Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

L'esprit chrétien chez les Annamites

L'esprit chrétien chez les Annamites Par le P. Maheu Missionnaire apostolique à Qui-nhon La lettre que l'on trouvera ci-après montrera le résultat de l'action du missionnaire sur les peuples qu'il évangélise. Les sentiments qu'elle exprime sont si loin, en effet, de la mentalité païenne, qu'ils exigent une véritable transformation morale dans l'âme qui peut les concevoir. Cette lettre demande quelques mots d'explication.
Add this
    L'esprit chrétien chez les Annamites
    Par le P. Maheu
    Missionnaire apostolique à Qui-nhon
    La lettre que l'on trouvera ci-après montrera le résultat de l'action du missionnaire sur les peuples qu'il évangélise. Les sentiments qu'elle exprime sont si loin, en effet, de la mentalité païenne, qu'ils exigent une véritable transformation morale dans l'âme qui peut les concevoir.
    Cette lettre demande quelques mots d'explication.
    Dans la nuit du 22 au 23 octobre, un violent typhon, accompagné d'un petit raz de marée, semait la désolation dans la région de Qui-nhon et surtout dans la partie nord de la province voisine du sud, le Phu-yen. Le bilan, d'après les données officielles, est le suivant, du moins jusqu'à ce jour, car les communications ne sont pas encore parfaitement rétablies après plus d'un mois, par suite d'inondations désastreuses et continuelles : 1.270 morts, 600 maisons détruites, 1.300 boeufs ou buffles perdus, de nombreuses jonques disparues, plus de la moitié de la récolte soit coupée, soit sur pied, perdue. C'est là un véritable sinistre pour ces régions déjà si pauvres par elles mêmes.
    Dès le surlendemain de ce désastre, le signataire de ces lignes écrivait à un catholique de la Mission de Saigon, auteur distingué de nouvelles littéraires. Quelques jours plus tard, il recevait la lettre suivante, que nous reproduisons textuellement :

    MON CHER PÈRE,

    J'apprends avec beaucoup de peine l'état dans lequel se trouve votre imprimerie, saccagée par le typhon ; surtout l'état d'esprit dans lequel vous êtes devant les ruines de vos pauvres ! Jacques Duc est rentré de S... C'est lui qui m'a mis au courant de ce malheur. Nous regardons le coeur navré, les larmes aux yeux, à l'idée que là-bas, loin de nous, nos frères souffrent de la faim et du froid.
    Nous avons donc résolu d'ouvrir une souscription privée, c'est-à-dire, parmi les catholiques de notre paroisse, en vue de venir en a ide à ces malheureux, surtout aux familles chrétiennes et à celles qui font partie du personnel ouvrier de votre imprimerie.
    Si j'étais là auprès de vous, je vous aiderais de mes mains à remettre en état cette chère imprimerie et à soulager les misères.
    Je commencerai dès ce soir à faire circuler mes listes de souscription. Reste à savoir si je réussirai. Je l'espère bien, car j'ai beaucoup d'espoir en Dieu.
    Respectueusement. Votre dévoué.

    EUGÈNE DINH

    Une semaine après, je recevais le télégramme suivant:

    « Réponse votre lettre et celle du Père ... vous adresse 150 piastres (au taux du jour : 1.500 francs). Produit première souscription paroisse M.... Serez aimable procéder répartition. Respects ».

    Ces sentiments chrétiens honorent tout à la fois et ceux qui les expriment et la religion qui les a suscités. Et qu'on ne croie pas qu'ils émanent d'un homme fortuné; c'est un humble employé du Gouvernement, n'ayant que sa solde pour faire vivre sa nombreuse famille. Nous ne doutons pas, nous autres missionnaires, que quand l'heure de Dieu aura sonné, ne se lèvent parmi ces populations encore hier païennes, de véritables âmes d'élite, aptes à tous les dévouements et à tous les sacrifices, dignes émules de ces âmes généreuses d'Europe et d'Amérique pour qui comptent seuls les intérêts de la foi et capables de tous les sentiments héroïques.

    1925/70-71
    70-71
    Vietnam
    1925
    Aucune image