Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Lettre de Mgr Rayssac, Vicaire apostolique de Swatow

Lettre de Mgr Rayssac, Vicaire apostolique de Swatow. Nous avons pu dire la messe tous les jours, sauf le premier, dans ma chapelle particulière qui sert d'église. Hier, le Comité du Club m'écrivait qu'il se faisait un plaisir de mettre à ma disposition son jeu de boules dont le toit a peu souffert. Nous allons l'aménager pour l'Assomption.
Add this
    Lettre de Mgr Rayssac, Vicaire apostolique de Swatow.

    Nous avons pu dire la messe tous les jours, sauf le premier, dans ma chapelle particulière qui sert d'église. Hier, le Comité du Club m'écrivait qu'il se faisait un plaisir de mettre à ma disposition son jeu de boules dont le toit a peu souffert. Nous allons l'aménager pour l'Assomption.
    Les bonnes religieuses Ursulines se félicitent d'être arrivées avant le typhon, parce que, disent-elles, si elles avaient encore été au Canada, j'aurais bien pu leur câbler d'attendre. Elles regardent leur aventure comme un gage du succès de leur fondation, et rient de bon coeur des incidents comiques de la terrible nuit.
    Le nombre des victimes, qui ne le saura jamais? Sûrement des dizaines de mille. A Goua-soa, sur plus de 20.000 (vingt mille) habitants, il en reste à peu près la moitié. A Tsea-tsiu, 3.000 noyés; le missionnaire de ce poste m'écrit qu'entre sa résidence et une chrétienté à quelques kilomètres, les morts sont innombrables. A Hai-ki, à côté d'ici, de 300 habitants il ne reste que les trois seules familles catholiques du village.
    Nos pertes, comme catholiques, sont relativement peu nombreuses; il est vrai que les missionnaires m'ont écrit aussitôt après le typhon, et ne connaissant les dégâts que dans leur voisinage immédiat. On ne sait encore rien de l'île de Nam-hoa, ni des nombreuses îles peuplées de pêcheurs dans la baie de Ung-kung.
    Quoique le typhon se soit fait sentir dans toute la mission, c'est la région près de Swatow qui a été la plus éprouvée : sous-préfectures de Teng-hai, Gniao-ping, Tchao-yang et Kit-yang. Sur les cent et quelques églises, chapelles et résidences de ces sous-préfectures, j'ai appris jusqu'à ce moment que 12 sont détruites; l'on peut dire, sans crainte de se tromper, qu'il y en a d'autres et que toutes ont plus ou moins souffert. Les gens ont autre chose à faire que d'aller porter les nouvelles de ce qui s'est passé chez eux.

    ***

    Au moment où nous terminons ce numéro de nos Annales nous apprenons que S.S. le Pape Pie XI a fait envoyer au Vicaire apostolique de Swatow la somme de 50.000 lires pour le soulagement des sinistrés. Cette générosité, qui prouve une fois de plus comment les Souverains Pontifes comprennent leur beau nom de Père commun des fidèles, touchera profondément le coeur des catholiques et même des bouddhistes de la Chine.

    1922/216
    216
    Chine
    1922
    Aucune image