Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

lettre n°46

SOCIÉTÉ DES MISSIONS - ÉTRANGÈRES COMPTE RENDU DES TRAVAUX DE 1908 PARIS SÉMINAIRE DES MISSIONS-ÉTRANGÈRES 128, RUE DU BAC, 128 1909 SÉMINAIRE Paris, le 31 décembre 1908. DES MISSIONS-ÉTRANGÈRES LETTRE COMMUNE No 46
Add this
    SOCIÉTÉ

    DES


    MISSIONS - ÉTRANGÈRES

    ~~~~~~

    COMPTE RENDU

    DES TRAVAUX DE 1908







    PARIS

    SÉMINAIRE DES MISSIONS-ÉTRANGÈRES

    128, RUE DU BAC, 128
    ___


    1909







    SÉMINAIRE Paris, le 31 décembre 1908.
    DES
    MISSIONS-ÉTRANGÈRES
    ______

    LETTRE COMMUNE
    No 46



    A Nosseigneurs les Vicaires apostoliques
    et à Messieurs les Missionnaires
    de la Société des Missions-Étrangères

    ~~~~~~~~



    NOSSEIGNEURS ET MESSIEURS,

    Les rapports des travaux dapostolat accomplis, durant le dernier exercice, dans chacune des missions de la Société, nous invitent à rendre grâce à Dieu, qui a couvert les ouvriers de sa paternelle protection, et répandu ses bénédictions sur leurs uvres. Cest en remplissant ce pieux devoir de reconnaissance envers la Providence divine, et en la priant de continuer à répandre ses faveurs sur les missionnaires et leurs peuples, que nous plaçons sous vos yeux les résultats obtenus :

    33.169 baptêmes dadultes
    415 conversions dhérétiques,
    139.956 baptêmes denfants de païens en danger de mort,
    56.789 baptêmes denfants de chrétiens.

    Si les chiffres des baptêmes dadultes et de conversions dhérétiques sont un peu inférieurs à ceux de lexercice précédent, 34.161 et 528, le nombre des baptêmes denfants de païens et denfants de chrétiens lemporte denviron six mille
    Le dernier tableau général portait 4.145 écoles ; celui de cette année en accuse 4.294. Les élèves qui les fréquentent ont passé de 122.842 à 132.555. Dans plusieurs de nos missions, nous trouvons de grands collèges qui soutiennent très honorablement la concurrence des établissements similaires de lÉtat.
    Dans les pays de lExtrême-Orient qui souvrent à la civilisation, la question des écoles est devenue dune grande importance et tous les missionnaires singénient à les multiplier autour deux. Plusieurs missions simposent de lourds sacrifices pour la formation des maîtres et maîtresses, et ont fondé dans ce but des écoles normales qui donnent déjà dheureux résultats.
    En lisant les rapports des travaux apostoliques de nos confrères, nous admirons la somme defforts accomplis pour organiser les paroisses et y développer la vie chrétienne. Les chiffres dadministration révèlent un accroissement relativement considérable des confessions répétées et des communions de dévotion. Les missionnaires, on le note partout, apportent un grand zèle à se conformer aux instructions du Saint-Père sur la communion fréquente.
    Quand nous considérons les obtacles multiples jetés sur le chemin des ouvriers apostoliques et les difficultés particulières qui ont surgi de toutes parts à loccasion de la violente évolution qui agite tout lExtrême-Orient, nous sommes étonnés à la vue des heureux résultats obtenus dans nos missions, et nous reconnaissons laction de la main de Dieu.
    La Vierge immaculée de Lourdes, dont tous les missionnaires et leurs fidèles ont célébré solennellement le cinquantième anniversaire de ses apparitions aux roches Massabielle, en même temps que celui de la consécration sacerdotale de Pie X, a voulu, par sa puissante intercession, obtenir de son divin Fils ces fruits consolants, pour récompenser le zèle et la ferveur que les uns et les autres ont manifestés à loccasion de ces fêtes jubilaires.
    Parmi les événements de lannée 1908, nous devons signaler la nomination de Mgr Allys comme évêque titulaire de Phacuse et vicaire apostolique de la Cochinchine septentrionale. La cérémonie du sacre a eu lieu à Hué, le 24 mai, fête de Notre-Dame Auxiliatrice. Nous demandons à Dieu quil répande ses plus abondantes bénédictions sur le prélat, afin que son épiscopat soit fécond et glorieux pour la Cochinchine.
    Nous avons de grandes actions de grâces à rendre à Dieu pour lhonneur que le Souverain Pontife accorde à notre Société en inscrivant au catalogue des Bienheureux, le 2 mai prochain, le vénérable Cuenot et ses compagnons martyrs. Leur puissante intercession sera pour nous une sauvegarde contre les dangers du présent et une espérance du triomphe dans lavenir.
    Notre nécrologe enregistre 24 morts pour lannée 1908.
    A la fin de cet exercice, nous comptons dans nos missions 37 évêques, 1.371 missionnaires, 778 prêtres indigènes, 3.050 catéchistes, 45 séminaires, 2.081 séminaristes, 305 religieux, 4.075 religieuses, sans compter les vierges chinoises au nombre denviron 2.000, 5.700 églises ou chapelles, 347 crèches ou orphelinats avec 20.409 garçons ou filles entretenus au frais de la Sainte-Enfance, 484 pharmacies ou dispensaires et 108 hôpitaux, hospices et léproseries.


























    None
    Aucune image