Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Nécrologe

Nécrologe M. Léon Couhert. Aspirant du Séminaire des M.-E
Add this
    Nécrologe
    ____

    M. Léon Couhert.
    Aspirant du Séminaire des M.-E

    Le dimanche 2 Avril séteignait, à lhôpital Saint-Joseph, un de nos Aspirants, M. Léon Couhert. Né le 18 Août 1895 à Saint-Clément (Puy-de-Dôme), dune famille profondément chrétienne, la guerre lenleva au Grand-Séminaire de Clermont pour le transporter sur le front dOrient, doù il revint avec le grade je sous-lieutenant. Entré au Séminaire des Missions en Septembre 1920, il sy fit bientôt remarquer par ses qualités desprit et de cur. Doué dune énergie peu commune et dun enthousiasme sans défaillance, il y avait en lui létoffe dun excellent missionnaire ; mais il avait rapporté dOrient le germe dun mal qui devait lemporter bien vite. Une maladie des reins se manifesta : après plusieurs sondages très douloureux, les docteurs reconnurent que lablation du rein gauche simposait. A la suite de lopération, une fièvre persistante se déclara ; deux autres interventions chirurgicales ne purent enrayer le mal, et le malade ne pensa plus quà se préparer à la mort.

    Il neut pas le bonheur daller en mission : Dieu se contenta de sa bonne volonté ; mais il fut un apôtre cependant par ses paroles et par ses exemples : nombreuses sont les âmes qui, pendant la guerre, durent leur salut à labbé Couhert. Du haut du ciel, docile à la recommandation que lui adressait sur son lit de mort Mgr le Supérieur, il demandera au Maître des Apôtres de nombreuses recrues pour les Missions.

    Le P. Louis-Félix-Constant Marie.
    Missionnaire dOsaka (Japon).

    Né à Bonneville-la-Louvet (Calvados) en 1863, Louis-Félix Marie fit ses études au Collège de Lisieux, puis de là entra au Grand-Séminaire de Bayeux, quil quitta, minoré, pour le Séminaire des Missions-Étrangères en septembre 1886. Ordonné prêtre le 22 septembre 1888, il reçut sa destination pour la Mission du Japon Central (actuellement Mission dOsaka). Mgr Midon lenvoya étudier la langue auprès du P. Compagnon dabord, du P. Vasselon ensuite, à Kyôto. En 1890, il fut chargé de lorphelinat de la Sainte-Enfance, à Osaka, dans le quartier de Tamatsukuri. Là, il fonda aussi un nouveau poste, quil dota dune église en 1894. Après un voyage en France en 1900, le P. Marie fut nommé à Hiroshima, où il a travaillé jusqua sa mort, survenue le 3 mai 1922, à la Procure de Kobe.

    Ce qui distinguait notre regretté Confrère, cétait surtout son esprit dinitiative. Il na jamais pris son parti de ne tien faire, et son esprit inventif avait toujours de nouveaux plans pour promouvoir luvre de lévangélisation. Toujours optimiste, il réconfortait ceux qui étaient tentés de se décourager. Personne ne la fréquenté sans en revenir plus décidé à travailler à la conversion des payens. Homme dun grand esprit de foi, il avait une tendre dévotion envers le Sacré-Cur et la Sainte-Vierge. Il avait composé pour nos fidèles japonais un Mois du Sacré-Cur et un Mois de Marie.

    *
    * *

    Mai-Juin 1922

    17. Adolphe-Marius-Joseph GRISEL, né le 19 Décembre 1872 à Marseille ; missionnaire du Kouangtong en 1899, de Malacca en 1920.

    18. Antoine MOUTOT, né le 6 Septembre 1846 à Riotord, diocèse du Puy ; missionnaire du Sutchuen Méridional en 1870, provicaire en 1887.

    19. François-Pierre-Marie BRIAND, né le 21 Novembre 1860 à Campbon, diocèse de Nantes ; missionnaire du Coïmbatour en 1884.

    20. Louis-Philippe GALIBERT, né le 31 Mars 1864 à Anglès-du-Tarn, diocèse dAlbi ; missionnaire du Sutchuen Méridional en 1887.

    21. François-Félix-Marie ROUDIÈRE, né le 13 Septembre 1861 à Elne, diocèse de Perpignan ; missionnaire du Kouangtong en 1884, de Swatow en 1914 ; provicaire la même année ; décédé à Béthanie (Hongkong) le 28 Juin 1922.

    1922/385
    385
    Anonyme
    France
    1922
    Aucune image