Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Quelques « Échos de la rue du Bac » 1

Quelques « Échos de la rue du Bac ». 1er Mars 1929. Le samedi des quatre-temps, 22 février, Mgr le Supérieur a conféré les SS. ordres à 2 prêtres, 2 diacres, I s/diacre et I minoré. Un des diacres et le s/diacre appartiennent au séminaire de St Sulpice.
Add this
    Quelques « Échos de la rue du Bac ».
    1er Mars 1929.

    Le samedi des quatre-temps, 22 février, Mgr le Supérieur a conféré les SS. ordres à 2 prêtres, 2 diacres, I s/diacre et I minoré. Un des diacres et le s/diacre appartiennent au séminaire de St Sulpice.
    Après l'Exposition missionnaire de Tours, a eu lieu celle d'Angers du 17 au 24. Les PP. Nassoy et Dépierre ont organisé et surveillé le stand des M-E. Le dimanche 17 le P. Gérard parlait des missions dans une des églises d'Angers ainsi que le P. Dépierre. Le même jour, les PP. Nassoy et Durand prenaient part à Valenciennes à une journée de missions avec exposition. Après l'Exposition d'Angers prolongée de quatre jours, vu le succès qui n'allait qu'en s'accentuant, le P. Dépierre s'est rendu à Poitiers, Le Mans, etc., où il travaille avec son entrain coutumier à préparer nos prochaines rentrées. Malgré le froid rigoureux qui sévit partout, les santés de nos confrères ont Dieu merci, bien résisté à ces fatigues.
    Le « Jules Michelet » portant pavillon de l'amiral Stoltz va quitter l'Extrême-Orient pour rentrer en France. A Colombo, il se croisera avec son remplaçant le « Waldeck Rousseau», portant pavillon de Mouget. Notre confrère le P. Flachère, de la mission de Tchengtou réembarquera sur le « Waldeck Rousseau » pour continuer ses fonctions d'aumônier qu'il a remplies à la satisfaction de tous parmi notre flotte d'Extrême-Orient.
    Le P. Bouffanais, désigné par les évêques du groupe de l'IndoChine Occid pour remplacer le regretté P. Bernat, quittera son poste de Rome aux environs de Pâques pour venir remplir ses fonctions nouvelles à l'Administration centrale.
    15 mars 1929

    Le 1er Mars, une séance organisée par la Société « Les Amis des Missions », a été donnée à la grande salle de l'Alliance Française, Boul. Raspail. Devant une nombreuse assistance, plusieurs orateurs, notamment le Maréchal Lyautey, M. Maurice Pernod, ont dit tout ce que la France, la civilisation entière devaient aux missionnaires. La conférence de M. Pernod était illustrée de vues projetées sur l'écran. Mgr le Supérieur, le P. Boulanger assistant et plusieurs confrères étaient présents.
    Le 11 mars dans l'après-midi, le P. Gros, successeur du P. Jaricot à l'administration centrale et représentant du groupe du Tonkin est arrivé à Paris. Il avait passé quelques semaines dans sa famille à Dijon, où la température très rigoureuse n'a pas sensiblement altéré sa santé.
    1er Avril 1929.

    Tous au Séminaire ont tenu à s'associer, selon que le permettaient leurs occupations, à l'hommage grandiose rendu au Maréchal Foch le jour de ses obsèques. Mgr le Supérieur, qui peu d'heures après le décès avait été prié devant sa dépouille mortelle, assistait à la cérémonie de Notre-Dame.
    Le P. Robert a quitté Haiphong pour Hongkong le mardi saint. Il a encore à visiter la nouvelle mission de Fukuoka. Son retour s'effectuant par le Transsibérien, on peut prévoir qu'il sera à Paris vers le milieu de Mai.
    Le P. Erdozaincy-Etchard, supérieur des Missionnaires du Sacré Cur de Bétharram, est de passage à Paris. Il a eu plusieurs entretiens avec Mgr le Supérieur et pris plusieurs repas au Séminaire Ses missionnaires travaillent au Yunnan depuis quelques années déjà. On espère que selon le désir de Mgr de Gorostarzu et d'accord avec l'Institut des PP. de Bétharram, ces bons missionnaires jouiront bientôt de leur autonomie dans la mission de « Tali » embrassant presque toute la moitié occidentale du Yunnan.
    15 avril.

    Une fondation très intéressante pour nos missions de l'Indochine vient d'être décidée en principe. Dès l'automne prochain, une maison régulière de la province Franciscaine française s'ouvrira dans le Vicariat de Vinh, probablement dans la ville même de ce nom. Elle sera dirigée par le Père Bertin, ancien officier de marine bien connu dans nos missions du Japon.
    Le Père Lévêque, qui a bien voulu accepter de remplacer au foyer des Etudiants d'Extrême-Orient à Bourg-la-Reine le P. Mollat démissionnaire, est arrivé le 8 avril et s'est installé trois jours après à son nouveau poste. Le P. Mollat restera quelques jours encore avec lui pour le mettre au courant.
    Par décret de la S. C. de la Propagande en date du 15 mars, l'île d'Hainan, évangélisée par les PP. de la Société du Sacré Coeur de Picpus, est érigée en mission indépendante et détachée du Vicariat Apost de Pakhoi.
    M. Michel, de Maissour, désigné pour remplacer M. Bouffanais comme directeur des aspirants à Rome est parti le 5 pour aller prendre possession de son poste.
    1er Mai.

    Un nouveau deuil a attristé la dernière quinzaine d'avril. Le P. Couvreur est mort au Vésinet le 17 avril, fête du Patronage de Saint-Joseph. Pendant plusieurs jours, il s'était admirablement préparé au dernier passage et M. le Curé du Vésinet en a dit toute son édification dans son bulletin paroissial. Notre regretté confrère a été mis en bière le 19 en présence de Mgr le Supérieur, des PP. Boulanger et Gérard. Le lendemain matin, la dépouille mortelle fut transportée au Séminaire où la cérémonie des obsèques avait lieu à dix heures. Le P. Boulanger chanta la messe, Mgr le Supérieur donna l'absoute et toute la communauté conduisit le corps au Cimetière Montparnasse où Mgr le Supérieur récita les dernières prières. De nombreux témoignages de condoléances, plusieurs conçus en termes émouvants, sont venus prouver au centre de la Société quel souvenir laissait le cher disparu, dans l'âme de ceux auxquels il a fait si souvent, si discrètement un bien de l'ordre parfois le plus élevé. Nos missions ressentiront profondément la perte que la Société vient de faire.
    Le P. Bouffanais, arrivé de Rome le 25 avril, a pris hier 30 avril sa place au Conseil Central de la Société.
    Le 17 avril une Exposition Missionnaire s'est ouverte à Dijon, les P.P. Depierre et Nassoy avaient préparé le stand des M.-E. Le dimanche 21, les P.P. Gérard, Nassoy et Depierre prêchaient dans les principales églises et le soir donnaient des conférences avec projections. Le samedi 27, Mgr le Supérieur s'y rendait à son tour. Reçu au Grand Séminaire. Mgr le Supérieur y a donné une lecture spirituelle, présidé la grandmesse au Collège Saint-François de Sales et parlé aux élèves, et enfin le soir en présence de Mgr Petit de Julleville a fait la conférence de clôture. L'assistance était, dit-on, de 2.500 personnes. Mgr Olicbon a électrisé l'assistance bourguignonne en faisant passer sur l'écran les figures des missionnaires, hommes et femmes, que le Diocèse de Dijon a fournis aux missions contemporaines, dans une proportion que beaucoup, même parmi le clergé, étaient loin de soupçonner. Les M -E. y étaient en excellente posture.
    1929/128-130
    128-130
    France et Asie
    1929
    Aucune image