Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Un vieux souvenir (Chine)

VARIÉTÉS Un vieux souvenir (Chine) Le 10 novembre 1695 les religieuses chinoises de Fo-gan, sous-préfecture de la province du Fo-kien (Chine), adressaient aux Clarisses de Beaune (Côte DOr) une lettre dont nous venons de trouver une traduction. Nous la citons comme une curiosité qui intéressera nos lecteurs et nos lectrices, et plus encore comme une preuve de la communion de prières et de bonnes oeuvres qui, dès cette époque, unissaient les saintes âmes d'Extrême-Orient et d'Occident.
Add this
    VARIÉTÉS

    Un vieux souvenir (Chine)

    Le 10 novembre 1695 les religieuses chinoises de Fo-gan, sous-préfecture de la province du Fo-kien (Chine), adressaient aux Clarisses de Beaune (Côte DOr) une lettre dont nous venons de trouver une traduction.
    Nous la citons comme une curiosité qui intéressera nos lecteurs et nos lectrices, et plus encore comme une preuve de la communion de prières et de bonnes oeuvres qui, dès cette époque, unissaient les saintes âmes d'Extrême-Orient et d'Occident.
    Ce n'a pas été sans étonnement que nous avons appris qu'un parent de M. Le Blanc1 lui avait rescrit, que vos Révérences souhaitaient de faire avec nous une union spirituelle et en vérité qui ne s'étonnerait d'entendre dire, que des religieuses qui sont unies dans le sein de l'Eglise, dont le principal entretien est la parole de Dieu, qui, à l'exemple de tant de personnes instruites, qu'elles ont devant les yeux, s'avancent tous les jours dans le chemin de la perfection, désirent s'abaisser jusqu'à vouloir s'unir à nous dans le peu de bien que nous pouvons faire, nous qui sommes parmi les obscurités du paganisme, qui vivons dans des coins de montagnes ou dans des baies de mer, nous qui ne sommes pas capables de savoir ce que c'est que religion et encore moins d'en remplir les devoirs, à cause de nos imperfections. Mais après avoir appris que vos Révérences suivaient la règle de sainte Claire, dont le caractère particulier est la vertu d'humilité, nous avons cessé de nous étonner que vous ayez voulu nous demander part aux petites oeuvres que nous pouvons faire, en nous offrant la participation aux mérites de toute votre grande communauté. Quoique nous contenions à peine une étincelle de la lumière de la foi, nous ne laissons pas de nous sentir grandement obligées à l'amour de Dieu, d'avoir bien voulu nous éclairer de ses lumières, nous qui étions dans un bain de ténèbres, et ce nous est un surcroît d'obligation de ce qu'il a inspiré à vos Révérences la pensée de nous faire offrir la participation de leurs mérites ; car ce qu'il y a d'abondant parmi vous suppléera à ce qui manque chez nous, et ainsi nous ne nous attribuerons pas à crime, que le grand amour de vos Révérences ne soit secondé de notre part que froidement et lâchement. Nous acceptons avec humilité, et de tout notre coeur, l'offre que vous nous avez fait faire ; et afin que l'utilité que nous recevrons de la communication de vos mérites ait son plein effet, nous osons supplier vos Révérences, qu'il leur plaise de nous envoyer aussi leurs noms, comme nous leur envoyons les nôtres, avec une protestation que nous nous estimerons trop heureuses que vous nous permettiez de nous dire toutes ensemble, avec un profond respect, et donnant la liste de toutes nos surs.

    1. Philibert Le Blanc, né à Beaune en 1649, bachelier de Sorbonne, missionnaire en Chine en 1678, Vicaire apostolique du Yun-nan en 1657, administrateur du Tche-kiang, évêque élu de Troade en 1717, mort dans la province du Kouang-tong le 2 septembre 1720.

    A Fo-gan-hien, le 10 novembre 1695,
    Vos humbles et très obéissantes servantes 1,

    CHIN, Pétronille, 70 ; CHIN, Isabelle, 55 ; MIEN, Isabelle, 72 ;
    Kuo, Catherine, 60 ; Kuo, Anne, 68 ; MIEN, Lucie, 70 ;
    MIEN, Catherine, 60 ; YANG, Agathe, 90 ; TSISA, Jeanne, 25 ;
    CHIN, Agnès, 27 ; CHIN, Thérèse, 36 ; CHIN, Marie, 30 ;
    CHIN, Rose, 26; CHIN, Agnès, 30 ; LIN, Agathe, 38 ;
    CHIN, Thérèse, 28 ; Lo, Agnès, 22 ; CHIN, Isabelle, 20 ;
    CHIN, Françoise, 18 ; LONG, Jeanne, 60 ; MIEN, Marie, 18 ;
    CHIN, Anne, 20 ; CHIN, Catherine, 28 ; CHIN, Marquer. 18 ;

    1908/184-185
    184-185
    Chine
    1908
    Aucune image