permis demprunter à un autre représentant du Saint-Siège, S. Exc. Mgr Marella, Délégué Apostolique au Japon, les termes dune déclaration toute à lhonneur de notre Société.
    Dans un discours prononcé le 31 décembre 1936 à lArchevêché de Tôkyô, S. Exc. le Délégué disait : « Travailler , au nom même du Pape, soutenus par la générosité « des fidèles, à fonder des églises locales, tel fut le programme simple, génial, que les « premiers évêques des Missions-Étrangères, NN. SS. Pallu et Lambert de la Motte, « présentèrent au Souverain Pontife par lintermédiaire de la Propagande et « quils reçurent mission de réaliser. Etre les Hommes du Pape pour demeurer « les purs témoins du Christ , tel est lidéal nouveau qui donna naissance dabord à « la Société des Missions-Étrangères et changea peu à peu , mais complètement, « « latmosphère sur le champ de lapostolat . »




    ~~~~~~~
    None
    Aucune image