Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

oeuvre des partants

oeuvre des partants SOMMAIRE COTISATIONS PERPÉTUELLES. RÉUNION A RENNES. RECOMMANDATIONS ET ACTIONS DE GRACES. NOS MORTS. COTISATIONS PERPÉTUELLES M. Louis DURIEZ. Melle LOUISE DURIEZ Melle MARIA CUQ Muse M. BATLT M. l'abbé THIRIOX Comtesse DIDIERJEON Melle MARIEAntoinette DIDIERJEON M. II. DUPORT Mme II.DUPORT UNE RÉUNION A BENNES
Add this
    oeuvre des partants
    SOMMAIRE
    COTISATIONS PERPÉTUELLES. RÉUNION A RENNES. RECOMMANDATIONS ET ACTIONS DE GRACES. NOS MORTS.

    COTISATIONS PERPÉTUELLES

    M. Louis DURIEZ.
    Melle LOUISE DURIEZ
    Melle MARIA CUQ
    Muse M. BATLT
    M. l'abbé THIRIOX
    Comtesse DIDIERJEON
    Melle MARIEAntoinette DIDIERJEON
    M. II. DUPORT
    Mme II.DUPORT


    UNE RÉUNION A BENNES

    Une de nos plus zélées conseillères, Mme René Oberth Ur, nous écrit quelques mots, malheureusement trop courts, sur une réunion de nos associées à Rennes, dans le courant du mois de juin ; nous nous empressons de les reproduire :
    « Notre réunion annuelle vient d'avoir lieu ; elle a été de tous points parfaite ; nous avons prié bien pieusement pour nos missions et pour nos missionnaires.
    « M. le chanoine Henry a célébré la messe dans la chapelle des missionnaires du diocèse, qui étaient, hélas ! À la veille de se disperser. Il nous a ensuite adressé la parole avec une éloquence dont nos associées, qui étaient très nombreuses, ont été grandement touchées.
    « Le but de votre travail, de vos efforts, nous a-t-il dit, étant de contribuer à l'évangélisation et au salut des aines, votre pieuse charité est un acte de foi ».
    « Et après avoir rappelé le suprême sacrifice du missionnaire qui abandonne tout, famille et patrie, pour mener la vie de l'apôtre, il ajoute que nous devons reprendre espoir et confiance, que la France ne périra pas tant qu'elle aura des fils, pratiquant, comme eux, la plus généreuse abnégation.
    « Pendant que j'écoutais notre pieux chanoine et que je songeais à le remercier de parler de notre oeuvre avec tant de bonté et de chaleur, j'entends tout-à- coup l'éloge de la présidente du comité de Rennes. Ah ! Mon Dieu, quelle confusion ! Si, au moins, il avait attendu à faire un éloge funèbre ; un peu plus tard.... Je veux espérer que nos associées lui pardonneront et que la première partie de son discours contribuera à conserver même à augmenter leur zèle qui est déjà très grand ».


    RECOMMANDATIONS ET ACTIONS DE GRACES

    Nous recommandons aux prières de nos associés, l'Eglise, la France, le Souverain-Pontife, nos séminaristes soldats, la Société des Missions Etrangères ; Un voyage. Plusieurs malades. Une réconciliation. Plusieurs faveurs temporelles. Le recouvrement d'une somme d'argent (avec promesse de messe). La conversion de plusieurs pécheurs.
    1903/318-319
    318-319
    France
    1903
    Aucune image