Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Sur le front : Lettre de M. Mollard

Sur le front : Lettre de M. Mollard. Aspirant missionnaire. 7 mai 1915. MONSIEUR LE SUPÉRIEUR,
Add this

    Sur le front : Lettre de M. Mollard.



    Aspirant missionnaire.



    7 mai 1915.

    MONSIEUR LE SUPÉRIEUR,



    J'ai reçu hier la circulaire datée du 27 avril. Hélas ! Toujours des morts. Morts glorieuses, il est vrai, mais combien regrettées puisque les Missions en souffrent tant. Malheureusement, la liste des morts n'est pas close encore. La rançon de la France est chère. Demain ce sera peut-être à mon tour, puisque demain nous attaquons. Les préparatifs de l'attaque se poursuivent depuis plusieurs semaines, ils s'achèvent. Tout est prévu, tout doit donc aller très bien. Les canons nous préparent la route. Tout fait croire aux succès. J'y crois d'autant plus, que la plupart des soldats, comme ceux de Jeanne d'Arc, se sont réconciliés avec le bon Dieu. L'aumônier, un prêtre de Chambéry, a parcouru les positions, bénissant, absolvant, encourageant tout le monde. Peu ont dédaigné ses offres. La guerre assagit. Pour ma part, je me remets entièrement entre les mains de la divine Providence, en la priant de faire de moi ce qu'il lui plaira pour le bien de l'Eglise et le salut de la France.




    1915/58
    58
    France
    1915
    Aucune image