Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Missionnaires à l'honneur

Missionnaires à l'honneur Le Journal Officiel du samedi 22 octobre 1932 a publié les nominations suivantes. Ont été promus dans l'Ordre de la Légion d'Honneur : I. Au grade d'Officier : BUDES DE GUÉBRIANT (Jean B. Marie), archevêque. Chevalier du 17 février 1913. Supérieur général de la Société des M.-E. A. pendant 36 ans, contribué à la propagation de l'influence française dans les territoires d'outremer.
Add this

    Missionnaires à l'honneur

    Le Journal Officiel du samedi 22 octobre 1932 a publié les nominations suivantes.
    Ont été promus dans l'Ordre de la Légion d'Honneur :
    I. Au grade d'Officier :

    BUDES DE GUÉBRIANT (Jean B. Marie), archevêque. Chevalier du 17 février 1913. Supérieur général de la Société des M.-E. A. pendant 36 ans, contribué à la propagation de l'influence française dans les territoires d'outremer.
    ALLYS (Eugène Marie Joseph), évêque de Hué. Chevalier du 5 février 1921. 56 ans de séjour ininterrompu en Annam, a attaché son nom aux premières années de la colonisation française en Annam.
    II. Au grade de Chevalier :

    DREYER (Victor Valentin), archevêque, Délégué du Saint Siège en Indochine. 46 ans de sacerdoce, dont 6 ans 8 mois dans les territoires français d'outre-mer. Pendant 46 ans, tant dans les colonies françaises qu'à l'étranger, a été un bon artisan de l'expansion française.
    DUMORTIER (Isidore Marie Joseph), évêque de Saigon, 39 ans 5 mois de sacerdoce, dont 33 ans 9 mois dans les territoires français d'outre-mer. Eminent artisan de l'influence française en Indochine.
    HERRGOTT (Valentin), évêque du Cambodge ; 43 ans de sacerdoce dans les -territoires français d'outre-mer. Au cours d'un très long séjour au Cambodge, s'est montré un excellent artisan de l'oeuvre coloniale française.
    DRONET (Jean B.), missionnaire catholique ; 49 ans de sacerdoce dans les territoires français d'outre-mer. Pendant un séjour ininterrompu de 49 années au Tonkin, a su se faire hautement apprécier de la colonie euro penne et de la population indigène.

    Les Annales sont assurées d'être le fidèle interprète de leurs lecteurs en offrant en leur nom aux nouveaux Officiers et Chevaliers de notre Ordre national l'hommage de leurs joyeuses et respectueuses félicitations.

    1932/269
    269
    France
    1932
    Aucune image