Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

oeuvre des partants

oeuvre des partants SOMMAIR L'OUVROIR D'AMIENS. LA VENTE DE CHARITÉ. COTISATIONS PERPETUELLES. RECOMMANDATIONS ET ACTIONS DE GRACES, NOS MORTS. L'OUVROIR D'AMIENS MONSIEUR LE DIRECTEUR,
Add this
    oeuvre des partants
    SOMMAIR
    L'OUVROIR D'AMIENS. LA VENTE DE CHARITÉ. COTISATIONS PERPETUELLES. RECOMMANDATIONS ET ACTIONS DE GRACES, NOS MORTS.

    L'OUVROIR D'AMIENS

    MONSIEUR LE DIRECTEUR,

    Nous avons eu, il y a quelques jours, la visite à notre ouvroir d'Amiens de Madame la vice-présidente de notre chère OEuvre. Elle a pu assister à la messe célébrée dans l'église Saint Remi, par M. l'abbé Le Dieu, et à laquelle de nombreuses associées ont l'habitude de faire la sainte communion. Après la messe, Madame la vice-présidente est venue à notre ouvroir, elle a constaté avec joie et nous a dit d'une façon charmante que nos travaux étaient tout à fait en rapport avec les besoins de l'OEuvre. Elle nous a parlé de l'ouvroir de Nazareth que nous aimons, tant et dont plusieurs d'entre nous se souviennent avec un vif plaisir, car elles y sont allées plusieurs fois. Cette année, nous comptons vous envoyer autant de travaux que l'année dernière nous demandons au Bon Dieu qu'il en soit ainsi longtemps encore, et nous espérons, Monsieur le Directeur, que vous unirez vos prières aux nôtres qui seront ainsi plus sûrement exaucées.

    LA VENTE DE CHARITÉ

    La venté de Charité en faveur de notre OEuvre a eu lieu les 19 et 20 avril dans la Salle d'Horticulture. 84, rue de Grenelle. Nous sommes heureux d'annoncer à nos lecteurs que, grâce à l'aimable dévouement des vendeuses, des acheteurs et des acheteuses, la Vente a eu presque le même succès que les années précédentes.
    Nous sommes obligés de dire presque, ce qui signifie que le résultat a été un peu inférieur à celui de l'année dernière. Remercions nos amis, et espérons que l'année prochaine nous n'aurons pas l'adverbe presque à ajouter.

    COTISATIONS PERPÉTUELLES

    Ctesse D'AVENEL.
    M. LE CLERC.
    Mlle Françoise NARJOU.
    ANONYME.
    Au nom de la famille BRUSLE-SALINA.
    Mme Vve Amédée TALLON, en souvenir de son fils Gaston.
    Mme Fany Staes.

    RECOMMANDATIONS ET ACTIONS DE GRACES

    Nous recommandons aux prières de nos associés: la France, la France, l Souverain Pontife, la Société des Missions Etrangères, nos Séminaristes soldats.
    Plusieurs premières communions. Une malade, mère de sept enfants. Deux bienfaiteurs de l'OEuvre. Plusieurs personnes dans le deuil. Six jeunes gens. Plusieurs familles attristées. Quinze malades. Plusieurs enfants. Une vocation religieuse. Plusieurs familles dans une situation pénible. Un examen.
    J'ai reçu ces jours-ci sans adresse ni signature, cette lettre :

    « MADAME LA BRÉSIDENTE,

    « Mille pardons si je me permets de vous écrire ces quelques mots, c'est dans la simplicité de mon cur. Comme je ne connais personne à Paris, rien que votre adresse qui m'est tombée sous la main, je vous écris pour vous prier de recommander mon fils à N.-D. des Victoires, c'est mon dernier espoir, je compte sur Marie, je ne sais plus à qui m'adresser, je prie en vain : s'il vous plaît, pour l'amour de Dieu, Madame la Présidente, je vous en supplie, veuillez faire ma commission ; je ne sais pas l'adresse de M. le Curé, dites-lui qu'une famille est au désespoir au sujet d'un de ses membres, il est plongé dans le vice par les mauvaises compagnies ; que N.-D. des Victoires fasse un miracle ; je suis indigente, Madame, mais si Marie exauce mes prières, je vous promets quelque chose pour votre OEuvre.
    « Veuillez agréer, etc.
    UNE MÈRE TRÈS AFFLIGÉE.

    N'est-il pas bien touchant de voir cette pauvre mère, que le timbre de la lettre me dit être du fond de l'Auvergne, s'adresser à notre Oeuvre, qui devient ainsi un lien de prières entre les âmes, et qui nous permet d'exercer par nos chapelets une sorte d'apostolat, tout en tirant l'aiguille pour nos chers Partants.
    LA PRÉSIDENTE.

    1910/164-167
    164-167
    France
    1910
    Aucune image