Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Hongkong : le diocèse a annulé le pèlerinage prévu le 24 mai 2008 à Sheshan, près de Shanghai

Messe au sanctuaire marial de Sheshan en 2005 "
Add this

    Messe au sanctuaire marial de Sheshan en 2005

    Le 24 mai 2008 sera pour les chrétiens dans le monde une journée de prière pour l’Eglise en Chine. C’est le pape Benoît XVI qui a institué cette « Journée mondiale de prière pour l’Eglise en Chine » dans sa lettre aux catholiques chinois, rendue publique le 30 juin dernier, et, depuis, nombreuses sont les communautés catholiques à préparer cette journée. A Hongkong, dès le mois de juillet 2007, le cardinal Zen Ze-kiun avait déclaré qu’il désirait se rendre en pèlerinage au sanctuaire marial de Sheshan, près de Shanghai, en compagnie d’un millier de catholiques hongkongais. Mais, face à différents signaux laissant deviner le peu d’empressement des autorités chinoises à voir l’évêque de Hongkong à Sheshan ce jour-là, le diocèse de Hongkong a préféré, le 1er avril dernier, renoncer à organiser ce pèlerinage.

    Marie Secours des chrétiens est « vénérée avec une grande dévotion au sanctuaire marial de Sheshan, à Shanghai », écrit le pape dans sa lettre. Pour l’évêque de Hongkong, natif de Shanghai, ce pèlerinage du 24 mai était une manière évidente de répondre à l’appel du pape de prier pour l’Eglise en Chine. Rapidement, toutefois, les autorités chinoises ont fait comprendre au diocèse de Hongkong qu’elles étaient soucieuses à l’idée de cette visite. Afin de répondre à cette inquiétude, le cardinal Zen avait annoncé qu’il renonçait à se rendre en personne à Sheshan (1) et que les pèlerins hongkongais ne seraient pas un millier mais seulement cinq cents. « Nous souhaitons que des pèlerins (de Hongkong) soient à Sheshan le 24 mai pour y prier », avait-il déclaré.

     

    Selon le P. Dominic Chan Chi-ming, vicaire général du diocèse de Hongkong et organisateur du pèlerinage, les grandes lignes du pèlerinage avaient été fixées dès le mois de janvier 2008 ; six groupes devaient partir par différentes voies pour se retrouver à Sheshan et célébrer la messe en cantonais à la basilique du sanctuaire. Le diocèse de Hongkong avait demandé au diocèse de Shanghai de fixer un créneau horaire pour la célébration de cette messe et, à titre de courtoisie, le Bureau de liaison du gouvernement central chinois à Hongkong avait été informé du pèlerinage, y compris du fait que le cardinal Zen renonçait à y participer. La réponse du diocèse de Shanghai est finalement arrivée à la fin du mois de mars, précisant que c’était le gouvernement local qui aurait la responsabilité de la visite du groupe hongkongais ; il était aussi précisé que, pour des questions de sécurité et étant donné l’affluence attendue à cette période de l’année, les pèlerins hongkongais étaient bienvenus au sanctuaire mais à une autre date que le 24 mai. « Puisque cela ne leur convient pas, nous ne voulons pas insister », a déclaré le cardinal Zen le 1er avril, indiquant qu’à titre individuel, les prêtres et les fidèles de Hongkong restaient libres de partir en pèlerinage à Sheshan. Selon le P. Dominic Chan, « la situation du diocèse de Shanghai est parfaitement comprise » à Hongkong et, les catholiques étant des gens pacifiques, les pèlerinages à Sheshan « se dérouleront dans la paix ».

     

    Deux des six groupes de pèlerins hongkongais ont annoncé leur volonté de se rendre malgré tout à Sheshan. L’un d’eux a précisé qu’un créneau horaire avait été réservé à la basilique le 26 mai, afin d’éviter les foules de pèlerins qui se presseront au sanctuaire deux jours plus tard. Le mois de mai est – avec octobre, le mois du Rosaire – consacré à la Vierge Marie. Cette année, tous les sanctuaires mariaux de Chine populaire s’attendent à connaître une affluence record, notamment en cette date du 24 mai. Selon certaines informations venues de Chine, l’appareil de sécurité gouvernemental s’inquiète à l’avance de ces rassemblements.

    "
    None
    Aucune image