Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

oeuvre des partants

oeuvre des partants SOMMAIRE CHRONIQUE DE L'oeuvre. - COTISATIONS PERPÉTUELLES. - PAIN DE SAINT ANTOINE. - RECOMMANDATIONS. - NOS MORTS. DÉPART DE MISSIONNAIRES Sont partis le 1er mai 1901 MM.DePour BERGERM.-AdrienPoitiersCochinchine orient DAVIDGastonLaRochelleSiam. BOURDCharles-Edm.PoitiersHaut-Tonkin. AUGUINAbel MarieLuçonKouang-si. PRADELClém BasileRodezKouang-tong. H E RV YFélix MarieRennesBirmanie septent. BOUTINLouis-MarieRennesMandchourie sept.
Add this
    oeuvre des partants

    SOMMAIRE
    CHRONIQUE DE L'oeuvre. - COTISATIONS PERPÉTUELLES. - PAIN DE SAINT
    ANTOINE. - RECOMMANDATIONS. - NOS MORTS.

    DÉPART DE MISSIONNAIRES
    Sont partis le 1er mai 1901

    MM. De Pour
    BERGER M.-Adrien Poitiers Cochinchine orient
    DAVID Gaston La Rochelle Siam.
    BOURD Charles-Edm. Poitiers Haut-Tonkin.
    AUGUIN Abel Marie Luçon Kouang-si.
    PRADEL Clém Basile Rodez Kouang-tong.
    H E RV Y Félix Marie Rennes Birmanie septent.
    BOUTIN Louis-Marie Rennes Mandchourie sept.
    REMIZE Urbain Marie Mende Mandchourie mérid.
    BRÉAS Joannès Le Puy Pondichéry.
    SY Henri André Arras Cambodge

    CHRONIQUE DE L'oeuvre

    Le mercredi, 24 avril, le Directeur de notre oeuvre se rendit à Amiens où, depuis longtemps, on désirait le voir assister à une des réunions mensuelles que les Associées de cette ville tiennent régulièrement chez les Fidèles Compagnes de Jésus, au pensionnat de l'Immaculée Conception.
    A 9 heures, en la magnifique chapelle de l'établissement, une messe fut célébrée par M. l'abbé Le Dieu ; puis le P. Fleury, après quelques paroles de reconnaissance et d'encouragement, donna la bénédiction du Très Saint-Sacrement. Pendant la messe de très beaux chants furent exécutés par d'anciennes élèves de la maison, aujourd'hui fidèles associées de notre oeuvre.
    Quelques instants plus tard, dans la grande salle du pensionnat, nouvelle réunion où il fut question des missions, des martyrs que les Partants allaient bientôt remplacer, de la nécessité qu'il y avait, à cause de la persécution, de développer les oeuvres en faveur des missionnaires. C'était charmant d'entrain, et le Directeur est revenu enchanté de son petit voyage.
    Le 17 mai a eu lieu la réunion des associées de l'oeuvre des Partants à Rennes. La messe a été célébrée dans l'église des RR. PP. Carmes par le P. Grosjean, directeur du Séminaire des Missions Étrangères. L'assistance était très nombreuse et l'aurait même été davantage sans un retard survenu dans la distribution des lettres d'invitation. L'aimable Présidente, Mme René Oberthür avait, comme d'habitude, préparé dans un de ses salons, l'exposition des travaux faits par nos associées, exposition charmante par l'art avec lequel les objets étaient disposés, par leur grand nombre et leur beauté. Elle fut ouverte pendant trois jours et les amis de l'oeuvre la visitèrent les deux premiers jours. Mais le troisième jour étant un dimanche, Mme R. Obertlür eut la délicate attention d'y inviter toutes les ouvrières de l'imprimerie et certes ce fut ce jour qui vit les visiteuses les plus nombreuses.
    Le 29 mai, une autre réunion eut lieu, à Troyes, dans la maison toujours si hospitalière de Mlles Baudin.
    Un compte rendu, très intéressant et très littéraire, donna aux assistantes la marche de l'oeuvre pendant l'année qui vient de s'écouler. Cette lecture terminée, noire Directeur exprima sa reconnaissance aux travailleuses et leur expliqua les mérites qu'elles acquéraient en participant aux labeurs des missionnaires, et en leur donnant un appui moral par la pensée que, sur cette terre de France, qui leur est toujours si chère, on prie pour eux, on demande à Dieu de bénir leurs travaux.
    Puis M. l'abbé Massé, vicaire général, leur transmit de la part de Mgr l'évêque de Troyes, des félicitations et des encouragements qui leur furent bien doux. « Cette oeuvre des Partants, a dit M. le vicaire général, dont j'apprécie la valeur, malgré ses modestes apparences, est une oeuvre apostolique et française par excellence.»
    Ces paroles sorties de curs si dévoués à Notre Seigneur Jésus-Christ ont rempli les âmes d'un nouveau courage et toutes les ouvrières, anciennes et nouvelles, ont redit à l'envi : Pour Dieu et pour la France !

    COTISATIONS PERPÉTUELLES

    Vse DE LA RIVIÈRE
    Mlle DE FARCY
    Bne DE HERTLING
    Mlle Anne DURIEZ
    M. Jules BOURRON
    Anonyme de Normandie
    Mlle d'ESPINASSY
    Vte G. DE FUMEL, défunt (au nom de)
    M. Auguste HERLIN, défunt (au nom de)
    M. Joseph DELLA FAILLE, défunt (au nom de)

    PAIN DE SAINT ANTOINE
    PAIN DES APOTRES

    ACTIONS DE GRACES

    Un merci à saint Antoine. Grâces obtenues (avec 27 fr.). Une guérison (avec un fr.). Remerciements (rente viagère de 5 fr.). Reconnaissance à saint Antoine de Padoue. Accomplissement d'un vu (avec 5oo fr.). Actions de grâces (avec 10 fr.).

    DEMANDES

    Une guérison (avec promesse de 20 fr.). Un emploi (avec promesse de 5 fr.) Une affaire presque désespérée.

    RECOMMANDATIONS


    Nous recommandons aux prières de nos Associés : l'Eglise, la France, le Souverain Pontife, les families de nos Partants, nos séminaristes soldats, la Société des Missions Étrangères.
    Le travail d'un père de famille. Un Séminariste soldat. Trois examens. Deux affaires importantes. Dix conversions. La paix dans plusieurs families. Une heureuse naissance. Plusieurs voyageurs. Trois mariages. Sept malades. Trois paroisses et leurs curés. Quatre grâces spirituelles. L'avenir de deux jeunes hommes.

    1901/219-222
    219-222
    France
    1901
    Aucune image