Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Nouvelles des Missionnaires

QUELQUES NOUVELLES MISSIONNAIRES La place de la chronique missionnaire étant très mesurée dans ce fascicule, nous serons aussi bref que possible. Nos confrères tiennent toujours courageusement dans leurs divers secteurs d'apostolat, c'est ce que disent les quelques télégrammes reçus ces derniers mois. Bénissons-en la divine Providence qui dose son aide et ses grâces selon les besoins et les nécessités.
Add this



    QUELQUES NOUVELLES MISSIONNAIRES



    La place de la chronique missionnaire étant très mesurée dans ce fascicule, nous serons aussi bref que possible.

    Nos confrères tiennent toujours courageusement dans leurs divers secteurs d'apostolat, c'est ce que disent les quelques télégrammes reçus ces derniers mois. Bénissons-en la divine Providence qui dose son aide et ses grâces selon les besoins et les nécessités.

    A Hongkong, le sanatorium de Béthanie est fermé depuis le début des hostilités, comme l'imprimerie de Nazareth. La procure générale s'est vue réquisitionnée, elle a été occupée en septembre 1942 pour les besoins de l'armée japonaise. Par ailleurs, il n'y a plus aucune ressource locale pour l'entretien des oeuvres et comme les propriétés ont beaucoup souffert, la situation financière est devenue assez tragique. Le P. Vircondelet, procureur général, est resté à Hongkong avec six confrères dont nous ignorons les noms ; les autres missionnaires de la Société se sont repliés sur l'Indochine. Le grand hôpital Saint-Paul et les importantes oeuvres annexes, crèche, orphelinat, écoles, sont en partie ruinées.

    Les dernières nouvelles de Mandchourie datent de l'automne 1942. C'est une apoplexie foudroyante qui a terrassé, le 29 septembre, le P. Roger à Moukden ; il a été regretté de tous, confrères, fidèles, païens amis du défunt. De Kirin, Mgr Caspais a dû envoyer six de ses prêtres pour s'occuper des postes d'un vicariat apostolique voisin où le personnel missionnaire faisait défaut par suite d'événements que nous ignorons.

    De Corée, les lettres reçues laissent bien des points peu précis en ce qui touche l'évangélisation Le petit séminaire de Taikou a été laïcisé, on ne peut plus y enseigner la doctrine catholique, et les élèves du grand séminaire ont dû émigrer à Gensan. Mgr Larribeau, ancien évêque de la Mission de Séoul, s'occupe des chrétiens de Rongsan, où se trouve la maison de retraite des missionnaires ; les PP. Chizallet, Chabot, Bouyssou et Bodin séjournaient en sa compagnie en mars dernier. Le P. Ant. Gombert est aumônier du Carmel et en même temps économe du petit séminaire à Paiktong. Le P. Ville mot, ancien provicaire, habite à l'évêché et assure l'aumônerie des Soeurs de Saint-Paul de Chartres. Le P. Jaugey est retiré du ministère à cause de sa surdité de plus en plus prononcée. Tous les autres confrères vont bien ; ils sont à leur poste et assurent l'administration, malgré une certaine gêne dans la liberté de leurs mouvements.

    Du Setchoan, nous avons appris avec le plus grand plaisir que Mgr Jantzen, évêque de Chungking, est revenu en mai, bien guéri, après un séjour de quatre mois à Yunnanfou. Nous pouvons donc maintenant espérer que l'attentat dont il fut victime en avril 1942 n'aura plus d'autres suites fâcheuses.

    Dans l'Inde, l'évêché de Salem ayant été réquisitionné, Mgr Prunier a transporté son siège près du collège de Yercaud. Le P. Blons, devenu aumônier du sanatorium de tuberculeux à Bengalore, assure en même temps le service religieux de l'hôpital militaire établi dans les locaux du grand séminaire. Le P. Depigny a été nommé à Saveriar-palayam. Le P. Jusseau a ajouté à sa charge d'évangélisateur les fonctions de planteur, et il a le plaisir de voir les païens continuer de venir grossir le nombre de ses catéchumènes. Le P. Massol est à Shevapet avec le P. Hourmant. Le P. Sovignet, après avoir été arrêté quelque temps par la maladie, va bien maintenant. Le P. Mercier, supérieur intérimaire du sanatorium des Nilgiris, a vu sa santé s'améliorer. Le P. Perrière est devenu supérieur du petit séminaire de Mysore. Les conversions continuent on assez grand nombre dans cette partie de l'Inde.



    ***



    A Rome, le P. Louis Michel a failli être emporté il y a deux mois par une crise d'urémie. Les bons soins du médecin traitant et du P. Michotte, et surtout l'aide d'En Haut, ont remis le cher malade sur pied.

    A Paris, c'est le P. Lefèvre qui souffre d'une maladie semblable ; il a fallu l'hospitaliser à l'hôpital N.-D. du Bon Secours en mai, et depuis lors son état ne s'est plus aggravé. Le T.R.P. Robert va bien, il peut même être considéré comme guéri : les massages répétés d'une spécialiste et les soins assidus du bon Frère Boittiaux ont eu si bien raison du mal que notre vénéré supérieur général n'a plus besoin du secours d'une canne pour marcher, monter et descendre les escaliers ; ce n'est pas encore la guérison totale, mais la convalescence est terminée.

    Aussitôt après les fêtes du centenaire de la Salle des Martyrs, la communauté des aspirants a été envoyée en vacances. Nos jeunes gens, dont un bon nombre vont être appelés pour le travail obligatoire, peuvent ainsi jouir de leur famille pendant quelques jours avant le départ.

    Voici les noms et les destinations des 23 nouveaux « partants » auxquels le T.R.P. Robert a donné leur feuille de route le 19 juin :



    NOM DIOCÈSE DESTINATION RÉGION

    AMIOTTE SUCHET Besançon Procure Hongkong

    TRIVIERE Nantes Moukden Mandchourie

    BACH Metz Kirin Mandchourie

    DANION Quimper Chungking Chine

    CUZON Quimper Ningyuanfu Chine

    BOUDAUD Angers Yunnanfu Chine

    COLLET Angers Lanlong Chine

    GUIMET Annecy Nanning Chine

    GIRAUD Le Puy Nanning Chine

    SYLVESTRE Annecy Swatow Chine

    GUYOT Nantes Hunghoa Tonkin

    FROGER Le Mans Hanoi Tonkin

    MILLASSEAU Perpignan Thanh-hoa Annam

    CHAILLOU Angers Vinh Annam

    MAUVAIS Besançon Hué Annam

    EGANA Bayonne Quinhon Annam

    MOLLARD Chambéry Quinhon Annam

    LESOUEF Rennes Phnom-Penh Cambodge

    FEDELI Marseille Nongseng Laos

    NICOLAS Angers Bangkok Siam

    MUFFAT Annecy Mandalay Birmanie

    TREMAUD Autun Pondichéry Indes

    ERARD Rennes Salem Indes



    Deux d'entre eux, MM. Danion et Erard, ont été désignés pour devenir professeurs au petit séminaire Théophane Vénard à Beaupréau. Tous les autres se disperseront à travers les diocèses de France où ils rendront service en attendant leur départ en mission.

    J. C


    1943/320-322
    320-322
    1943
    Aucune image