Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

lettre n°60

SOCIÉTÉ DES MISSIONS - ÉTRANGÈRES Compte rendu des travaux de lannée 1920 SÉMINAIREParis, le 31 décembre 1920 DES MISSIONS-ÉTRANGÈRES LETTRE COMMUNE Nº 60 A Nosseigneurs les Évêques et à MM. les Missionnaires de la Société des Missions Étrangères MESSEIGNEURS ET MESSIEURS,
Add this
    SOCIÉTÉ

    DES


    MISSIONS - ÉTRANGÈRES
    ____

    Compte rendu des travaux de lannée 1920





    SÉMINAIRE Paris, le 31 décembre 1920
    DES
    MISSIONS-ÉTRANGÈRES
    ____

    LETTRE COMMUNE
    Nº 60



    A Nosseigneurs les Évêques
    et à MM. les Missionnaires
    de la Société des Missions Étrangères



    MESSEIGNEURS ET MESSIEURS,

    La Société des Missisons-Étrangères a, cette année encore, la joie doffrir au divin Maître une belle moisson dâmes. 28.883 baptêmes dadultes, 114.001 baptêmes denfants de païens, 230 conversions dhérétiques : tels sont les résultats obtenus durant lExercice 1919-1920.
    Grâces en soient rendues à Dieu. De ces travaux que sa grâce a fécondés, Il sera la meilleure récompense.

    Et pourtant les difficultés nont pas manqué. Ici, brigandages et guerres intestines ; là, recrudescence de shintoïsme et de bouddhisme ; partout, pénurie de missionnaires et de ressources. Cette dernière difficulté na pas été la moindre.
    La crise financière qui sévit en Europe a eu sa répercussion en Extrême-Orient. Toutes nos Missions sont pauvres ; toutes devaient donc souffrir et toutes ont souffert. Mais quelques-unes, particulièrement éprouvées, se trouvent dans une situation qui nest pas sans nous inspirer quelque inquiétude pour leur avenir. De ce nombre sont les Missions du Japon, le Kouangsi, le Kientchang, la Cochinchine Septentrionale, le Laos, la Birmanie Septentrionale et Kumbakonam.

    Du 1er janvier au 31 décembre, le bon Dieu a rappelé à Lui 17 de nos confrères, parmi lesquels nous devons mentionner 3 évêques : Mgr Mossard, lévêque qui honora grandement lEglise de Cochinchine Occidentale et la France coloniale ; Mgr Prodhomme, lapôtre intrépide, Fondateur de la Mission du Laos ; Mgr Chatagnon, le bon et saint prélat dont lépiscopat de 33 années a doublé le chiffre de la population catholique du Setchoan Méridional.

    Parmi les événements heureux de lannée nous avons plaisir à citer le sacre de Mgr Félix Perroy, coadjuteur de la Birmanie Méridionale ; la nomination de Mgr Devred comme coadjuteur de Séoul, de Mgr Louis Perrichon comme coadjuteur de Malacca, de Mgr Gaspais comme coadjuteur de la Mandchourie Septentrionale.
    Aux nouveaux Pontifes nous adressons, de tout cur, avec notre religieuse vénération, le souhait liturgique : Ad multos annos !


    Ce compte rendu, daté du 31 Décembre 1920, était clos et devait le demeurer, lorsque nous est arrivée de Hongkong une dépêche annonçant la nomination du Supérieur de notre Société, Mgr de Guébriant, et celle de ses deux Assistants MM. Léon Robert et François Delmas.
    Cest un changement important dans notre organisation plusieurs fois séculaire. Nous savons assez combien la Divine Providence a pris, jusquà ce jour, un soin particulier de notre Société bien aimée, pour avoir la conviction que cet acte est encore une manifestation de sa sainte volonté.
    Nous lacceptons donc, de tout notre cur, avec le grand respect et labsolu dévouement de ceux qui ont aimé la Société des Missions-Etrangères jusquà lui donner leur vie.
    Et sil est permis de regretter un passé qui ne fut point sans grandeur, ces regrets ne sauraient diminuer la confiance dans un avenir pour lequel les prières de tous nos chers confrères et les nôtres demanderont à Dieu ses grâces les plus abondantes et les plus fécondes.
    Monseigneur, Vénéré Supérieur, daignez agréer lhommage de notre filiale obéissance et nous accorder votre bénédiction.


    ~~~~~~~
    None
    Aucune image