Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Maison de Nazareth

Maison de Nazareth La Maison de Nazareth a été la dernière escale pour nos pèlerins du Congrès Eucharistique de Manille. La Société des M.-E. Devait être représentée à ce premier Congrès international en Extrême-Orient : elle le fut remarquablement. Le T. R. Père
Add this
    Maison de Nazareth

    La Maison de Nazareth a été la dernière escale pour nos pèlerins du Congrès Eucharistique de Manille. La Société des M.-E. Devait être représentée à ce premier Congrès international en Extrême-Orient : elle le fut remarquablement. Le T. R. Père
    Robert, Supérieur général, 11 évêques et 15 prêtres répondaient au désir du Saint-père que ce Congrès eût un caractère nettement missionnaire. L'Inde, la Malaisie, l'Indochine, la Chine, le Japon, apportaient à Jésus Hostie l'hommage de l'adoration et de la reconnaissance de près de 2 millions de fidèles qui doivent à la Société des M.-E. De le connaître et de l'aimer. Daigne Notre Seigneur répondre à ces témoignages de foi et d'amour par d'abondantes bénédictions sur le ministère de ses apôtres en pays infidèles !
    Le lundi 12 avril a eu lieu la cérémonie du départ de deux jeunes missionnaires :
    M. LELEU, du diocèse de Cambrai, pour la mission de Taikou (Corée) ;
    M. DUMONT, du diocèse de Lille, pour la mission de Suifu (Chine).
    Ils se sont embarqués à Marseille le 16 avril.
    ** Le 13 mars, trois sous-diacres de notre Séminaire ont été ordonnés diacres dans la chapelle des Soeurs de Saint-Vincent de Paul par S. Exc. Mgr Beaussart, Auxiliaire de S. Em. Le Cardinal Archevêque de Paris.
    Tous les dimanches du Carême, les aspirants ont entendu par T.S.F. les belles conférences données à Notre Dame par le R. P. Pinard de la Boullaye.
    Durant ces deux mois, à Paris, à Bièvres, comme à Rome, la vie des séminaires a été toute de piété et de travail, dans l'austérité du Carême, puis dans la joie spirituelle du temps pascal.
    ** Notre Supérieur général devait terminer sa visite des missions, au mois de mai, par la Mandchourie et de là, par le transsibérien, regagner la France : espérons qu'aucun empêchement ne s'opposera à la réalisation de ce plan et que nous aurons bientôt la joie de le revoir au milieu de nous.

    1937/142-144
    142-144
    France
    1937
    Aucune image