Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Pensées pour la retraite du mois 6

Pensées pour la retraite du mois JÉSUS DOCTEUR, LE MISSIONNAIRE DOCTEUR.
Add this
    Pensées pour la retraite du mois

    JÉSUS DOCTEUR,
    LE MISSIONNAIRE DOCTEUR.

    A douze ans, Jésus se manifeste Docteur. Déjà, sans doute, il en possédait virtuellement le titre dès le sein de Dieu, demeure naturelle du Verbe, dès le sein de la Vierge-Mère, où saccomplit 1Incarnation ; mais ce titre nétait encore quen puissance devant les hommes et pour eux ininterprétable dans le vagissant Nouveau-Né de Bethléem. Ce nest, en somme, quà lâge de trente ans et après la réception du baptême de Jean que Jésus saffirme lumière aux intelligences quil enseigne. Alors les bords de la mer, les opulentes cités et les humbles bourgades, les torrents et les piscines, la villa de Sadducéen, la campagne et le désert entendront résonner tour à tour les paroles du Semeur galiléen. Celles-ci tomberont dans les épines, sur le roc stérile, dans le chemin des voyageurs, en terre franche et productive : quatre classes dauditeurs du Christ Docteur. A tous, il apporte la Bonne Nouvelle, leur révèle les merveilleuses relations du Créateur et de la créature, leur inspire surtout ce besoin du divin que leurs curs paganisés ne soupçonnent pas. Peu à peu Jésus précisera par ses paroles ce royaume de Dieu, cette théorie divine quil vient établir. Il est, lui, le Légat divin, plus même, le Fils de ce Père quil veut faire adorer en esprit et en vérité par tous les hommes. Toujours Jésus parlera en convaincu de mission quil sétayera de miracles, avec pleine autorité, clairement, librement, et avec amour. En un mot il voudra, chaque jour de sa vie, transfigurer lHumanité quil vient racheter au prix de son sang et prouver à son Père, lors de son céleste retour, quil sest acquitté pleinement de sa sublime tâche.

    Comme nous serions heureux, nous missionnaires apostoliques, si nous pouvions nous présenter à notre dernière heure devant Dieu avec la conscience certaine davoir rempli toute notre mission doctrinale ! Nous aussi nous annonçons le royaume de Dieu et voulons le salut éternel de ceux dont nous avons charge. Nous cherchons à former ce royaume intérieur où les âmes pénitentes, justes, simples, pures, vigilantes, font à tout instant la volonté de leur Père qui est aux cieux. Nous voulons même que ce royaume soit visible et nous aimons à voir sagrandir, en quantité plus quen qualité peut-être, notre spirituel troupeau. Nous jetons la semence dans le sillon nous que nous traçons parfois péniblement; nous lançons le filet dans cet immense océan de peuples asiatiques, sans avoir souvent la joie de voir notre filet rompre sous le poids.

    Confiance quand même ! Si notre parole na pas la puissance de celle du Christ, cest que trop souvent notre foi vacille. Successeurs de Jésus-Christ et des Apôtres, notre prédication pour être efficace, doit être sainte, pleine de mansuétude, simple, appuyée sur un entier désintéressement personnel. Loquimini coram Deo in Christo ; omnia autem propter dificationem : voilà notre programme. Il nous faut parler : loquimini, et donc ni pérorer, ni déclamer. Les genres de prédication : le prône, lhomélie, le sermon, lallocution peuvent avoir diversement leur appareil oratoire : tous doivent parler à lintelligence et au cur. Il lions faut parler sous les yeux de Dieu : loquimini coram Deo, et non pour plaire à nos auditeurs, les charmer par notre langage et notre diction. In Christo également, c'est-à-dire comme le Christ parlait lui-même jadis en Palestine : tous ceux qui écoutaient son Père lécoutaient. Enfin omnia autem propter dificationem : parlons pour lédification, pour lenseignement des Ministres du surnaturel, approprions la nourriture que nous distribuons vocalement aux âmes. Comme notre Maître, soyons des thaumaturges, utilisons le miracle. Nest-ce pas un miracle que de faire naître des chrétiens par le baptême ? que de les faire croître par la confirmation ? que de les nourrir par lEucharistie ? que de les guérir par labsolution ? que de les soutenir du Viatique final ? que de leur donner des chefs par lOrdination ? que de sanctifier les sources de leur vie et de multiplier leur race bénie, en présidant leurs échanges de vux matrimoniaux ?

    Si nous voulons créer une vie de foi chez les autres, vivons nous-mêmes de la foi, cest-à-dire nourrissons-nous doraison, de présence de Dieu, dabnégation, de dévouement perpétuel. Cpit Jesus facere et docere. Jésus actualisa sa doctrine par des actes personnels avant de lenseigner ; faisons de même. Verba movent, exempla trahunt : cest par lexemple dune vie sainte que nous gagnerons les âmes. La multiplicité des langues met obstacle trop souvent à notre propagande évangélique ; rayonnons du moins par notre sainteté. Courage jusquau bout : Qui fecerit et docuerit, hic magnus vocabitur in regmo clorum !

    SACERDOS


    1923/399-401
    399-401
    Anonyme
    France
    1923
    Aucune image