Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Le premier Préfet Apostolique Chinois

Le premier Préfet Apostolique Chinois. Le Saint-Siège, cherchant tous les moyens détendre ses conquêtes dans limmense Empire de la Chine, a jugé opportun dériger eu Préfecture Apostolique la partie Sud de la préfecture civile de Wuchang.
Add this
    Le premier Préfet Apostolique Chinois.

    Le Saint-Siège, cherchant tous les moyens détendre ses conquêtes dans limmense Empire de la Chine, a jugé opportun dériger eu Préfecture Apostolique la partie Sud de la préfecture civile de Wuchang.

    Dune part, le nombre des ouvriers évangéliques envoyés dEurope ne peut cultiver tout le champ du Père de Famille. Dautre part, le clergé indigène devenu plus nombreux, doit être, lui aussi, lapôtre de sa nation. Cest pour ces motifs qua été confiée au clergé chinois la nouvelle préfecture de Pouki, qui, avec la bienveillance, lappui du Saint-Siège et le zèle apostolique de ce même clergé, prendra certainement, Dieu aidant, de consolants développements.

    Son premier Préfet Apostolique a été choisi dans la grande famille de Saint-François. Le Père Odoric Tcheng vient dêtre élevé à cette dignité. Le Père Tcheng, Simon de son nom de baptême, est né en Chine le 22 septembre 1873. Il entra au noviciat le 7 août 1894, émit les vux simples le 8 août 1895 et fit sa profession solennelle le 5 décembre 1898. Il fut ordonné prêtre le 5 juillet 1900. Il appartient au Vicariat Apostolique du Houpé Nord-Ouest (Laohokow). Jusquà ce jour il a enseigné au grand séminaire régional de Kingchow dans le Houpé. Il a écrit et traduit quelques opuscules en 1angue chinoise et italienne assez appréciés,

    Que Dieu bénisse les futurs travaux du premier Préfet Apostolique chinois, à qui nous disons : Ad multos annos !



    1924/313-314
    313-314
    Anonyme
    Chine
    1924
    Aucune image