Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Les missionnaires Bretons dans les missions étrangères de 1661 à 1921

Missionnaires bretons de 1661 à 1921 Si la Bretagne est belle, ah! Le Ciel est plus beau. Père, ne pleurons plus, après un court espace, N'aurons nous pas ensemble une éternelle place Dans une autre Bretagne, en un monde nouveau.
Add this






    Missionnaires bretons de 1661 à 1921







    Si la Bretagne est belle, ah! Le Ciel est plus beau.



    Père, ne pleurons plus, après un court espace,



    N'aurons nous pas ensemble une éternelle place



    Dans une autre Bretagne, en un monde nouveau.







    Oui, elle est belle, cette région de bruyères odorantes, de vallées étroites et plantureuses, de landes où le granit affleure, battue par un éternel océan, bordée de côtes hérissées d'arêtes aiguës et de gigantesques rochers, d'où l'oeil ne découvre que des flots verts et gris, sillonnés de canots à voiles rouges. C'est la Bretagne du Morbihan, du Finistère et des Côtes-du-Nord. Belle aussi celle de l'Ille-et-Vilaine et de la Loire Inférieure avec ses pâturages, ses champs, ses vergers, ses villes et ses villages qui la rapprochent du fertile et brillant Anjou et de la féconde Normandie.



    Quel que soit l'aspect de la terre, la race qui habite cette contrée possède un des plus merveilleux passés du monde. La légende y ressemble à de l'histoire héroïque, et l'histoire est plus belle encore que la légende. Quand on parcourt l'une et l'autre, on passe de la fée Morgane et de l'enchanteur Merlin à Duguesclin, à Clisson, à leurs chevaliers et à leurs hommes d'armes, aux marins et aux corsaires ; on va de la baie des Trépassés et des forêts de pierres de Carnac à la lande de Josselin témoin de ce combat des Trente où qui avait soif pouvait boire son sang ; des roches de Penmarch où les druidesses dansaient en choeur, et des autels dressés à Teutatès sur les menhirs de Locmariaquer, aux églises de Quimper et de Saint-Pol-de-Léon décorées de pierres dentelées comme une fine broderie, et aux chapelles si pleines de pauvreté et de piété où les genoux des générations ont durci le sol.



    Ajoutez-y les miracles des convertisseurs qui ont détruit le vieux culte celte avide de sang humain : saint Corentin, saint Tugdual, saint Gildas, saint Brieuc, pour y substituer la religion de charité du Christ, jusqu'aux pages immortelles écrites par le génie de Chateaubriand, et vous aurez les points extrêmes de tout ce qui illumine les annales bretonnes et les ennoblit.



    Dans ce pays privilégié, chez cette race de choix, brave, profondément catholique, persévérant jusqu'à l'obstination, la Providence a choisi de nombreux missionnaires pour porter la connaissance de l'Évangile parmi les nations infidèles.



    La Société des Missions Étrangères en compte jusqu'à nos jours 366 qui se répartissent ainsi par diocèses :







    Rennes 120 Vannes 41



    Nantes 83 Quimper 32.



    Saint-Brieuc 79







    Ajoutons-en 4 de Saint-Malo, 3 de Saint-Pol-de-Léon, et 4 de Tréguier, diocèses qui existaient avant la Révolution.



    Parmi eux, il y a 21 évêques : du diocèse de Rennes, 9 : NN. SS de CICÉ, PIGUEL, LE BON, OLLIVIER, HAVARD, CHARBON-NAUX, BASLÉ, LALOUYER, ALLYS ; du diocèse de Nantes, 4 : NN. SS. TESSIER DE QUÉRALAY, RIDEL, VAN CAMELBEKE, MÉREL ; du diocèse de Quimper, 3 : NN. SS. QUÉMENER, PELLERIN, COADOU ; peut-être serait-il juste d'inscrire aussi le nom de Mgr DE GUÉBRIANT qui, né à Paris, appartient à tant de titres à la Bretagne; du diocèse de Saint-Brieuc, 2 : NN. SS. LAOUENAN et LE TURDU ; du diocèse de Vannes, NN. SS. COUDÉ et GASPAIS.



    Plus glorieux que les évêques, au moins par certains côtés, sont les martyrs et les confesseurs de la foi ; aux XIXe et au XXe siècles parmi les missionnaires bretons : MM. Mabileau, Guyomard, Guégan, Poirier, Barrat, Viaud, Leray, Le Guével, Bourdonnec, ont été mis à mort, en Chine et en Indochine.



    Après cette très rapide vue d'ensemble, étudions de plus près quelques physionomies saillantes.



    (A suivre)













    1921/155-157
    155-157
    France
    1921
    Aucune image