Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

oeuvre des partants

oeuvre des partants SOMMAIRE CHRONIQUE DE LUVRE. PAIN DE SAINT ANTOINE. RECOMMANDATIONS. NOS MORTS. TABLE DES MATIÈRES. CHRONIQUE DE LUVRE Il y a longtemps, bien longtemps, cétait, si je ne me trompe, au mois de décembre 1885, notre vénérée Présidente, poussée par un dévouement qui ne compte avec aucune fatigue et ne recule devant aucun sacrifice, se rendait à Rome afin de solliciter pour Iuvre des Partants une première et solennelle bénédiction du Souverain Pontife.
Add this
    oeuvre des partants
    SOMMAIRE
    CHRONIQUE DE LUVRE. PAIN DE SAINT ANTOINE. RECOMMANDATIONS. NOS MORTS. TABLE DES MATIÈRES.
    CHRONIQUE DE LUVRE
    Il y a longtemps, bien longtemps, cétait, si je ne me trompe, au mois de décembre 1885, notre vénérée Présidente, poussée par un dévouement qui ne compte avec aucune fatigue et ne recule devant aucun sacrifice, se rendait à Rome afin de solliciter pour Iuvre des Partants une première et solennelle bénédiction du Souverain Pontife.
    Dans laudience quelle eut la joie dobtenir et qui dura plus dune heure, Léon XIII, désireux de bien connaître notre oeuvre, son organisation, ses ressources, alla, dans sa sollicitude paternelle, jusquà demander si nous avions soin de parer à lavenir par des fondations ou cotisations perpétuelles.
    Sur la réponse affirmative qui lui fut donnée, il fit la remarque que ces fondations étaient nécessaires, quelles étaient un point dappui pour luvre et une assurance contre les incertitudes que présentent toujours plus ou moins les cotisations annuelles, puisque celles-ci varient selon les circonstances, et quen des temps mauvais, elles peuvent disparaître complètement.
    Plus dune fois, dans nos rapports, nous sommes revenus sur les cotisations de ce genre, et nous avons vu avec plaisir et reconnaissance que plusieurs de nos amis nous avaient compris.
    Nous lavons constaté de nouveau pendant les deux mois qui viennent de sécouler depuis la publication de notre dernier Bulletin.
    Et cette fois ce n'est pas uniquement parmi les fortunés du monde que nous avons rencontré nos bienfaiteurs.
    Une servante malade a eu l'insigne générosité de nous faire remettre sa cotisation perpétuelle « afin de s'assurer les prières et les bénédictions de nos Bienheureux. »
    Deux autres servantes nous ont fait également parvenir 120 fr. Nos remerciements sont inutiles, nous le savons, ces saintes âmes n'ont eu en vue que le bien de nos missions et la charité envers les prédicateurs de l'Évangile, continuateurs de I'oeuvre de Notre Seigneur ; qu'elles reçoivent cependant ici l'assurance de notre vive gratitude et de notre fidèle souvenir au saint autel.
    Merci également à cet excellent chrétien de Toulouse qui a voulu dès maintenant « fonder une rente perpétuelle afin de pouvoir jouir pendant sa vie et après sa mort des privilèges et indulgences attachés à l'oeuvre des Partants, » et comme la générosité n'exclut pas la prudence, notre ami ajoute « afin d'avoir à sa mort la certitude que ses intentions seront remplies. » On ne saurait mieux dire ni mieux faire.
    PAIN DE SAINT ANTOINE
    PAIN DES APOTRES
    ACTIONS DE GRACES
    « Le jeune homme que vous avez vu à M... a terminé assez brillamment ses études. Il a fait une très bonne année de philosophie et a été reçu avec mention au baccalauréat. Saint Antoine, à qui madame J... avait fait un vu analogue à celui de l'an dernier, s'est exécuté fort aimablement, comme vous le voyez, et nous nous exécutons à notre tour (avec 64 fr.). C. J.
    Pour un voyage et pour une faveur (avec 5 fr.). Pour une grâce (avec 3 fr.).

    DEMANDES
    « Je viens, bon saint Antoine, vous demander la réussite de deux affaires très importantes, et comme vous avez toujours été très bon pour moi, je compte encore sur votre puissante protection (avec promesse de 25 fr.). » Un mariage. Une grâce particulière (avec promesse de 5 fr.). Une nouvelle faveur très importante. Une place de garde-chasse.
    RECOMMANDATIONS
    Nous recommandons aux prières de nos Associés : l'Église, la France, le Souverain Pontife, les familles de nos Partants, nos séminaristes-soldats, la Société des Missions-Étrangères.
    L'année scolaire de plusieurs jeunes gens. La vente d'une propriété. La liquidation d'une retraite et l'obtention d'une pension. Une communauté religieuse. Plusieurs malades. Quatre vocations. Deux conversions. La Foi pour une âme qui la demande. Plusieurs affaires importantes Trois mariages. La paix dans un ménage. Une bonne mort. Un ménage très éprouvé. Une mère de famille qui demande la résignation. Demande d'une grâce désirée depuis longtemps (avec promesse de 20 fr.)

    1900/298-299
    298-299
    France
    1900
    Aucune image