Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

lettre n°29

SÉMINAIREParis, le 31 décembre 1895 DES MISSIONS-ÉTRANGÈRES LETTRE COMMUNE Nº 29 A NOSSEIGNEURS LES ÉVÊQUES ET A MESSIEURS LES MISSIONNAIRES DE LA SOCIÉTÉ DES MISSIONS-ÉTRANGÈRES NOSSEIGNEURS ET MESSIEURS,
Add this
    SÉMINAIRE Paris, le 31 décembre 1895
    DES
    MISSIONS-ÉTRANGÈRES
    ____

    LETTRE COMMUNE
    Nº 29



    A NOSSEIGNEURS LES ÉVÊQUES

    ET A MESSIEURS LES MISSIONNAIRES

    DE LA SOCIÉTÉ DES MISSIONS-ÉTRANGÈRES

    ~~~~~~~



    NOSSEIGNEURS ET MESSIEURS,

    Lannée qui finit a été particulièrement douloureuse pour plusieurs de nos Missions, et il nous est arrivé souvent de nous demander avec anxiété quels fruits pourrait bien produire le zèle de nos uvriers apostoliques, au milieu des épreuves de tout genre quils avaient à endurer. Nous redoutions à bon droit une diminution sensible dans le nombre des baptêmes dadultes et des conversions dhérétiques ; mais Dieu qui tient en sa main les hommes et les événements na pas permis que notre uvres, qui est la sienne, subît un arrêt dans sa marche en avant.
    Malgré la guerre, la famine, le choléra et la peste qui ont désolé certains Vicariats ; malgré la persécution qui a couvert de ruines les deux belles missions du Su-tchuen occidental et du Su-tchuen méridional, lexercice 1894-95 a donné dexcellents résultats. Nous les enregistrons avec bonheur :

    31.043 baptêmes dadultes,
    381 conversions dhérétiques,
    169.971 baptêmes denfants de païens.

    Dieu soit béni !

    Notre chère Société compte un martyr de plus. Le 10 février 1895, M. Jules Verbier, missionnaire apostolique du Tonkin occidental, tombait à Yen-khuong (Laos), victime de la haine des païens, trahi par un Judas, comme le Divin Maître, et allait prendre place au ciel parmi les vaillants soldats du Christ qui ont arrosé de leur sang la terre du Tonkin.
    Le 14 du mois daoût, à Phnom-penh (Cambodge), Mgr Cordier, évêque titulaire de Gratianopolis, sendormait doucement dans la paix du Seigneur, après 47 ans dapostolat.
    La mort nous a ravi en outre 19 confrères, du 1er janvier au 31 décembre ; les Missions les plus éprouvées ont été celles du Kouang-tong et de la Cochinchine occidentale, qui ont perdu chacune 3 de leurs ouvriers. La Mandchourie, le Kouy-tcheou et la Birmanie septentrionale en ont perdu 2.

    Grâces à Dieu, le nombre des vocations semble augmenter avecles besoins de nos 28 missions. Aujour-dhui (31 décembre ), nonobstant le départ de 61 jeunes prêtres, qui ont quitté Paris dans le courant de lannée, notre Communauté se compose de 272 aspirants, dont 142 à Paris et 130 à Bièvres. De plus, nous en avons 23 à la caserne.
    Veuillez prier Celui qui suscite les vocations, de nous fournir les ressources nécessaires à lentretien des sujets que sa grâce nous amène.

    Parmi les faits principaux de cet exercice, nous devons signaler : 10 la création du Vicariat du Haut Tonkin, dont la direction a été confiée par le Saint-Siège à Mgr Ramond, évêque titulaire de Linoë ; 20 le sacre de Mgr Excoffier, évêque titulaire de Métropolis et coadjuteur de Mgr Fenouil, qui a eu lieu, à Yun-nan-sen, le 18 août ; 30 le sacre de Mgr Ramond, vicaire apostolique du Haut Tonkin, et de Mgr Marcou, évêque titulaire de Lysiade et coadjuteur de Mgr Gendreau, qui a eu lieu le 15 octobre, à Hanoï. Aux trois élus de Dieu, nous adressons de tout cur le souhait liturgique : Ad multos annos !

    Nous remercions ceux de Nosseigneurs les Vicaires apostoliques qui ont bien voulu nous indiquer le chiffre exact des adultes ondoyés in articulo mortis. Nous espérons que tous lindiqueront lannée prochaine.


    ~~~~~~~


    None
    Aucune image