Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

oeuvre des partants

oeuvre des partants SOMMAIRE Texte : NOTRE OUVROIR D'AMIENS. DONS A L'OEUVRE. COTISATIONS PERPÉTUELLES. RECOMMANDATIONS. NOS MORTS. Vente de Charité de l'OEuvre des Partants La Vente annuelle faite au profit de l'OEuvre des Partants aura lieu le 31 mai et le 1er juin. NOTRE OUVROIR D'AMIENS
Add this
    oeuvre des partants
    SOMMAIRE
    Texte : NOTRE OUVROIR D'AMIENS. DONS A L'OEUVRE. COTISATIONS PERPÉTUELLES. RECOMMANDATIONS. NOS MORTS.

    Vente de Charité de l'OEuvre des Partants

    La Vente annuelle faite au profit de l'OEuvre des Partants aura lieu le 31 mai et le 1er juin.

    NOTRE OUVROIR D'AMIENS

    Le 14 mars dernier, à l'occasion de l'exposition annuelle des travaux de l'Ouvroir d'Amiens, honorée de la présence du cher et vénéré Mgr Lecomte, la Présidente régionale de l'OEuvre des Partants, Mme Prévost, a lu le rapport suivant que nous livrons ici à la sainte et généreuse émulation de tous nos Ouvroirs.

    MONSEIGNEUR, MON RÉVÉREND PÈRE, MESDAMES,

    Lors de notre dernière réunion, nous n'avions pas l'honneur, Monseigneur, d'avoir Votre Grandeur au milieu de nous. Elle nous avait manifesté ses vifs regrets d'être absente ce jour-là et certes ils étaient sincères, car Votre Grandeur témoigne depuis toujours aux Missions, et particulièrement aux Missions Etrangères, un attachement très profond. Nous en avons une nouvelle preuve aujourd'hui puisque, malgré des journées si remplies, Votre Grandeur a accepté spontanément d'honorer cette réunion de sa présence. Qu'Elle en soit vivement remerciée !
    Mon Révérend Père, nous vous sommes très reconnaissantes d'avoir bien voulu venir à nous, alors que, vous aussi, vous avez toujours un programme très surcharger. L'an dernier, nous avons été privées de votre visite par les réunions importantes qui se tenaient au Séminaire des Missions Etrangères. C'était l'époque des élections décennales et des graves délibérations qui amenait rue du Bac, un grand nombre d'Evêques et de Représentants des Missions d'Extrême-Orient. Et alors, si malgré son désir de quitter la charge si lourde du Supériorat, Mgr de Guébriant a dû se soumettre et en accepter de nouveau le fardeau, vous aussi mon Révérend Père, vous avez dû abandonner toute idée de repos. Vous continuez donc à être le grand Conseiller et le premier Assistant des Missions Etrangères, parce qu'en France comme en Extrême-Orient, vous avez su vous faire apprécier et accomplir de grande et bonne besogne. Voice dévouement va particulièrement à l'OEuvre des Partants, et Mgr de Guébriant en vous en donnant la direction, savait qu'il pouvait compter sur votre activité et votre désir de toujours faire plus et mieux.
    Combien nous sommes heureuses de saluer ici Mme Tuffier qui a bien voulu renouveler le plaisir que nous avait causé sa première visite à Amiens et nous donner ainsi une preuve des excellents rapports que la tête de l'OEuvre tient à entretenir avec les différents rameaux. Nous ne pouvions oublier, Madame la Présidente, que l'épreuve vous a visitée depuis que nous vous avons vue et, en vous exprimant à nouveau notre profonde sympathie, nous tenons à vous assurer de nos prières pour le repos de l'âme de votre cher défunt.
    Quelle a été la marche de l'OEuvre depuis le mois de juillet 1929? Nous aurions pu espérer qu'après le grand mouvement en faveur des Missions suscité dans notre ville par l'Exposition missionnaire, notre groupe se serait sensiblement accru ; mais les quelques nouvelles recrues que nous avons pu faire ont suffi à peu près à combler les vides que nous avons dû enregistrer depuis dix-huit mois.
    Quatre associées sont décédées en 1930 : Mme Samuel Ricard, Mme Denis Galet, Mlle Jonchery, Mère Marie Pauline, née Esther Butard, soeur du R. P. Butard mort en Birmanie et de notre dévouée Trésorière.
    Et déjà, depuis le début de 1931, deux autres décès ont éclairci nos rangs : celui de Mme Testu d'abord, ensuite celui de Mme Oscar Cosserat qui s'étant toujours intéressée à l'OEuvre, a voulu lui laisser un dernier et généreux souvenir.
    Mais à défaut de la quantité des Associées que nous voudrions voir s'augmenter de jour en jour, ou plus modestement d'année en année, il nous faut avec grand plaisir reconnaître leur qualité et constater que beaucoup d'entre elles ne se bornent pas à verser leur cotisation, mais nous aident largement pour les travaux que vous avez pu admirer.
    C'est grâce à cette collaboration discrète que, après avoir fait l'an passé un bel envoi, nous avons pu encore grouper cette année tous les ouvrages qui sont exposés. Je ne puis nommer personne, car nos Associées, outre leur dévouement et leur talent, ont encore le mérite de vouloir être ignorées ; mais je tiens à adresser un immense merci aux Dames qui nous permettent d'envoyer cette fois douze jolis bas d'aube ; à celles qui ont ourlé quantité de nappes et de sous-nappes d'autel ; à celles qui ont brodé des pales, et à la personne qui, sans vouloir se faire connaître, envoie depuis deux années de jolies garnitures de linges sacrés et de belles chaussettes de laine blanche.
    Notre ambition serait de faire beaucoup plus, nous le pourrions même car nous avons toujours du travail en réserve : nous espérons donc que les bonnes volontés seront de plus en plus nombreuses, ce qui nous permettrait, pour notre prochaine exposition, un lot plus important de travaux pour nos chers Partants.
    Si l'OEuvre conserve à Amiens son activité, nous en sommes redevables aux chères Religieuses de cette Maison des Fidèles Compagnes de Jésus. Elles nous reçoivent toujours avec tant de bienveillance et, après avoir fait connaître autrefois l'OEuvre des Partants à leurs élèves, dont la plupart sont restées nos Associées, elles continuent à faciliter nos réunions où les anciennes reviennent avec tant de joie chez leurs Mères si dévouées de jadis et de toujours.
    Merci également à M. l'Aumônier qui nous permet chaque fois de clôturer nos réunions par la bénédiction du Saint-Sacrement.
    Et maintenant, mon Révérend Père, à près l'encouragement que vous êtes venu nous apporter, nous allons nous remettre à la tâche avec plus d'ardeur. Nous penserons davantage à la peine, aux travaux difficiles que vont chercher au loin nos chers Partants, et tout cela pour conquérir des âmes à Jésus-Christ. Notre rôle est plus aisé, et cependant si nous travaillons beaucoup pour les Missionnaires, nous avons une part, la promesse de Notre Seigneur va plus loin, nous avons une immense part à leurs mérites. Voudrions-nous renoncer à un tel avantage ?
    Nous vous prions, mon Révérend Père, de dire à Mgr de Guébriant que nous n'oublions pas les visites que Sa Grandeur a daigné nous faire, répondant toujours à nos invitations. Vous lui direz aussi que nous prions pour que, durant cette nouvelle période que Sa Grandeur vient de recommencer, Elle continue à faire tout le bien qui a porté votre Assemblée générale à la maintenir à la tête de la Société des Missions Etrangères.

    Envoi de l'Ouvroir d'Amiens,

    1 croix en tapisserie. 17 nappes garnies. 34 sous-nappes. 13 bas d'aubes. 1 cordon d'aube. 66 manuterges. 3 sers - vices linges de messe ouvragés. 7 corporaux. 3 purificatoires 4 palles brodées. 44 paires de chaussettes de coton. 6 paires de chaussettes en laine. 3 paires de bas en laine.

    Envoi de l'Ouvroir de Rennes.

    12 ornements complets. 5 étoles pastorales. 8 étoles doubles (violet blanc). 2 bourses de bénédiction. 3 voiles huméraux. 2 cordons d'aube. 1 pavillon de ciboire. 74 amicts. 384 purificatoires. 3 nappes d'autel garnies. 2 garnitures de nappes. 11 aubes. 1 aube riche en application linon sur tulle brodé à la main. 3 palles dont une brodée. 3 corporaux dont un d'exposition. 42 chemises. 65 mouchoirs blancs. 55 paires de chaussettes en laine. 1 cache-nez. 1 pull-over.
    Envoi de l'Ouvroir de Nancy.

    10 paires de chaussettes en laine.
    180 paires de chaussettes en coton.
    3 garnitures de nappes d'autel.
    8 purificatoires, 6 palles.
    1. pavillon de ciboire.
    3 manuterges.

    Dons pour l'OEuvre.

    Anonyme de Nîmes, reconnaissance et demande de prières100 fr.
    De la part de Saint Joseph. 25 fr.
    Comtesse de B. 90 fr.

    Don pour la Mission de Vinh (Annam).

    Mlles D. 90 fr.

    COTISATIONS PERPÉTUELLES

    M. PIEDNOIl. M. Pol GROLEAU.
    Mile Marthe DE MOLON. M. Jean GROLEAU.
    Mlle Jeanne LOYSEL. M. Nicolas LAURENTY.
    Mme GROLEAU. Mme Anne LAVIGNAC-DUSSEIGNÉ.
    M. GROLEAU. M. Léonard LAVIGNAC.
    M. Elie GROLEAU. Mme DESLOYE.

    RECOMMANDATIONS

    Les Associés de Roubaix, Rennes, Amiens, Nancy et Nîmes. Plusieurs zélatrices. Une mère et ses trois fils. Plusieurs malades. Plusieurs défunts. Plusieurs intentions particulières. Le succès de notre Vente de charité.

    1931/139-144
    139-144
    France
    1931
    Aucune image