Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

lettre n°53

SOCIÉTÉ DES MISSIONS - ÉTRANGÈRES Compte rendu des travaux de lannée 1913 SÉMINAIREParis, le 31 décembre 1913. DES MISSIONS-ÉTRANGÈRES LETTRE COMMUNE Nº 53 A Nosseigneurs les Évêques et à M M. les Missionnaires de la Société des MissionsÉtrangères NOSSEIGNEURS ET MESSIEURS,
Add this
    SOCIÉTÉ

    DES


    MISSIONS - ÉTRANGÈRES
    ____

    Compte rendu des travaux de lannée 1913





    SÉMINAIRE Paris, le 31 décembre 1913.
    DES
    MISSIONS-ÉTRANGÈRES
    ____

    LETTRE COMMUNE
    Nº 53



    A Nosseigneurs les Évêques
    et à M M. les Missionnaires
    de la Société des MissionsÉtrangères


    NOSSEIGNEURS ET MESSIEURS,


    Depuis le 27 octobre dernier, le Séminaire des Missions-Étrangères compte deux siècles et demi dexistence. En effet, cest le 27 octobre 1663 queut lieu linstallation des premiers Directeurs dans notre maison de la rue du Bac.
    A loccasion de ce Jubilé de famille, nous vous invitons respectueusement, Nosseigneurs et Messieurs, à vous joindre à nous pour remercier Dieu des bénédictions quIl na cessé de répandre sur le Séminaire des Missions-Étrangères, pendant deux cent cinquante années ; et pour Le prier de préserver de tout mal, à lavenir comme dans le passé, cette maison bénie, qui a donné aux membres de notre Société, évêques et missionnaires, la formation apostolique, et à laquelle chacun deux reste si profondément attaché.
    Nous devons aussi de particulières actions de grâces à lAuteur de tout bien, pour les faveurs dont Il nous a comblés, nous et nos missions, au cours de lannée 1913. Il a daigné bénir les travaux de nos ouvriers apostoliques, et leur a fait produire dheureux fruits de salut, comme le prouvent les résultats obtenus dans les 34 missions de notre Société. Voici les chiffres que nous avons la joie denregistrer :
    31.903 baptêmes dadultes,
    445 conversions dhérétiques,
    131.841 baptêmes denfants de païens.

    A première vue, ces résultats paraissent plutôt modestes ; mais, si lon considère les difficultés contre lesquelles nos missionnaires doivent lutter, dans certains pays, pour faire avancer luvre de lévangélisation, ou trouvera, comme nous, que les chiffres donnés ci-dessus représentent une somme considérable de travail soutenu et de persévérante énergie.

    A la fin de cette année, le nombre des membres de notre Société, évêques et missionnaires, est exactement de 1.400 ; celui de nos chrétiens, de 1.557.468.
    Il y a actuellement, dans les 34 missions qui nous sont confiées :

    911 prêtres indigènes,
    3.277 catéchistes,
    5.850 églises ou chapelles,
    50 séminaires avec 2.382 élèves,
    4.785 écoles avec 157.140 garçons et filles,
    339 orphelinats avec 21.291 enfants des deux sexes,
    538 pharmacies et dispensaires,
    128 hôpitaux et léproseries.

    Le 21 mai, Mgr Bottero, évêque de kumbaKonam, sendormait dans la paix du Seigneur, à lâge de 76 ans. La mort, quoique soudaine, ne la pas pris au dépourvu, nous en avons la pleine confiance : le pieux prélat avait encore dit la messe, le matin même du jour où Dieu la rappelé à Lui.
    « Avec Mgr Bottero, disparaît lune des figures les plus marquantes de notre Société », selon lexpression dun de ses vénérables frères dans lépiscopat.
    Cinq mois plus tard, jour pour jour, le 21 octobre, Mgr Guichard, évêque de Toron et vicaire apostolique du Kouy-tcheou, rendait le dernier soupir à Kouy-yang-fou, après 28 ans dépiscopat et 48 de séjour ininterrompu dans sa mission.
    En outre, du 1er janvier au 31 décembre, la mort nous a ravi 24 confrères, parmi lesquels 1 provicaire, M. Lorain, du Su-tchuen oriental, et 1 propréfet, M. Renault, du Kouang-si.
    Quon veuille bien nous permettre dajouter à ces deux noms, celui de. M. Desgodins, missionnaire du Thibet et doyen dâge de tous les membres de notre Société, mort à Padong (Indes anglaises), le 14 mars, dans sa 87e année, après 58 ans daspostolat au Thibet.
    La mission du Cambodge a perdu 4 de ses ouvriers ; le Kouang-tong, Siam et le Maïssour en ont perdu 2.

    Nous aimons à signaler, parmi les événements heureux de lannée, le sacre de Mgr Eloy, vicaire apostolique du Tonkin méridional, qui a eu lieu à Xa-doai le 13 avril ; celui de Mgr Quinton, coadjuteur du vicaire apostolique de la Cochinchine occidentale, qui a eu lieu à Saïgon le 15 avril ; et celui de Mgr Prodhomme, vicaire apostolique du Laos, qui a eu lieu, également à Saïgon, le 14 septembre.
    Nous souhaitons, de toute lardeur de notre âme, aux trois nouveaux pontifes, une carrière pastorale longue, heureuse et féconde en mérites devant Dieu. Dominus conservet eos...!
    Comme chacun peut le remarquer, les faits et les appréciations politiques occupent, depuis deux ans, une assez grande place dans notre Lettre Commune. On est prié de ne voir en cela quune exception tout à fait passagère, motivée par la gravité des événements survenus. En ce qui nous concerne, nous ferons, dès lan prochain, tout ce qui sera nécessaire pour conserver à notre publication annuelle le caractère purement religieux quelle doit avoir, et empêcher quelle ne ressemble, même de loin, à une revue politique.


    ~~~~~~~
    None
    Aucune image