Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

uvre de messes et de prières en lhonneur de Marie Immaculée pour la conversion de lExtrême-Orient

uvre de messes et de prières en lhonneur de Marie Immaculée pour la conversion de lExtrême-Orient. La lecture des documents suivants suffira à renseigner nos lecteurs sur le but et limportance dune uvre qui se recommande delle-même à leur piété et à leur zèle. (N. D. L. R.) Abbaye de N.-D. de Sept-Fons, 15 août 1923. Monseigneur,
Add this
    uvre de messes et de prières en lhonneur de Marie Immaculée pour la conversion de lExtrême-Orient.

    La lecture des documents suivants suffira à renseigner nos lecteurs sur le but et limportance dune uvre qui se recommande delle-même à leur piété et à leur zèle.

    (N. D. L. R.)

    Abbaye de N.-D. de Sept-Fons, 15 août 1923.

    Monseigneur,

    Il y a environ dix ans, mon prédécesseur, le regretté R. Père Dom Maur Veychard, dans une circulaire adressée aux Vicaires Apostoliques de Chine, leur proposait létablissement dune uvre de prière pour les Missions de Chine.

    Les vénérés Evêques de Chine répondirent unanimement : leurs lettres constituent un magnifique acte de foi en la nécessité dune prière universelle et sociale pour hâter la conversion de la Chine.

    Encouragé par cette approbation, le R. Père Dom Maur organisa aussitôt luvre, telle quil lavait indiquée dans sa Circulaire.

    Depuis lors luvre a grandi. Cest tous les jours que nous disons à N.-D. de la Consolation au moins une messe aux intentions de luvre. Dautre part. des Evêques, des prêtres, des paroisses, des communautés se sont agrégés, offrant à Marie Immaculée, en union avec la communauté de N.-D. de la Consolation, messes, communions, chemins de croix et autres uvres pour la conversion de la Chine.

    Vous savez aussi, Monseigneur, la part très active que tout lOrdre des Cisterciens (Trappistes) a tenu à prendre à cette uvre depuis deux ans.

    A noter aussi la Croisade de prières pour la Chine organisée par le R. P. Gasperment, qui, sous une forme différente, emploie les mêmes moyens en faveur du même but, et qui a contribué à mettre de plus en plus à lordre du jour lidée de la prière pour la Chine.

    Je veux aussi signaler les différentes visites que jeus lhonneur de faire à Hongkong à S. E. Mgr Costantini, Délégué Apostolique en Chine, lequel, en me remettant certains documents relatifs à lAdoration perpétuelle en Chine en faveur de la Chine, voulut bien me dire quil me confiait toute la question prière pour la Chine.

    Cest ainsi encouragé que jentrepris mon voyage en Europe, dautant plus décidé à faire tout mon possible que javais la certitude que beaucoup dâmes priaient pour la Chine.

    Jai la joie de dire que je trouvai le Saint-Père très bien disposé. Ainsi que lui-même le disait dans une circonstance solennelle peu avant mon arrivée à Rome : Dès le premier instant de son Pontificat, luvre de lApostolat occupa et préoccupa son esprit et son cur. Elle est précisément la raison même du Pontife Romain. Toute la tradition catholique appelle le Pape Domnus Apostolicus, tant il est vrai que lApostolat est la substance la plus vraie et la plus précieuse du Pontificat Romain.

    Le Saint-Père aime les nations dExtrême-Orient ; il comprend le rôle quelles peuvent jouer dans le monde ; il a observé aussi, et depuis longtemps, ce besoin qui pousse les Chinois et les Japonais vers la science et la civilisation ; il étudie tout un programme en faveur des Missions de lExtrême-Orient ; et, détails dans lesquels le Saint-Père a lien voulu entrer, cest dans une chapelle décorée dobjets venus de Chine que Pie XI célèbre tous les jours la sainte Messe ; pourrait-il donc oublier ses enfants dExtrême-Orient ?

    Inutile de le dire, le Saint-Père, ainsi disposé et comprenant dailleurs mieux que personne le rôle de la prière dans lévangélisation, surtout dans les circonstances présentes, voulut bien donner son approbation la plus bienveillante aux différentes demandes que jai eu lhonneur de lui présenter.

    Détails à signaler : le Saint-Père de lui même voulut donner son nom à notre uvre de Messes et de Prières et promettre que, le 15 de chaque mois, ou le 16, si le 15 tombait un dimanche, il dira la messe aux intentions de lAssociation. Il voulut bien lui-même aussi me dire daller voir de sa part S. E. le Cardinal Grand-Pénitencier pour arranger avec celui-ci la question des Indulgences à accorder à luvre, promettant de tout ratifier.

    Dautre part, à lexemple du Saint-Père, les Eminentissimes Cardinaux Giorgi, Van Rossum, Laurenti et Sbarretti, avec beaucoup de cur et de piété, voulurent bien, à leur façon et chacun suivant ses moyens, aider les missionnaires qui, au prix de tant de fatigues et de privations, servent dans les pays lointains la cause de N.-S.

    Enfin cest notamment sur le conseil de S. E. le Cardinal Van Rossum que lAssociation sétend à la Chine, au Japon et aux pays adjacents, embrassant ainsi dans son objet la conversion de tout lExtrême-Orient.

    Voici donc établie maintenant, Monseigneur, une Association de Messes et de Prières en faveur de la conversion de lExtrême-Orient, approuvée authentiquement par la S. C. du Concile au nom du Souverain Pontife et enrichie de nombreux privilèges et indulgences.

    Cette Association a reçu un cadre organisé : centre et Directeur général, centres secondaires et zélateurs, conditions dadmission. Tous, en effet, ont été davis quil était difficile, du fond de lExtrême-Orient de diriger et de développer une telle Association, que le centre et la direction générale devaient être en Europe, et que la direction devait être complétée par une organisation sétendant à tous les pays du monde. De là, la constitution de luvre approuvée par le Saint-Père.

    Par suite des visites que jai pu faire à de nombreuses communautés en Europe, lAssociation a reçu déjà beaucoup dassociés, heureux daccompagner le Souverain-Pontife, spécialement le 15 de chaque mois. Des démarches déjà entreprises me permettent despérer que lAssociation sétendra bien vite aux collèges catholiques et séminaires de France, quelle pénétrera dans les Ordres et Instituts religieux et intéressera aussi de nombreux prêtres.

    Il lui reste donc à sétendre à tout lExtrême-Orient, et cest une des raisons de cette lettre à Votre Grandeur.

    Serait-ce trop demander à Votre Grandeur de bien vouloir la faire connaître et la recommander dans son Vicariat ? La prière en Extrême-Orient pour lExtrême-Orient aura des bénédictions spéciales.

    Deux mesures, à mon humble avis, seraient les plus propres à obtenir tous les résultats désirés : cest dabord que Votre Grandeur nomme dans son Vicariat un Prêtre Directeur de cette Association ; cest lui qui centraliserait les noms et, en attendant que nous puissions multiplier les centres, les enverrait à N.-D. de la, Consolation, ou à D.-N. du Phare, ou à N.-D. des Anges au Japon.

    Cest ensuite que Votre Grandeur veuille bien instituer dans son Vicariat, là où la chose sera possible, lAdoration du Saint-Sacrement en faveur de lExtrême-Orient. Le Saint-Père a approuvé cette façon de faire et a bien voulu accorder une indulgence plénière pour ladoration du Saint-Sacrement exposé pour les fins de lAssociation. Les prêtres pourraient profiter de cette circonstance pour faire une ou des prédications spéciales et attirer lattention des chrétiens sur leurs devoirs de charité et dapostolat vis-à-vis de leurs frères païens. Plus tard, il serait facile darranger les journées dadoration de manière quelles se succèdent tous les jours sans interruption en Extrême-Orient.

    Veuillez agréer, Monseigneur, les sentiments de vénération et de respectueux dévouement avec lesquels jai lhonneur dêtre

    de Votre Grandeur

    lobéissant serviteur en N.-S.

    F. M. LOUIS BRUN,
    Abbé de N.-D. de la Consolation (Chine).

    Beatissime Pater,

    Hodiernus Abbas monasterii Beatae Mariae de Consolatione, Ordinis Cisterciensium Reformatorum, prope Pekinum in Sinis, ad pedes S. V. provolutus, humiliter petit in favorem Sodalitatis cui titulus Pium Opus Missarum et Precum in honorem Immaculatae Virginis Mariae pro conversione Paganorum Sinensium et adiacentium Regionum, in ecclesia praedicti monasterii erectae, sequentes gratias spirituales :

    A). PRO OMNIBUS CHRISTIFIDELIBUS eidem Sodalitati, ad normam juris, adscriptis.

    I. Indulgentiam plenariam, suetis sub conditionibus lucrandam :

    1º Si coram SS. Sacramento, de consensu Ordinarii loci, pro obtinenda conversione paganorum de quibus supra, solemniter exposito, adorationem per tertiam saltem partem horae, devote peregerint ;

    2º Diebus festis : a) Nativitatis, Circumcisionis, Epiphaniae, Paschalis, Ascensionis et Corporis D. N. J.-C.; b) Immaculatae Conceptionis, Nativitatis, Annuntiationis, Purificationis et Assumptionis Beatae Mariae Virginis ; c) Nativitatis S. Joannis Baptistae ; d) S. Joseph, Sponsi Deiparae Virginis, et in ejusdem Solemnitate ; e) Natalitiis SS. Duodecim Apostolorum ; f) S. Francisci Xaverii, S. Benedicti, S. Bernardi, S. Dominici et S. Francisci Assisiensis ;

    3º Qualibet alia die, si ad sacram Synaxim, juxta intentionem Sodalitatis, accesserint.

    II. Indulgentiam partialem septem annorum totidemque quadragenarum, quoties, saltem corde contrito, juxta eamdem intentionem :

    1º S. Missae Sacrificio devote adstiterint, vel, si sacerdotes sint, Missam celebrantes, in Memento vivorum oraverint ;

    2º In ecclesia cujuslibet monasterii Ordinis Cisterciensium Reformatorum preces fuderint.

    B). PRO SACERDOTIBUS SODALIBUS, qui unam saltme Missam, ad conversionem paganorum uti supra obtinendam, applicaverint.

    I. Facultatem benedicendi, de consensu saltem rationabiliter praesumpto Ordinarii loci in quo facultas exercetur :

    1º Extra Urbem, unico Crucis signo, Coronas, Rosaria, Cruces, Crucifixos, sacra Numismata et parvas Statuas eisque applicandi Indulgentias Apostolicas in Actorum Apostolicae Sedis commentario officiali sub die 17 februarii 1922 descriptas ;

    2º Unico Crucis signo, Coronas precatorias juxta typum Coronarum SS. Rosarii B. M. Virginis confectas, cum applicatione Indulgentiarum vulgo PP. Crucigerorum ;

    3º Ritu ab Ecclesia praescripto, Cingulum S. Joseph, Sponsi Deiparae. Virginis ;

    4º Et imponendi, etiam adhibita unica formula, Scapularia SS. Trinitatis, Passionis, B. M. V. de Monte-Carmelo, Immaculatae Conceptionis et Septem-Dolorum.

    II. Indultum personale Altaris privilegiati, quater in hehdomada, dummodo ipsi sacerdotes simile indultum pro alia die non obtinuerint.

    Die 6 Aprilis 1923, SSmus D. N. D. Pius div. Prov. P. XI in audientia D. Cardinali Pnitentiario Majori impertita benigne annuit pro gratia in omnibus juxta preces, in perpetuum, absque ulla Brevis expeditione.

    Contrariis quibuscumque non obstantibus.

    S. FAGIOLO, S. P. Secret.

    Beatissime Pater.

    Abbas monasterii B. M. de Consolatione, Ordinis Cisterciensium Reformatorum, prope Pekinum in Sinis, humiliter implorat a S. V. approbationem Pü Operis Missarum et Precum in honorem Immaculatae Virginis Mariae pro conversione Paganorum Sinensium et Japonensium et adjacentium Regionum, sub conditionibus quae sequuntur :

    1º Ut Abbas Generalis Ordinis Cisterciensium Reformatorum (vulgo Trappensium) sit Operis Director Generalis ;

    2º Ut centrum Operis, olim in monasterio prope Pekinum, in Sinis, in Abbatiam Cistercii, domum totius Ordinis matrem, transferatur ;

    3º Ut omnia alia Ordinis monasteria, sive monachorum, sive monialium, in toto orbe sint secundariæ Operis sedes ; ac Abbates, Superiores atque Monialium Capellani sint zelatores ;

    4º Ut Abbas Generalis potestatem habeat constituendi sedes Operis secundarias cum zelatore, ubicumque opportunum judicaverit ;

    5º Ut admissionis conditiones hæc sint :
    a) Subscriptio in Operis albo ;
    b) Una Missa per annum legenda vel ab alio celebranda, sive duodecim sacræ communiones per annum.

    Ex audientia SSmi diei 26 Junii 1923, SSmus D. N. Pius XI, audita relatione infrascripti Cardinalis Sacrae Congregationis Concilii Praefecti, benigne adnuit pro gratia juxta preces.

    D. Cardinalis SBARRETTI,
    Loc. Sigilli Praefectus.
    J. BRUNO, Subsecretarius.

    1924/14-20
    14-20
    Anonyme
    France
    1924
    Aucune image