Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

lettre n°69

SOCIÉTÉ DES MISSIONS - ÉTRANGÈRES Compte rendu des travaux de lannée 1928 SÉMINAIREParis, le 31 décembre 1928 DES MISSIONS-ÉTRANGÈRES LETTRE COMMUNE Nº 69 A Nosseigneurs les Évêques et à MM. les Missionnaires de la Société des Missions Étrangères MESSEIGNEURS ET MESSIEURS,
Add this
    SOCIÉTÉ

    DES


    MISSIONS - ÉTRANGÈRES
    ____

    Compte rendu des travaux de lannée 1928






    SÉMINAIRE Paris, le 31 décembre 1928
    DES
    MISSIONS-ÉTRANGÈRES
    ____

    LETTRE COMMUNE
    Nº 69




    A Nosseigneurs les Évêques
    et à MM. les Missionnaires
    de la Société des Missions Étrangères



    MESSEIGNEURS ET MESSIEURS,

    Nous sommes heureux de pouvoir présenter cette année aux membres de la Société un exposé complet des travaux de lexercice qui vient de se clore. Cest en effet la première fois depuis plusieurs années que toutes nos Missions sans exception ont pu faire parvenir leur compte rendu à Paris en temps utile.
    Reconnaissante envers nos Missions pour cette ponctualité, la Société leur sait meilleur gré encore pour leur fidélité à ce qui est une de ses meilleures traditions : la simple et entière sincérité des renseignements fournis. Depuis que, sous limpulsion venue du Saint-Siège, lintérêt sest éveillé dans le monde pour les missionnaires et leur uvre, on saperçoit peu à peu que le compte rendu des Missions-Étrangères est dans sa simplicité un document de premier ordre, exclusif de toute préoccupation tendancieuse. On le lit dans des milieux divers, sinon toujours avec sympathie, du moins avec attention et curiosité. On létudie, on en tire des conclusions : et même si celles-ci ne sont pas toujours bienvienllantes, elles prouvent du moins que la valeur objective des rapports de nos confrères nest pas mise en doute.
    Gardons-nous de rien changer à ce qui, nous le répétons, est, parmi les traditions des Missions-Étrangères, une des meilleures et des plus anciennes. Car notre compte rendu nest autre que la Lettre Commune prescrite par lArt 76 du Règlement Général dans le but de tenir tous les membres de la Société, grâce aux rapports reçus des Missions, au courant du progrès de luvre commune. Cest un échange confraternel, consciencieux et confiant, de renseignements entre ouvriers de la même tâche. Nous nécrivons pas pour le public, mais, nayant rien à lui cacher, il ne nous répugne pas de laisser passer sous ses yeux ce qui peut lintéresser.
    Voici donc où nous en sommes au début de lannée 1929. Que la lecture des pages qui suivent ranime nos sentiments réciproques de fraternelle et confiante estime. Que le succès nous soit un encouragement, linsuccès une leçon. Et que, dannée en année, lexpérience de notre Société saccroisse au plus grand profit des intérêts de lEglise et de Dieu.


    ~~~~~~~
    None
    Aucune image