Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

oeuvre des partants

uvre des partants SOMMAIRE CHRONIQUE DE LOEUVRE. SERVICE POUR MADAME DE GARGAN. COTI- SANTIONS PERPÉTUELLES. RECOMMANDATIONS. NOS MORTS. Chronique de L'oeuvre Nous acons le plaisir de recevoir de Nancy un petit compte rendu fort intéressant sur la marche de l'OEuvre pendant l'année 1904 ; nous nous empressons de le publier :
Add this


    uvre des partants

    SOMMAIRE

    CHRONIQUE DE LOEUVRE. SERVICE POUR MADAME DE GARGAN. COTI-

    SANTIONS PERPÉTUELLES. RECOMMANDATIONS. NOS MORTS.

    Chronique de L'oeuvre

    Nous acons le plaisir de recevoir de Nancy un petit compte rendu fort intéressant sur la marche de l'OEuvre pendant l'année 1904 ; nous nous empressons de le publier :

    Souhaitons que, malgré les difficultés des temps, notre OEuvre de Nancy puisse continuer en 1905 ce qu'elle a fait jusqu'ici. Nos résultats sont modestes : mais les petits ruisseaux font les grandes rivières. Hélas, il nous faut le secours de la Providence pour rester même l'humble petit ruisseau ; car nous vivons au jour le jour. Cependant nous vous envoyons des paires de chaussettes par centaines ; c'est notre principal travail avec les nappes d'autel. Deux communautés de la ville nous sont d'un grand secours, les Religieuses âgées en retraite de la Doctrine qui tricotent avec un zèle infatigable ; et les Visitandines qui se chargent d'une partie de notre lingerie. Peut-être, en retour, la prière des missionnaires préservera-t-elle ces deux maisons du triste départ qu'ont dû effectuer tant d'autres Congrégations !

    Une de nos associées de la frontière attribue à cette protection et au secours de la Sainte Vierge son rétablissement inespéré. En portant une charge elle s'était fait un mal considérable ; aussitôt elle promit de travailler pour les Partants si elle se remettait et, ayant été exaucée, elle nous a bien assuré qu'elle tiendrait parole.

    La généreuse bienfaitrice que je recommandais à vos prières dans le courant de l'année, a reçu aussi après une longue maladie, supportée avec patience, la grâce de la santé. Se sentant atteinte elle avait voulu, de son vivant, répandre ses aumônes, et nous avait remis une somme de 200 francs qui a alimenté notre travail toute la saison, en nous permettant d'acheter la matière première, confectionnée ensuite par nos bonnes ouvrières. L'associée dévouée, à qui nous devons ce secours, remercie maintenant Dieu de l'avoir récompensée si visiblement de sa charité.

    ELISABETH BASTIEN

    Service pour Madame la baronne de Gargan.

    Le mardi 20 décembre, à 9 heures du matin, un service a été célébré dans la crypte de notre église pour le repos de l'âme de Mme la Baronne Th. de Gargan. M. le Supérieur a dit la messe en présence de Mgr Mugabure, évêque titulaire de Sagalasso, coadjuteur de l'archevêque de Tokyo, de MM. les Directeurs du Séminaire non empêchés, d'un grand nombre de parents de la vénérée défunte et d'associés de l'oeuvre des Partants.

    COTISATIONS PERPÉTUELLES

    Mme TOURETTE (défunte).

    Mme FÉRIÉ D'ELBANGE (défunte).

    ANONYME, en mémoire d'un saint et savant religieux.

    ANONYME.

    M. et Mme PICARD (défunts).

    Mlle Jeanne DU COELOSQUET.

    Nous sommes heureux de signaler qu'une somme de 100 fr. a été donnée pour les Amantes de la Croix de Tasaki.

    Au cas où l'on aurait quelques questions à nous poser au sujet de nos oeuvres, nous serons toujours très heureux de répondre par lettres ; mais il nous est très difficile de les faire dans nos Annales. Nous prions donc les personnes qui désirent une réponse de bien vouloir nous excuser si nous ne la donnons pas en la forme qu'elles semblent préférer , mais, encore une fois, nous sommes à leur disposition par lettre.

    RECOMMANDATIONS ET ACTIONS DE GRACE

    Nous recommandons aux prières de nos Associés : l'Eglise, la France, le Souverain Pontife, la Société des Missions Etrangères, nos Séminaristes soldats.

    Plusieurs familles très éprouvées. Une famille de Redon : un père et 8 enfants. 25 défunts 15 malades. La conversion de plusieurs pécheurs. Dix mariages. Plusieurs marins. Plusieurs faveurs spirituelles et temporelles. Une heureuse naissance. Un grand voyage. 5 jeunes gens à la caserne et deux paroisses, leurs curés et leurs oeuvres. Quelques affaires très importantes. La santé d'un jeune homme. Une jeune fille gravement malade.








    1905/125-127
    125-127
    France
    1905
    Aucune image