Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

L’Exposition vaticane

L’Exposition vaticane Il y a un peu plus d’un an, le Bulletin entretenait ses lecteurs de l’Exposition Missionnaire projetée au Vatican pour l’Année jubilaire 1925. Le projet est devenu réalisation, et par les plans ci-contre relevés à l’intention des confrères des Missions-Étrangères (qui ont tous répondu avec empressement à l’invitation du Saint-Père), on pourra se rendre compte de l’importance donnée à cette Exposition.
Add this
    L’Exposition vaticane

    Il y a un peu plus d’un an, le Bulletin entretenait ses lecteurs de l’Exposition Missionnaire projetée au Vatican pour l’Année jubilaire 1925.

    Le projet est devenu réalisation, et par les plans ci-contre relevés à l’intention des confrères des Missions-Étrangères (qui ont tous répondu avec empressement à l’invitation du Saint-Père), on pourra se rendre compte de l’importance donnée à cette Exposition.

    Une vingtaine de pavillons en bois, entièrement recouverts à l’intérieur et à l’extérieur de plaques de salonite (asbestos) s’élèvent maintenant dans les jardins du Vatican et dans deux immenses cours avoisinant les jardins. Leur architecture fait le plus grand honneur au Fourrier des Palais Apostoliques, M. Manucci. Malgré leurs grandes dimensions, ils ont cependant été reconnus insuffisants à contenir les envois annoncés par les Missions, et le Saint-Père vient de concéder gracieusement au Comité l’usage du Musée Egyptien et du Musée Chiaramonti. Pavillons et Musées donnent à l’Exposition un ensemble de 10.000 mètres carrés de superficie.

    Par la lecture de la légende correspondant au numéro inscrit dans chaque pavillon les confrères peuvent se rendre un compte exact de l’ordonnance de l’Exposition.

    Depuis les premiers jours d’Octobre, menuisiers et couvreurs ont fait place à des équipes d’ouvriers d’un nouveau genre : Jésuites, Franciscains, Capucins, Dominicains, Carmes, Missions-Étrangères de Milan, de Scheut, de Steyl, de Maryknoll, de Paris, etc., de toute langue et de tout pays, travaillent avec entrain, chacun dans son secteur, à ouvrir les caisses arrivées des Missions. A l’heure actuelle plus de douze cents caisses ont été ouvertes et l’on compte que ce n’est que la moitié des envois attendus.

    Le Saint-Père passe sa récréation du Dimanche à visiter les pavillons et les objets arrivés. S. E. le Cardinal Van Rossum fait aussi sa visite. Quant à l’actif Secrétaire de la S. C. de la Propagande, Président du Comité, Mgr Marchetti, il est toute la semaine au milieu de ses Missionnaires, animant, encourageant, dirigeant tous et chacun avec une intelligence et un zèle admirables. Par lui nous savons que le Saint-Père est très touché de l’empressement qu’ont mis les Missions à répondre à son appel et que sa satisfaction est grande.

    L’Exposition doit être inaugurée le dimanche 21 Décembre. L’Année Sainte devant s’ouvrir la veille de Noël, on a voulu donner à chaque cérémonie son caractère spécial et une solennité particulière.

    D’ores et déjà on se rend compte de l’éclat qu’aura cette Exposition. Une sainte rivalité anime les représentants des divers Instituts, que l’amour de la petite famille stimule visiblement. Tous anciens Missionnaires, ils pensent aux sacrifices, aux travaux, aux soucis que les frères de là-bas se sont imposés pour faire leurs envois, et ont à cœur de les bien mettre en valeur ; ils songent aux Missions lointaines trop inconnues, et, sur cette place publique magnifique mise à leur disposition pour les faire connaître, devant ce tribunal de premier ordre qui va les examiner, eux s’ingénient de leur mieux à leur faire faire belle figure. Il suffit de les voir à l’œuvre pour sentir qu’ils y mettent le meilleur de leur cœur, de leur intelligence et de leurs forces.

    Il serait possible dès maintenant de donner le catalogue des envois arrivés ou attendus de nos Missions ; mais ce serait prématuré. A l’heure actuelle 120 caisses ont été ouvertes, provenant des Missions de Kumbakonam, Malacca, Siam, Hanoi, Phnompenh, Osaka, Pondichéry, et du Séminaire de Paris. Les envois sont arrivés en bon état, avec un minimum de dommages.
    J.M.
    Rome, 12 Novembre 1924.

    1925/30-33
    30-33
    Anonyme
    France
    1925
    Aucune image