Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Un nouveau membre honoraire de la Société des Missions-Étrangères : S.G. Mgr John-J.Dunn, Evêque de Camuliana, Auxiliaire de New

Un nouveau membre honoraire de la Société des Missions-Étrangères S.G. MGR JOHN-J.DUNN, Evêque de Camuliana, Auxiliaire de New-York Le Bulletin (Nº 14, p. 1-13) a annoncé la nomination de Mgr Dunn comme membre honoraire de la Société. Voici la lettre par laquelle Mgr le Supérieur informait le prélat de cette décision du Conseil. Paris, 27 Décembre 1922 Très Révérend Bienfaiteur
Add this
    Un nouveau membre honoraire de la Société des Missions-Étrangères
    S.G. MGR JOHN-J.DUNN,
    Evêque de Camuliana, Auxiliaire de New-York


    Le Bulletin (Nº 14, p. 1-13) a annoncé la nomination de Mgr Dunn comme membre honoraire de la Société. Voici la lettre par laquelle Mgr le Supérieur informait le prélat de cette décision du Conseil.

    Paris, 27 Décembre 1922
    Très Révérend Bienfaiteur

    La récente visite de mon premier Assistant, le P. Robert, aux Etats-Unis et le séjour actuel de Mgr Berlioz, évêque de Hakodate, dans votre pays ont été pour Votre Grandeur des occasions dajouter, ou plutôt de mettre le comble, pour ainsi dire, à linappréciable générosité que depuis si longtemps vous avez manifestée pour les membres de la Société des Missions-Étrangères et pour les uvres auxquelles ils travaillent. Il est vrai que votre libéralité apostolique embrasse tous les missionnaires, quelle que soit leur nationalité ; cependant votre sens catholique si délicat a compris que la charge supportée par cette vénérable Société, la plus ancienne des institutions missionnaires, est particulièrement accablante, par le fait que ses uvres sétendent à tout lExtrême-Orient : Chine, Japon, Indes et Indochine, les contrées du monde où la population est le plus dense.

    Pleins de reconnaissance pour les nombreuses preuves effectives de votre intérêt et de votre sympathie et profondément touchés en apprenant vos derniers actes de bienveillance, dont nous a informés Mgr Berlioz, les membres du Conseil central et moi nous sommes efforcés de trouver quelque moyen de vous donner en retour une preuve évidente de notre gratitude, au nom de toute la Société des Missions-Étrangères.

    Nous navons pas pu trouver de meilleure solution que celle qui nous est suggérée par lArt. 14 de notre saint et vénérable Règlement. La Société admet comme membres honoraires, ayant part à ses prières et aux mérites spirituels de ses travaux, les bienfaiteurs, quelle que soit dailleurs leur nationalité, qui lui ont rendu ou lui rendent actuellement des services considérables.

    Je vous prie donc, au nom de ma famille religieuse, mon cher Seigneur et Très Révérend Bienfaiteur, daccepter le titre de Membre honoraire de la Société des Missions-Étrangères, avec tous les privilèges mentionnés dans le document ci-inclus.

    Depuis la fondation de notre Société, il y a 274 ans, il na été décerné que 36 de ces diplômes ; Votre Grandeur devient le 37e membre, et, sur ce nombre, 8 sont actuellement vivants.

    Ces chiffres suffisent à prouver à quelle valeur exceptionnelle nos estimons vos services désintéressés aux Missions-Étrangères.

    Avec lexpression renouvelée de notre profonde gratitude, veuillez agréer mes sentiments de très haute estime.

    Votre bien dévoué en N.-S.

    J. DE GUÉBRIANT,
    Archevêque de Marcianopolis,
    Supérieur du Séminaire et de la Société
    des Missions-Étrangères de Paris.


    Le Supérieur et les Directeurs du Séminaire des Missions-Étrangères établi à Paris par autorité apostolique, désirant reconnaître de la manière la plus effective possible le zèle de S. G. le Très Révérend John-J. Dunn, D. D., Evêque de Camuliana et Evêque Auxiliaire de New-York, pour la propagation de lEvangile et lextension du règne de N.-S. Jésus-Christ parmi les nations infidèles, en même temps que son dévouement aux missions et aux missionnaires de la Société, conviennent de lui conférer le titre de Membre honoraire, ladmettant à participer aux travaux apostoliques, aux souffrances, aux prières et Saints-Sacrifices, en un mot, à toutes les bonnes uvres de la Société.

    Donné à Paris, au Séminaire des Missions-Étrangères, sous la signature du Supérieur et du Secrétaire et le sceau du Séminaire, le 3 Décembre 1922

    J. DE GUÉBRIANT,
    J. MOLLAT, Archevêque de Marcianopolis
    Secrétaire.


    Mgr John Dunn, né à New-York le 1er Septembre 1870, prêtre le 30 Mai 1896, fut chargé de luvre de la Propagation de la Foi à New-York en 1904. Il est depuis 1921 Auxiliaire de Mgr Hayes, Archevêque de New-York.

    Dès sa sortie du Séminaire, M. Dunn se montra dévoué aux Missions. Lorsque le Cardinal Farley leut nommé Directeur diocésain de la Propagation de la Foi, les recettes annuelles de luvre, qui étaient auparavant de $ 3.000, furent quadruplées dès la première année et en 1920, elles sélevèrent au chiffre de $ 314.000. Dans les 18 dernières années près de 3 millions de dollars ont passé par les mains de Mgr Dunn pour être distribués dans les Missions.

    Mgr Dunn est le premier Américain qui ait reçu le titre de Membre honoraire de notre Société : nul ne la mérité mieux que lui.
    1923/239-241
    239-241
    Anonyme
    France
    1923
    Aucune image