Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Visiteur apostolique des missions de Chine

Lettre de S. E. le Cardinal Préfet de la Propagande A S. G. Mgr de Guébriant Visiteur apostolique des missions de Chine S. CONGREGAZIONE DE PROPAGANDA FIDE PROTOCOLLO N° 1322-920Rome, 31 mai 1920 ILLUSTRISSIME ET RÉVÉRENDISSIME SEIGNEUR,
Add this
    Lettre de S. E. le Cardinal
    Préfet de la Propagande A S. G. Mgr de Guébriant
    Visiteur apostolique des missions de Chine

    S. CONGREGAZIONE
    DE PROPAGANDA FIDE
    PROTOCOLLO N° 1322-920 Rome, 31 mai 1920

    ILLUSTRISSIME ET RÉVÉRENDISSIME SEIGNEUR,

    Dans les deux lettres (462/20 = 352 = 363/20) que je vous ai adressées à Canton aux mois de mars et d'avril derniers, j'ai accusé réception des trois premiers rapports que vous avez envoyés sur la visite apostolique de la Chine ; et je vous ai dit ma satisfaction particulière pour la manière vraiment apostolique avec laquelle vous avez rempli, au milieu d'incommodités et de difficultés multiples, la très fatigante mission confiée à vos soins. De nombreux autres rapports et notes ont été fournis par vous dans la suite à cette S. Congrégation sur des objets particuliers et malgré les mémoires que vous aurez encore l'occasion de présenter, spécialement sur des faits et des idées de caractère général, je veux cependant une fois de plus avoir le plaisir de vous exprimer le sentiment de reconnaissance que la S. Congrégation de la Propagande éprouve pour la visite apostolique que vous avez si heureusement accomplie. Votre profonde et vaste connaissance des lieux et des personnes, votre zèle ardent, la prudence apportée dans la solution paternelle de situations délicates, le discernement employé à proposer la solution pratique de problèmes variés concernant la meilleure organisation des missions, ont été si grands, si importants, que cette visite apostolique a marqué pour la Chine le commencement d'une nouvelle période de travail plus uni et plus fécond. Sans doute il faudra encore du temps pour que les fruits de cette sainte visite apparaissent entièrement ; je suis cependant certain que, mûris par la grâce du Seigneur, ils seront très abondants. Très nombreux sont les vicaires apostoliques de congrégations religieuses et de nationalités différentes, qui ont rendu témoignage à l'esprit d'équité et plein de charité de Jésus-Christ, avec lequel vous avez écouté, réconforté et encouragé. C'est pourquoi, non seulement cette S. Congrégation, mais encore les supérieurs locaux eux-mêmes, vous adressent des paroles de profonde gratitude. Cette lettre n'est pas pour vous une récompense adéquate, seul le Seigneur peut la donner à ses généreux et fidèles serviteurs ; mais au moins qu'elle soit pour vous un réconfort et un encouragement à continuer à mettre au service de la Sainte Eglise vos énergies dans tous les autres ministères que le bien des âmes pourrait de nouveau demander.

    JUILLET AOUT 1920. N° 135.

    Avec une estime et une bienveillance particulières et souhaitant toutes sortes de biens célestes, je me plais à me dire de votre Seigneurie révérendissime.

    G. M. Card. VAN ROSSUM, préfet, C. LAURENTI, secrétaire
    1920/434
    434
    Chine
    1920
    Aucune image