Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Nouvelles du Kientchang

Nouvelles du Kientchang Ceux de nos lecteurs qui s'intéressent à l'apostolat au Kientchang seront heureux d'apprendre les bonnes nouvelles qu'i nous en arrivent. Nous lisons dans La Semaine du Kientehang, 8e année, n° 269 : Ningyuan fou, 19 mars 1918. « Parti de Ningyuan fou le 11 février, Monseigneur est rentré le 12 mars. Ce voyage à travers les montagnes du Ienyuenhien s'est fait dans les meilleures conditions possibles.
Add this
    Nouvelles du Kientchang

    Ceux de nos lecteurs qui s'intéressent à l'apostolat au Kientchang seront heureux d'apprendre les bonnes nouvelles qu'i nous en arrivent.
    Nous lisons dans La Semaine du Kientehang, 8e année, n° 269 :

    Ningyuan fou, 19 mars 1918.

    « Parti de Ningyuan fou le 11 février, Monseigneur est rentré le 12 mars. Ce voyage à travers les montagnes du Ienyuenhien s'est fait dans les meilleures conditions possibles.
    Au passage du fleuve de Lanpatse, la barque était si petite et si délabrée qu'elle réussit à grande peine à gagner le bord opposé. Il en était temps. Sa Grandeur en fut quitte pour un bain de pieds et quelques habits détériorés. Les PP. Valtat et Saunier restés sur l'autre rive se trouvèrent dans l'impossibilité de passer le fleuve et prirent la route de Tchangpintsu, où, à leur grand étonnement, Monseigneur les rejoignit à 7 h. 1/2 du soir.
    Dans le district de Ientsin, comme dans celui de Tchangpintsu, ce fut partout le même accueil enthousiaste de la part des chrétiens. Toutes ces stations se mirent en frais pour recevoir l'évêque, et quelques-unes le firent d'une façon vraiment touchante.
    Plus consolant encore fut l'empressement des chrétiens à s'approcher des sacrements. Après une tournée dans le Ienyuenhien, on ne peut que remercier la Providence pour les bienfaits qu'Elle s'est plue à répandre sur la mission du Kientchang. Quel changement en moins de dix ans ! Un magnifique champ est ouvert à l'activité des missionnaires, et clans peu d'années nous aurons par là une dizaine de stations qui feront très bonne figure dans l'ensemble de la mission.
    La visite de Monseigneur s'est terminée par la station de Titchang. C'a été un digne couronnement de cette consolante tournée : réception magnifique, église comble, nombreuses communions, 77 confirmations. Aux mains du P. Burnichon ce district accuse un réel progrès».
    En même temps que ce numéro de la Semaine de Kientchang nous recevons une lettre de Mgr Bourgoin, Vicaire apostolique de cette mission, écrite au retour de cette tournée épiscopale. Elle confirme ces bonnes nouvelles sur les progrès de l'apostolat dans ce coin de la Chine.
    « De cette seconde tournée je suis revenu encore plus consolé et encouragé que de la première, faite dans les districts du Nord.
    Le travail qui s'est fait en quelques années dans les districts de Ientsien et de Tchangpintsu est vraiment extraordinaire. Le bon Dieu a visiblement béni les efforts des PP. Labrunie et Baudry. Mais combien cela suppose chez eux de zèle, d'abnégation et d'esprit de sacrifice. Envoyez-nous des missionnaires de cette trempe, et l'oeuvre de Dieu progressera.
    Mes deux visites m'ont donné la conviction qu'il y a un bien énorme à faire au Kientchang. Le moment serait très favorable. Mais je suis trop dépourvu de personnel. Je vais être dans la nécessité de réserver une partie des missionnaires à maintenir les positions actuelles, ne permettant qu'à quelques-uns de travailler sur du neuf. C'est écoeurant Je vous en supplie, si vous pouvez quelque chose pour le Kientchang, faites-le, ce ne sera pas en vain ».

    1919/221
    221
    Chine
    1919
    Aucune image