Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Nouvelles des missions

Nouvelles des missions Su-tchuen Oriental. Séminaire et imprimerie. A Cha-pa, à peu de distance de Tchong-kin, la grande cité commerçante située sur le fleuve Bleu, a été établi, il y a déjà longtemps, un des séminaires de la mission du Su-tchuen Oriental.
Add this
    Nouvelles des missions

    Su-tchuen Oriental. Séminaire et imprimerie. A Cha-pa, à peu de distance de Tchong-kin, la grande cité commerçante située sur le fleuve Bleu, a été établi, il y a déjà longtemps, un des séminaires de la mission du Su-tchuen Oriental.
    A cette maison on a annexé une imprimerie, que M. Gourdon, missionnaire depuis 1866, a notablement améliorée. Outre les livres de doctrine et de controverse que cette imprimerie fournit à la mission et aux missions voisines, elle travaille pour les commerçants et pour les étrangers ; elle publie depuis deux ou trois ans un journal : La Vérité, dont les abonnés deviennent de plus en plus nombreux.
    Nous donnons en première page une gravure représentant le séminaire de Cha-pa avec la chapelle et l'imprimerie.

    Corée. Eglise de Chinnampo. Notre petite église est achevée, bénie et dédiée à Notre Dame de Pontmain. La promesse que j'avais faite tant de fois à notre bonne Mère de l'Espérance est accomplie.
    Le 24 septembre, neuf confrères sont venus, et ensemble nous avons offert la chapelle de Chinnampo à Notre Dame de la Prière. La journée était magnifique et les chrétiens nombreux contemplaient presque avec orgueil leur église et leur clocher resplendissants au soleil. Les autorités japonaises et coréennes étaient là. Et les drapeaux de la France, de la Corée, du Japon et de la Chine, dominés par celui du Saint Père, disaient à tous que c'était véritablement la fête de la religion catholique. Il y eut fête de jour et de nuit, les clairons et les tambours résonnèrent de leurs plus fiers accents dans les rangs des quatre-vingts élèves de l'école de la mission. Et les neuf missionnaires firent retentir la nouvelle voûte des chants liturgiques et de cantiques à la Vierge de Pontmain.
    J'étais presque au Paradis ce jour-là ; je remerciais le bon Dieu de me donner tant de bonheur ; les souffrances de la vie apostolique me paraissaient alors bien peu de chose. (Lettre de M. Lereide, Chinnampo, 1er octobre 1908).

    1909/46-47
    46-47
    France et Asie
    1909
    Aucune image