Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

oeuvre des partants

oeuvre des partants SOMMAIRE MME LA MARQUISE DE LAUBESPIN. DONS POUR L'OEUVRE. COTISATIONS PERPÉTUELLES. RECOMMANDATIONS. NOS MORTS. VARIÉTÉS. VIENT DE PARAITRE. MADAME LA MARQUISE DE LAUBESPIN
Add this
    oeuvre des partants

    SOMMAIRE

    MME LA MARQUISE DE LAUBESPIN. DONS POUR L'OEUVRE. COTISATIONS PERPÉTUELLES. RECOMMANDATIONS. NOS MORTS. VARIÉTÉS. VIENT DE PARAITRE.

    MADAME LA MARQUISE DE LAUBESPIN

    La Société des Missions Etrangères vient de perdre en la personne de Mme la Marquise de Laubespin, quatrième présidente de l'OEuvre des Partants, une de ses plus grandes et généreuses bienfaitrices. Elle aimait les M.-E comme sa famille et, à la fin de sa vie surtout, semblait ne plus vivre que pour elles. Agée de 92 ans, elle a joui jusqu'au printemps dernier d'une parfaite santé et de la plénitude de ses facultés, Après avoir lentement décliné pendant quelques mois, elle s'est vu affligée ces dernières semaines d'une tumeur à la gorge qui l'a emportée après trois jours de souffrances chrétiennement supportées. C'est le jeudi 11 octobre, avant le jour, qu'elle a rendu son âme à Dieu. La Providence permit qu'elle eût auprès d'elle à ses derniers moments M. l'abbé Dessandre, curé archiprêtre de Digoin (S.-et-L.), un de ses anciens protégés, qui lui donna une suprême absolution. Tout le personnel de l'Administration et du Séminaire et plusieurs Aspirants ont été priés à son lit de mort. Les obsèques ont eu lieu, le 18 octobre, à Dracy les Couches (S.-et-L.), au milieu d'une nombreuse assistance de prêtres et de fidèles : les PP. Montagu et Papinot y représentaient la Société. Le samedi, 20 octobre, un service solennel fut célébré dans la chapelle du Séminaire des Missions Etrangères et l'absoute donnée par Mgr de Guébriant. Un service sera célébré ultérieurement à St Thomas d'Aquin, paroisse de la défunte.
    Les Annales ne peuvent, pour le moment, que jalonner de quelques dates cette longue carrière, si bien remplie et si magnifiquement consacrée, entre tant d'oeuvres, innombrables, à celle à laquelle elle s'était vouée sans réserve, notre chère OEuvre des Partants.
    Claire de Saint Mauris, Marquise de Laubespin, était née en mai 1836. Amie très chère de Mme la Vicomtesse de Saint-Jean, elle fut, par son Ouvroir de Dracy, une des premières Associées de l'OEuvre dont elle fut successivement secrétaire trésorière, vice-présidente, enfin, élue à l'unanimité, Présidente, le 4 décembre 1917.
    Rappelons ici un souvenir. « Madame, lui dit un jour Mgr Mossard qui, plus jeune qu'elle de 15 ans devait la précéder de 8 ans dans la tombe, Madame, vous vivrez cent ans!» Ce qui cadrait du reste merveilleusement avec la devise des Saint-Mauris, De la mort je me ris. « Et combien d'années encore Présidente de l'OEuvre des Partants ? » Interrogea un missionnaire présent à l'entretien. « Combien d'années ? Reprit l'Evêque de Saigon, mais naturellement jusqu'à cent ans ! »
    Le bon Dieu n'a pas voulu attendre ce centenaire pour rappeler à Lui sa fidèle servante et récompenser au Ciel « du salaire de l'apôtre celle qui avait tant aidé au labeur de l'apôtre ».
    Il semble qu'on pourrait exactement lui appliquer ce que la Vicomtesse de Saint-Jean écrivait de sa soeur d'âme, la Baronne de Gargan, à laquelle Mme de Laubespin ressembla tant par son entier dévouement et ses libéralités magnifiques :
    Sur son lit d'agonie, « elle nous a dit : « La volonté du Bon Dieu seule ». Et dans un sourire elle nous quitta :

    « Jésus dans son coeur,
    « Marie sur ses lèvres,
    « Le Ciel dans ses yeux ».

    DONS

    Pour l'OEuvre des Partants.

    M. le Chanoine N..................................................................................................... 20 fr. »
    Mme B., à Nogent ................................................................................................... 100 fr. »
    Mme V... et son fils................................................................................................. 10 fr. »
    Famille CAUCHY................................................................................................... 50 fr. »
    M. HERTZOG......................................................................................................... 500 fr. »
    M. L. H.................................................................................................................... 50 fr. »

    COTISATIONS PERPÉTUELLES

    En souvenir de M. Pierre MARTEL, décédé.
    M. l'abbé BOUDOIRE.
    Au nom de M. Jean LAURENTY, décédé.

    RECOMMANDATIONS

    Plusieurs intentions spirituelles et matérielles. Un avenir. Plusieurs malades. Plusieurs défunts. Le succès d'une démarche. L'avenir d'un jeune homme.

    1928/250-251
    250-251
    France
    1928
    Aucune image