Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Une visite à l'ouvroir de Limoges

Une visite à l'ouvroir de Limoges LETTRE DE M. DOUSPIS Missionnaire apostolique du Kouang-tong.
Add this

    Une visite à l'ouvroir de Limoges



    LETTRE DE M. DOUSPIS



    Missionnaire apostolique du Kouang-tong.



    La réunion des Dames associées à notre chère OEuvre des Partants a eu lieu chez Mme Alb. Pénicaud : seize d'entre elles sont venues, très heureuses de pouvoir entendre un missionnaire. Depuis longtemps elles n'avaient reçu la visite d'aucun de nous. Elles ont pris la résolution qu'elles tiendront de venir plus régulièrement à l'ouvroir. Il a même été décidé de rendre les réunions obligatoires une fois par mois ; la directrice Mlle de La Chapelle enverra un billet d'invitation à chacune de ces dames. Au moins quatre fois par an, dans la quinzaine des quatre grandes fêtes, une messe sera célébrée aux intentions de loeuvre. J'ai été heureux de voir les travaux exécutés par les Associées ; et j'ai été obligé d'avouer que, de mon temps, on ne nous donnait pas d'aussi belles broderies. Que Dieu garde et bénisse nos chères ouvrières de Limoges.



    COTISATION PERPÉUTELLE



    Mlle Mathilde GUILPIN.





    MESSES



    Nous permettons d'engager de nouveau nos Associés et Abonnés à nous envoyer des intentions de messes.

    Comme nous l'avons expliqué dans plusieurs numéros de nos Annales, les missionnaires et les prêtres indigènes qui sont dans des régions pauvres nouvellement évangélisées manquent souvent d'intentions de messes. Il en est de même des missionnaires qui reviennent malades en France et résident soit à notre Sanatorium, soit dans leurs familles. Les honoraires des messes célébrées en France sont ordinairement, comme nous l'avons dit, de 2 francs, excepté pour les Trentains et les Neuvaines qui exigent des honoraires plus élevés ; pour les messes célébrées dans les missions, les honoraires doivent être de 1 fr. 50, ou au moins de 1 fr. Les messes doivent être demandées et les honoraires envoyés soit à :



    Monsieur COMPAGNON,

    Econome du Séminaire des Missions Etrangères,

    rue du Bac, 128, Paris VIIe.



    soit à:



    Monsieur FLEURY,

    Supérieur du Séminaire des Missions Etrangères,

    rue du Bac, 128, Paris VIIe.



    RECOMMANDATIONS ET ACTIONS DE GRACES



    Nous recommandons aux prières de nos associés : la France, le Souverain Pontife, la Société des Missions Étrangères, nos Séminaristes soldats.

    Le succès de plusieurs affaires importantes. Plusieurs conversions. Quatre jeunes ouvrières. Cinq malades. Une religieuse très éprouvée. Plusieurs vocations. Trois mariages. Deux mères de famille. Les études dun, jeune homme. Six premières communions. Une zélatrice et toutes ses associées
    1913/160
    160
    Chine
    1913
    Aucune image