Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Les protestants dans le district de Valayaputur

PONDICHÉRY Les protestants Dans le district de Valayaputur LETTRE DE M. GIRAUD Missionnaire apostolique. I1 y a plusieurs années que la lutte est engagée dans mon district entre le catholicisme et le protestantisme. Une vingtaine de catéchistes de la « Wesleyen mission » le parcourent dans tous les sens. Ayant peu de succès auprès des païens, ils ont essayé de corrompre mes chrétiens en leur promettant terrains, argent, places dans le gouvernement etc.
Add this
    PONDICHÉRY

    Les protestants
    Dans le district de Valayaputur

    LETTRE DE M. GIRAUD

    Missionnaire apostolique.

    I1 y a plusieurs années que la lutte est engagée dans mon district entre le catholicisme et le protestantisme. Une vingtaine de catéchistes de la « Wesleyen mission » le parcourent dans tous les sens. Ayant peu de succès auprès des païens, ils ont essayé de corrompre mes chrétiens en leur promettant terrains, argent, places dans le gouvernement etc.
    Bien que la tentation dut être très forte pour de pauvres parias, presque tous à la merci des riches du pays, j'ai le bonheur de les voir persévérer dans la bonne voie. L'un d'eux disait un jour au ministre protestant en personne :
    « Tu nous (lis que nous ne devons pas aimer la sainte Vierge ; que quand la pistache est mûre il faut la décortiquer et rejeter l'écorce. C'est bien, si tu consens à faire venir ta mère d'Amérique et à lui donner devant nous une volée de coups de bâton, nous verrons ensuite ce que nous aurons à faire.
    Pourquoi veux-tu que je batte ma mère ?
    Ah ! ah ! ! elle n'est donc pas encore assez vieille pour être une écorce de pistache ? Si tu aimes ta mère, crois-tu que Jésus-Christ n'aime pas la sienne ? Et serait-il bien content si nous ne l'aimions pas aussi ? »
    Lannée dernier-né, grâce au zelle de mon catéchiste, jai pu mimplanter a Oujoudamangalam, ou les protestant ont le plus dadeptes .Jy ai actuellement 80 néophytes parias. Deux fa- milles protestantes ont me âme abjure leur erreur .Index irae. Que font nos adversaires ? Ils intentent au faux procès à mon catéchiste. Ils disent quil a été voler dans ce village.
    Dans l'Inde les faux témoins se trouvent très facilement. On donne une bonne dose d'eau-de-vie du pays et le tour est joué. Trois parias sont ainsi corrompus. Tout le monde dit que mon catéchiste est sûr d'aller en prison.
    Hélas ! La leçon n'avait pas été suffisamment faite aux faux témoins. Quand le juge demande à quelle heure le catéchiste à pénétré dans la maison, l'un dit à deux heures du matin, le second au lever du soleil et le troisième une heure plus tard.
    Comment Savériappen est-il entré !
    En forçant la porte En brisant le cadenas ».
    De quel côté se trouvait le cadenas ».
    A droite. A gauche ».
    Les pauvres plaignants n'avaient pas prévu ces questions et ils ont dû payer les frais.
    Ils avaient cependant fait beaucoup de bruit à l'occasion de ce procès. « Vous verrez, disaient de tous les côtés les catéchistes protestants, que le « roman catholic » va être condamné et que le Dorey (monsieur) ne fera rien pour le sauver. Notre otre Pa-dry (ministre) à la bonne heure ! Voilà un homme qui est influent et qui est bien avec le gouvernement ».
    Certainement, je ne prétends pas avoir autant d'influence que le Padry, mais la grâce du bon Dieu n'est pas avec lui.
    Malgré tout leur prosélytisme, nos voisins ne trouvent presque pas d'adeptes. Je ne crois pas qu'il y ait 300 protestants dans mon district. Ils essayent maintenant d'autres moyens d'en faire. Ils ouvrent partout des écoles gratuites, Là les enfants sont nourris, vêtus grâce à l'argent américain. Ces cieux dernières années ils en ont ainsi ouvert 5, ce qui porte le nombre de leurs écoles à 10.
    Je voudrais bien lutter de ce côté. mais comment faire ? A force d'économies, je réussis à payer tant bien que mal le salaire d'un professeur. C'est certainement trop peu pour mes 70 villages chrétiens. Il me faudrait au moins trois autres professeurs que j'installerais dans autant de centres populeux, où j'ai déjà un beau noyau de chrétiens et où la lutte est plus vive.

    1903/312-314
    312-314
    Inde
    1903
    Aucune image