Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Les reliques de nos bienheureux martyrs

Les reliques de nos bienheureux martyrs1 Dans l'Eglise supérieure du Séminaire des Missions Etrangères, toujours ouverte au public, sous l'autel latéral dédié à la Reine des Martyrs, une belle châsse renferme de nombreuses reliques insignes de nos Bienheureux, européens ou indigènes, des Causes 1900 et 1909. C'est dans la crypte, ordinairement fermée, que se trouvent les corps de ces Martyrs. Là, sous chaque autel, est une petite châsse renfermant ces restes vénérés, et dans l'ordre suivant :
Add this
    Les reliques de nos bienheureux martyrs1

    Dans l'Eglise supérieure du Séminaire des Missions Etrangères, toujours ouverte au public, sous l'autel latéral dédié à la Reine des Martyrs, une belle châsse renferme de nombreuses reliques insignes de nos Bienheureux, européens ou indigènes, des Causes 1900 et 1909. C'est dans la crypte, ordinairement fermée, que se trouvent les corps de ces Martyrs. Là, sous chaque autel, est une petite châsse renfermant ces restes vénérés, et dans l'ordre suivant :

    Les douze autels des Bienheureux Martyrs dans la Crypte de l'église du Séminaire des Missions Étrangères.

    1 AUTEL DE SAINT JEAN-BAPTISTE. Châsse du Bienheureux Jaccard, du diocèse d'Annecy, étranglé le 21 septembre 1838, à Gian-bieu (Quang-tri), en Cochinchine, en même temps que le Bienheureux. Thomas Thien. Sur le lieu du supplice, il demanda que son jeune compagnon fût placé en face de lui, ce qui lui fut accordé. L'enfant repose encore aujourd'hui en face de son cher maître (3.)

    1. Extrait des Souvenirs de Famille. Cent morceaux divers à la mémoire de nos martyrs, p. 147.

    2 AUTEL DE SAINT FRANÇOISXAVIER. Corps du Bienheureux Du fresse, évêque de Tabraca, Vicaire apostolique du Se-tchoan. Il fut décapité le 14 septembre 1815, à Tchen-tou, après trente-neuf ans d'apostolat. Sa tête est sous l'autel de la Sainte Vierge (4).

    3 AUTEL DES VIERGES. Châsse du Bienheureux Thomas Thien, jeune séminariste de 18 ans, qui montra un grand courage dans les supplices et dans la mort. Il fut étranglé le 21 septembre 1838, en face de son bien-aimé père dans la foi, le Bienheureux Jaccard.

    4 AUTEL DE LA SAINTE VIERGE. Tète du Bienheureux Dufresse (2). Reliques insignes des Bienheureux Schoeffler et Bonnard. Le Bienheureux Schoefiler, du diocèse de Nancy, fut décapité à Son-tay (Tonkin), le 1er mai 1851. Le Bienheureux Bonnard, du diocèse de Lyon, fut décapité le même jour, un an après, à Nam-dinh. La veille de sa mort, il écrivait : « Demain samedi, fête des saints Philippe et Jacques, 1er mai, et anniversaire de la naissance de M. Schoeffler au ciel ; voilà, je crois, le jour fixé pour mon sacrifice »... Tous deux dorment côte à côte aujourd'hui, à l'autel de cette Vierge Immaculée qu'ils aimaient tant!

    5 AUTEL DE SAINT PIERRE. Châsse du Bienheureux Paul dôi Buong. Vétéran de l'armée cochinchinoise, il est le saint Sébastien et le saint Maurice de l'Extrême-Orient. Il fut décapité le 23 octobre 1833, au village de Tho-duc, près Hué, six jours après le Bienheureux Gagelin.

    6 AUTEL DE SAINT PAUL. Châsse du Bienheureux Simon Hoa. Médecin habile et père d'une nombreuse famille, il recevait sous son toit hospitalier les missionnaires, ainsi que les prêtres indigènes proscrits par Minh-mang. Son dévouement lui valut la palme du martyre ; il fut décapité près de Hué, le 12 décembre 1840.

    7 AUTEL DE SAINT LAURENT. Châsse du Bienheureux André Trong. Il n'avait pas encore vingt ans et fut un modèle de pureté et d'énergie ; on pourrait le comparer aux Laurent, aux Etienne et aux Vincent de la primitive Eglise. Témoin attristé de l'apostasie de la plupart de ses compagnons plus âgés, il resta ferme dans la foi, et fut décapité à Hué, le 28 novembre 1835. Sa mère, après avoir assisté au supplice, demanda au mandarin la tête de son fils et l'emporta, joyeuse, dans le pan de sa robe.

    8 AUTEL DE SAINT ETIENNE. Châsse du Bienheureux Antoine Quinh-nam. Vénérable vieillard de soixante-douze ans, d'une libé réalité sans bornes pour les pauvres, très zélé pour l'instruction des fidèles et des catéchumènes, il reçut aussi bien des fois, dans sa maison, les missionnaires et les prêtres indigènes. Après avoir été en prison le compagnon du Bienheureux Borie, il fut étranglé à Dong-hoi, le 10 juillet 1840.

    9 AUTEL. DE SAINTE ANNE. - Châsse du Bienheureux Borie, du diocèse de Tulle, évêque élu d'Acanthe, Vicaire apostolique du Tonkin occidental. Après la lecture de sa condamnation à mort, il se leva et gravement il dit : « Depuis mon enfance, je ne me suis encore prosterné devant personne ; maintenant je remercie le grand mandarin de la faveur qu'il m'a procurée, et je lui en témoigne ma reconnaissance par cette prosternation ». Puis, il s'agenouilla devant son juge. Il fut décapité à Dong hoi, le 24 novembre 1838.... C'est le jour qui a été choisi dans la Société des Missions Etrangères pour la fête de tous les Martyrs béatifiés en 1900.

    10 AUTEL DES CONFESSEURS. Châsse du Bienheureux Joachim Ho, chrétien de la Mission du Kouy-tcheou (Chine). Il fut étranglé à Kouy-yang, capitale de cette province, le 9 juillet 1839.

    11 AUTEL DE SAINT JOSEPH, patron des Missions Etrangères, en même temps que saint François-Xavier. Châsse du Bienheureux Théophane Vénard, exécuté à Hanoi, le 2 février 1861.... Sa vie est trop connue pour qu'il soit nécessaire d'ajouter quelque chose ici. Il est le seul des martyrs béatifiés en 1909 dont le Séminaire possède les reliques. Comme le 2 février est la fête de la Purification de la Sainte Vierge, on a choisi le 18 du même mois, anniversaire de la mort du Bienheureux Néel, pour le fêter en même temps que Mgr Cuenot et ses compagnons martyrs.

    12 AUTEL DES ANGES. - Châsse du Bienheureux Gagelin, du diocèse de Besançon Il se livra lui même, pensant arrêter ainsi la persécution, et fut étranglé le 17 octobre 1833, dans un faubourg de Hué.

    Dans l'oratoire Sainte-Claire, sous l'autel est placée une châsse renfermant des ossements du Bienheureux Paul Tchen, un pieux séminariste de la mission du Kouy-tcheou décapité à Tsin-gay le 29 juillet 1861.

    1914/209-210
    209-210
    France
    1914
    Aucune image