Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Boîte aux Lettres

Boîte aux Lettres La Boîte aux Lettres de la Rédaction a reçu, ces temps derniers, des communications de diverses sortes. Dabord, de plusieurs de NN. SS. les Evêques, des encouragements et des bénédictions, qui, reçus avec reconnaissance, soutiendront notre bonne volonté. Du Japon nous viennent des souhaits :
Add this

    Boîte aux Lettres

    La Boîte aux Lettres de la Rédaction a reçu, ces temps derniers, des communications de diverses sortes.

    Dabord, de plusieurs de NN. SS. les Evêques, des encouragements et des bénédictions, qui, reçus avec reconnaissance, soutiendront notre bonne volonté.

    Du Japon nous viennent des souhaits :

    Il nest pas défendu de souhaiter au Bulletin un succès durable et croissant. Or ce succès, cest la vie, cest un souffle de jeunesse apostolique, cest surtout un souci scrupuleux dexactitude qui le lui assureront. Il ny a quune chose qui soit quelque chose, disait Louis Veuillot, cest la Vérité. La Vérité est toujours conquérante : or Dieu sait si la Société des Missions-Étrangères a encore des conquêtes à faire !

    De Chine, nous recevons des conseils, dont nous ne manquerons pas de faire notre profit :

    A mon humble avis le chapitre des Ephémérides politiques sera inutile pour la grande majorité des Confrères, la plupart abonnés à un journal ou lisant celui du voisin... Donnez-nous non pas un périodique passe-partout, mais une Revue pour des prêtres, des missionnaires, tous personnages cultivés ; donc du substantiel dabord, des études documentées, longuement mûries, solidement étoffées Evitez aussi labus des qualificatifs élogieux qui encombrent la moitié des colonnes de certaines feuilles : lexcellent, le sympathique, le distingué, le vaillant, le zélé, et toute la kyrielle ; du pur chinois en français, puéril et inutile.

    Aux Indes, lardent soleil ne chauffe pas seulement les têtes, mais aussi les curs ; oyez plutôt cette gentille prosopopée :

    Je salue avec enthousiasme le Bulletin de la Société des Missions-Étrangères et lui adresse mes meilleurs vux de longue vie et surtout dapostolat fécond. Te voilà donc née, chère Revue. Tu ne vises pas à la gloire. Tu nas dautre prétention que celle de rendre heureuse la famille des missionnaires de la Rue du Bac. Douce messagère, sois la bienvenue. Viens ; donne-nous des nouvelles de nos frères et porte-leur les nôtres. Que personne ne soit oublié. Que le plus isolé reçoive de toi sa goutte de bonheur. Sur de tous, tu vas être toute à tous. Que si tu devais avoir des préférences, quelles soient pour ceux que le devoir appelle dans les ombres plus noires et les cachettes plus retirées !

    Je voudrais terminer sur cette note poétique et émue le dépouillement de ma correspondance ; mais je ne puis résister à la tentation de citer encore la voix de lexpérience, qui me dit : Experto crede Roberto :

    Posez comme premier principe que vous ne contenterez jamais tout le monde !

    Dame Expérience est personne bien maussade ! Mais jai idée quelle ne connaît pas en pareille matière, du moins, les missionnaires de la Rue du Bac et que, cette fois, sa pessimiste prophétie ne se réalisera pas.

    Que si, après avoir résumé ce que contenait notre Boîte aux lettres, nous parlions maintenant de ce quelle aurait dû recevoir et quelle na pas reçu, à savoir, une petite chronique de chaque Mission. Quelques correspondants lont fidèlement envoyée, mais combien lont oubliée ! Et pourtant ce sont ces Petites Nouvelles qui donnent de lintérêt à notre Bulletin et vers lesquelles se porte en premier lieu la sympathique curiosité de nos Confrères. Nous supplions donc nos Correspondants attitrés dêtre bien exacts à nous transmettre chaque mois quelques détails sur leur Mission : il y a toujours quelque chose à dire, et tel petit fait, qui vous semble insignifiant sur place, peut prendre de limportance à distance.

    Quelques Missions publient de petits Bulletins locaux : Messager, Nouvelliste, Echos, etc., mensuels, semi-mensuels, hebdomadaires même ; nous les prions instamment de vouloir bien nous les adresser régulièrement : nous y puiserons dintéressante matière.

    Encore une fois, aidez-nous tous, chers Confrères, à lancer et à améliorer sans cesse la petite Revue de notre grande famille. Que le bon Dieu vous en donne linspiration : cest lun des nombreux souhaits que nous formons pour vous et que nous vous prions dagréer à laurore de cette nouvelle année !

    LA RÉDACTION.

    IMPRIMATUR.
    D. POZZONI, EP. TIT. TAVIEN.
    VICAR. APOST. HONGKONG.
    Hongkong, die 28, Decembris 1921


    1922/41a-44a
    41a-44a
    Anonyme
    France
    1922
    Aucune image