Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

oeuvre des partants

oeuvre des partants SOMMAIRE RÉUNION A INGLANGE. COTISATIONS PERPÉTUELLES. DONS. MESSES. RECOMMANDATIONS. NOS MORTS. RÉUNION A INGLANGE
Add this
    oeuvre des partants

    SOMMAIRE

    RÉUNION A INGLANGE. COTISATIONS PERPÉTUELLES. DONS. MESSES.
    RECOMMANDATIONS. NOS MORTS.

    RÉUNION A INGLANGE

    INGLANGE était en fête le 10 décembre ! L'insigne bienfaitrice du Séminaire des Missions Étrangères et des missions en général, Mme la baronne de Gargan, avait autrefois conçu l'idée de faire de L'Immaculée Conception une fête de famille, pour les ouvrières de l'OEuvre des Partants, en Lorraine. Elle avait coutume d'inviter pour ce jour un évêque missionnaire au château de Bétange, afin de donner plus d'éclat au salut solennel qui devait clôturer la belle fête de Marie Immaculée, pour laquelle elle avait toujours eu une dévotion toute spéciale. On se réunissait nombreux ce jour-là au château ; on s'entretenait des missions; on examinait avec plaisir les ornements, les trousseaux de Partants confectionnés dans le courant de l'été et de l'automne ; on s'encourageait mutuellement à la persévérance et l'on se séparait heureux et content.
    Mme de Gargan, hélas ! A été ravie depuis longtemps à notre affection et à notre vénération. Mais son esprit ne nous a pas quittés ; son manteau est tombé sur les épaules de sa digne parente, Mlle de Puymaigre, qui tient à coeur de continuer les vieilles traditions.
    La fête de l'Immaculée Conception étant, cette année, un dimanche, elle avait décidé d'en remettre la solennité, pour l'Ouvroir, au mardi suivant, afin de permettre à un plus grand nombre d'invités de venir chez elle. On répondit avec empressement à son aimable invitation. Et le mardi matin, vers 10 heures, les visiteurs commencèrent à affluer. Mgr Baslé, évêque de Mysore, que Mlle de Puymaigre avait eu la gracieuseté d'inviter pour la circonstance, a eu l'occasion de faire la connaissance de l'élite de notre vieille société lorraine, au coeur noble et enthousiaste pour toutes les bonnes causes.
    L'Evêque missionnaire, qui habite les Indes depuis bientôt 40 ans, a fort intéressé son auditoire par le tableau de la situation de son diocèse qui est très prospère, et par l'exposé de quelques coutumes curieuses et instructives. Cette conférence fut suivie d'une séance de projections de vues de l'Inde.
    La journée se termina par la bénédiction du Saint-Sacrement.
    Le salut avait été fixé pour 4 heures du soir et l'on se rendit à l'église qui ce jour-là avait mis son costume de fête. Mgr Baslé officia, assisté du vénérable archiprêtre de Sierk, un ami dévoué de l'OEuvre. Pendant la cérémonie, Mlle Marguerite de Gargan fit la quête pour les oeuvres du Maïssour, et je suis sûr que les anges gardiens de la Mission ont eu raison d'être contents de la quêteuse et de la quête. Après le salut, les jeunes filles du village chantèrent de leur plus belle voix, le cantique : J'irai la voir un jour, si cher au coeur de Mme de Gargan.
    Le soleil d'hiver qui lui aussi avait contribué à la joie de la fête se penchait vers l'horizon, nous avertissant qu'il était temps de se séparer, Les uns après les autres, les hôtes se dispersèrent, avec l'espoir de se revoir l'année prochaine à une fête aussi bell.

    COTISATIONS PERPÉTUELLES

    Mme BONNEFOY. ANONYME.
    Mme DUPIRE.
    Mme MÉLISSENT.
    M. l'abbé FRITSCH.

    DONS

    Encore une généreuse anonyme ! Nous avons reçu la belle aumône de 200 francs, envoyée par une des fidèles abonnées des Annales, qui désire uniquement les prières des associées et des missionnaires.
    Ces prières ne manqueront pas, non seulement parce qu'elles sont une dette de reconnaissance, mais aussi parce qu'elles sont une joie, la joie que le coeur goûte en demandant à Dieu ses bénédictions les meilleures pour ceux qui en sont très dignes. De Mme MESNAGER. 50 fr. De M. H. MAGNIN 20 fr. DES SOEURS DE MALESTROIT 20 fr.

    MESSES

    Nous permettons d'engager de nouveau nos Associés et Abonnés à nous envoyer des intentions de messes.
    Comme nous l'avons expliqué dans plusieurs numéros de nos Annales, les missionnaires et les prêtres indigènes qui sont dans des régions pauvres nouvellement évangélisées manquent souvent d'intentions de messes. Il en est de même des missionnaires qui reviennent malades en France et résident soit à notre Sanatorium, soit dans leurs familles. Les honoraires des messes célébrées en France sont ordinairement, comme nous l'avons dit, de 2 francs, excepté pour les Trentains et les Neuvaines qui exigent des honoraires plus élevés ; pour les messes célébrées dans les missions, les honoraires doivent être de 1 fr. 50, ou au moins de 1 fr. Les messes doivent être demandées et les honoraires envoyés soit à :

    Monsieur COMPAGNON,
    Econome du Séminaire des Missions Etrangères,
    rue du Bac, 128, Paris VIIe.

    soit à :

    Monsieur FLEURY,
    Supérieur du Séminaire des Missions Etrangères,
    rue du Bac, 128, Paris VIIe.

    4 m. pour une intention particulière 8 fr. 1 m pour l'âme du Purgatoire la plus abandonnée 2 fr. 30 m. pour intentions particulières 60 fr. 2 m. pour les âmes du Purgatoire 4 fr. 3 m. pour les âmes du Purgatoire abandonnées 6 fr. 50 m. pour un défunt (Jean) 100 fr. 50 m. pour une défunte (Antoinette) 100 fr. 10 m. pour un militaire au Maroc 20 fr. Une neuvaine pour un vivant 18 fr. 600 m pour défunts (à célébrer en mission) 600 fr. 100 m pour une défunte 200 fr. 1 m. pour un malade 2 fr. 1 m. en action de grâces 2 fr. 5 m. pour les âmes du Purgatoire 10 fr. 10 m. pour intentions particulières 20 fr. 200 m. pour des défunts 200 fr. 10 m. pour une défunte 20 fr. 2 m. pour les âmes les plus délaissées 4 fr. 15 m. aux intentions du donateur 22 fr. 50. 1 m. d'action de grâces à la Sainte Vierge 2 fr. 1 m. pour un prêtre défunt 2 fr. 50. 1 m. pour une défunte 2 fr. 50. 50 m. pour un défunt 50 fr. 3 m. pour les défunts 6 fr. 1 m. pour les défunts 2 fr. 2 m. pour les défunts 4 fr. 537 m pour les défunts 537 fr. 25 m. pour un défunt 50 fr. 9 m. une neuvaine pour les défunts 20 fr. 100 m. aux intentions d'une communauté de religieuses clarisses 100 fr. 5 m. pour les défunts des familles Poirier, Limonet, Ricaut. 6 m. pour les âmes du Purgatoire, données par la famille Poirier 5 m. pour Pauline Bathaut, défunte. 25 m. aux intentions de Mme Monnier. 9 m. aux intentions de Mme Benoît. 50 m. d'une anonyme pour les âmes du Purgatoire. 50 m. d'une anonyme pour les âmes du Purgatoire. 2 trentains 75 fr. et 175 m. 350 fr., d'un habitant de Chalon-sur-Saône.

    RECOMMANDATIONS

    Nous recommandons aux prières de nos associés : la France, le Souverain Pontife, la Société des Missions Etrangères, nos Sémin-aristes-soldats.
    Préparations de plusieurs examens. Dix malades. Plusieurs mariages. Opération d'un enfant. Sept intentions particulières. Quatre missionnaires. Une réconciliation. Deux communautés. Trois familles et leurs défunts. Plusieurs paroisses. Quatre vocations. Une mère de famille et ses six enfants. Plusieurs de nos Associées
    1913/104-106
    104-106
    France
    1913
    Aucune image